1

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
L'appellation Mâcon

L’AOC Mâcon, au sein de la région bourguignonne, est représenté par un vignoble de près de 3 800 ha non loin du village éponyme. Ces vins blancs ont fait sa réputation, mais elle produit également d’agréables vins rouges pour un total de 220 000 hl annuel.
La zone viticole mâconnaise se compose de 3 types de sol, à savoir un sol brun superficiel, de marnes et de calcaires, un sol siliceux puis les « bélouzes » (argileux ou argilo-calcaire) sur le reste de la superficie. Tout cela dessiné par plusieurs collines sous un climat tempéré à légère tendance continentale propre à la région bourguignonne. 2 cépages se partagent la région : le chardonnay pour le vin blanc et le gamay pour le vin rouge.

Les rouges et les blancs de Mâcon


La robe d’or blanc ou jaune paille des vins blancs de cette AOC laissent s’échapper des arômes de rose blanche, d’acacia, de fougère ou encore de verveine. Pour ce qui est du palais, cela dépendra fortement du village mais on peut du frais et gouleyant ou bien du sec mais fruités. Ils seront parfaits pour en apéritif mais également avec des volailles et du veau.
Les rouges ont, quant à eux, une robe cerise voire rubis foncé aux arômes de fruits rouges et noire allant sur le pruneau avec l’âge. Le mariage avec de la charcuterie fine, comme du jambon, sera une très grande réussite.

La particularité de l'appellation Mâcon


A noter que l’AOC Mâcon est une appellation régionale à laquelle le nom de le commune peut être ajouté si des conditions supplémentaires sont respectés. On note, par exemple, l’appellation Mâcon Azé ou Mâcon Péronne.

Les appellations de Bourgogne