1

Actualités

Les conférences et le programme 

10 et 12 décembre

Foire aux vins de Noël avec les cuvées des 20 vignerons partenaires en promotion. Twil réduit les frais de plateforme pour ce salon solidaire, afin que les vignerons puissent vous proposer des prix réduits.

Rendez-vous les 10 et 12 décembre pour les conférences en ligne. Voir le programme.

Pour vous permettre de renforcer vos connaissances et d’échanger avec des professionnels passionnés.

Pourquoi ce "salon" digital ?

Avec la pandémie et l’annulation des salons, les petits vignerons français ont perdu un des leviers essentiels de promotion de leur travail et de leurs vins. Fort de son partenariat avec plus de 2 500 producteurs, la plateforme Twil a décidé de lancer Le Salon des vignerons connectés. En cette période compliquée, cette opération de solidarité vise à maintenir le lien entre les Français et leurs petits producteurs.

Lire la suite

Vins et Champagnes de grandes maisons 

Quels vins de prestige offrir à Noël ?

Noël, ou le réveillon du nouvel an, quelle meilleure occasion pour sortir les belles bouteilles et faire découvrir de grands vins à ses proches. Nous vous proposons une sélection de vins et champagnes des plus belles maisons de nos offres de Fêtes. Idéal à offrir ou à ouvrir le jour J, elles accompagneront vos évènements importants.

Lire la suite

Idées cadeaux : les vins prêts à boire 

Quels vins à parfaite maturité offrir à Noël ?

Offrir un vin prêt à boire, c'est offrir un pur moment de plaisir à la dégustation, avec le travail des années qui aura permis de fondre les tannins et d'exprimer tout le potentiel du vin. Un plaisir d'autant plus grand que les millésimes évoquents les belles années passées, des dates de naissances ou de beaux évènements. C'est aussi un cadeau plus plaisant, car il n'est pas aussitôt rangé à la cave, mais peut être partagé dans un moment de convivialité. 

Voici une courte sélection de vins prêts à boire, dégustés pour vous par l'équipe TWIL. Satisfaction assurée !

Lire la suite

Comment organiser une (bonne) soirée d'entreprise ? 

Une bonne adresse et les bons vins

Vous êtes en charge d’organiser la prochaine soirée entre collègues ? Dénicher une adresse sympathique pour ce type d’évènement n’est pas une mince affaire. Dans les grandes villes comme Paris, le plus simple est de privatiser un bar pour votre soirée d’entreprise. Il est également important de se pencher sur le choix des vins pour une soirée bien arrosée.

Comment organiser une soirée d’entreprise ?

Il est important de déterminer l’établissement le mieux adapté par rapport au type de soirée que vous souhaitez organiser, et bien entendu, le budget à disposition. Pour un afterwork, un bar à cocktails est parfait. En revanche, le mieux est de réserver un lieu avec une piste de danse pour se défouler toute la soirée.


Vous n’êtes pas non plus dans l’obligation de réserver tout l’établissement. En effet, vous avez la possibilité de privatiser un espace dédié capable de recevoir l’ensemble du personnel. Ainsi, les autres clients peuvent profiter du reste du bar. Sinon, vous pouvez réserver une salle entière.

Dans ce cas, la location est payante, mais il vous est possible d’apporter vos propres boissons. Un de vos collaborateurs possède peut être un talent de barman. Vous devez néanmoins penser à l’animation et à la sécurité. Dans certains clubs, la réservation est gratuite si vous réservez l’ensemble de l’établissement. Si tel est le cas, vous devez simplement payer les consommations. Il est essentiel de se renseigner au préalable pour connaître toutes les conditions. Afin de bénéficier des meilleurs tarifs, notamment sur les boissons ou la location. À noter que les prix sont plus intéressants un mercredi ou un jeudi plutôt qu’un vendredi.

Outre le choix du lieu et de la date, faites dans l’originalité en choisissant un thème comme une soirée déguisée par exemple. La base d’une fête réussie est aussi l’interaction entre les participants. De ce fait, les animations sont primordiales. Pourquoi ne pas organiser une soirée d'entreprise autour du vin ? Twil vous organise une initiation d’œnologie ludique pour la première partie de la soirée. Ambiance assurée ! >>> contact@twil.fr si vous êtes intéressé(e).
Il est judicieux de se concentrer sur de nombreuses activités pour une soirée bien animée : des jeux permettant de découvrir les caractéristiques d’un vin par exemple suivis d’un karaoké party.

Quels vins choisir pour une soirée d’entreprise ?

La question des boissons est aussi importante que le lieu de l’événement. Avant d’enflammer la piste ou de s’échauffer la voix au micro, il est important de se restaurer. Certains bars proposent la restauration sur place. Vins effervescents, blancs, rouges ou liquoreux, vous avez la possibilité de les commander en fonction du menu prévu. Si vous décidez de vous tourner vers un autre lieu comme une salle de location pour votre soirée d’entreprise, il est important d’y penser, car le lieu ne disposera pas forcément de toutes les boissons auxquelles vous auriez envie. D’ailleurs, il s’accommode avec précaution. Il se marie très bien avec les volailles, les poissons, les crustacés, le foie gras et le caviar. Dans tous les cas, il faut commencer le repas par un vin délicat, puis poursuivre avec du blanc, du rouge avant de finir avec un vin blanc moelleux qui s’accommode parfaitement bien avec le fromage et les desserts. Twil vous conseille et vous livre sur votre lieu de réception, contactez-nous par mail : contact@twil.fr  ou par téléphone : 01 84 60 60 44

Il est important de chasser les idées reçues concernant les associations mets-vins :


1. Si vous avez prévu du foie gras en entrée, il ne s'accommode pas avec un vin
moelleux. Au contraire, un Riesling Grand Cru, un Puligny-Montrachet ou un
bordeaux rouge fera merveille.


2. Le champagne n'est pas réservé au dessert. Il se déguste aussi bien en apéritif
qu’en entrée.


3. Le champagne et le chocolat ne font pas bon ménage, à part le rosé. A la place,
préférez du Gewurztraminer Rs ou du Maury.


4. Le fromage n'est pas le meilleur ami du vin rouge, mais celui du vin blanc.
Voici quelques suggestions de choix de vins afin d’accompagner vos plats lors de vos
événements professionnels.


On peut aussi penser au vin en tant que cadeau. En effet, si vous souhaitez remercier vos collaborateurs ou un client durant une soirée professionnelle, le vin peut être une excellente idée. Essayez de vous renseigner en amont sur les préférences de la personne à qui vous souhaitez l’offrir et lancez vous.

Lire la suite

Gagnez 10 euros par filleul 

Le parrainage sur Twil

Parrainez vos amis, ils recevront 10€ en utilisant votre code lors de l'inscription, et vous obtiendrez également une carte cadeau de 10€ lors de leur première commande. Plus vous parrainez, plus vous gagnez !

Retrouvez votre code sur twil.fr dans "Mon compte" ou dans le menu en haut à gauche de l'application Twil :

 

Lire la suite

Marions mer et vin ! 

Les accords mets & vins

“Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés…” ça y est, vous aussi vous avez la chanson dans la tête ?

 

À l’aube des beaux jours, des envies de produits de la mer vous rappellent que les vacances ne sont plus très loin … Et si Brigitte Bardot avait oublié un détail dans sa chanson ? Qu’est-ce qu’on boit avec ça ?

 

Nous avons ferré pour vous les pépites “coups de cœur” qui s’accorderont parfaitement avec vos produits de la mer. Il faut dire que depuis notre semaine au salon de l’agriculture aux côtés de nos amis de Poiscaille on a envie de prendre le large avec eux et voyager gustativement …

 

Alors levons l'ancre ensemble et voyons comment marier la mer & le vin !



Les accords vins et plateau de fruits de mer

 

Avec les coquilles Saint-Jacques :

 

La saison de la pêche s’arrête en avril, mais vous en trouverez sur les marchés jusqu’à la mi-mai.

L’idéal est de les accorder avec un vin très aromatique doté d’une belle longueur en bouche alliant rondeur et acidité comme le Viré Clessé 2016 du Domaine Auvigue en Bourgogne.

 

Avec les coquillages :

 

Amateur ou Amatrice des grandes marées, vous revenez avec votre bourriche pleine de palourdes et de coques, Le Chablis 2018 de Jean Marc Brocard en biodynamie rendra votre pêche encore plus belle grâce à sa fraîcheur et ses notes citronnées.

Autre option pour accompagner vos crustacés, Le Doré des Bernardins 2016 du domaine des Bernardins dans le Vaucluse va également à coup sûr mettre en valeur vos petites pépites de la mer grâce à sa vivacité en bouche.

 

Avec le homard :

 

Pour les plus chanceux qui pourront orner leur plateau d’un homard, on vous présente une pépite que nos amis de Poiscaille ont adoré ...  le vin blanc L. D'ange d'Alexandre Bain 2014 en biodynamie. Si vous voulez vous faire vraiment plaisir, son prix en vaut la chandelle avec ses notes de fleurs blanches et un final fumé surprenant et éclatant.

 

Avec les huîtres :

 

Pour les plus iodées d’entre elles, celles qu’on trouve actuellement en Bretagne, à Arcachon ou même à Thau en Occitanie, on peut évidemment déboucher une bouteille de Muscadet du Domaine Jo Landron Amphibolite 2017. Ce vin blanc bénéficie d’un élevage sur lies* pendant 4 mois, ce qui lui donne une finesse aromatique rare.

 

Pour des huîtres plus douces et plus charnues que l’on peut dénicher du côté de Marennes Oléron par exemple, un Sancerre Blanc 2017 Les grands champs du Domaine Fouassier peut très bien convenir pour son côté souple, fruité et plus gourmand.



Les accords vins et poissons

 

Pour les poissons blancs à la chair délicate et raffinée, comme le lieu jaune ou le merlu, le Sylvaner 2015 de Albert Hertz  en Alsace convient parfaitement grâce à la fraîcheur qu’il dégage et également grâce à la belle longueur en bouche qu’il possède.

Les poissons à la chair plus dense, comme le maigre ou la dorade peuvent se marier parfaitement avec le Vouvray Tuffo 2014 du Domaine Michel & Damien Pinon pour son côté plus incisif par exemple.



Les accords vins et produits de la mer audacieux

 

Vous aimez surprendre vos amis ? Nous n'allions pas boucler cet article sans vous proposer d’étonnants accords !

 

Un vin rouge :

 

Le Bourgueil 2014 Bio du Château de Minière s’associe de très belle manière avec un carpaccio de thon délicatement préparé. Ce vin a de belles caractéristiques aromatiques pour accompagner ce poisson plutôt gras, ses notes de framboises et de cassis raviront vos papilles à coup sûr.

 

Un vin rosé :

 

Le Rosé Côtes-de-Provence Figuière Première 2018, gourmand et minéral à la fois, aux arômes de fraises et de poivre, s’allie subtilement avec un plat de poulpe cuisiné à la provençale.



Vous n’avez pas le temps de pêcher et vous habitez loin du grand bleu mais vous aimez les produits de la mer frais ? Nos amis de Poiscaille vous livrent !

Leur spécialité : le Casier de le Mer, l’équivalent du panier de légumes en version marine. En direct des pêcheurs français, ils ne jurent que par leur devise : Frais, Durable, Ethique.

Dans une démarche très respectueuse du milieu aquatique et de l’environnement, ils vont vous faire chavirer de bonheur grâce à leurs butins insoupçonnés.

Il suffit de s’inscrire à une formule pour 1, 2 ou 4 fois par mois, sans engagement, et la veille de votre Casier vous pourrez choisir parmi 5 à 15 propositions pour coller parfaitement à votre cave.

La bonne nouvelle c’est qu’ils vous font profiter du code promo. Pour toute inscription avec le code TWIL, le 1er Casier est offert !

J’EN PROFITE !


* Technique de conservation des vins visant à laisser les levures issues de la fermentation pendant le vieillissement.

Lire la suite

Négociants & Courtier, le modèle Bordelais 

Les métiers du vin

Dans le paysage viticole Français, Bordeaux fait figure d'exception. Par le prestige et les controverses autour de son vignoble d'une part, mais également du fait de son système de commercialisation, unique en son genre. En effet, du plus petit château aux Grand Cru Classé, ce n'est pas moins de 70% des propriétés qui font appel aux services des quelques 300 négociants de la mystérieuse Place de Bordeaux... Mais que font-ils exactement ces négociants ?

 

Le métier de négociant en vin 

Le métier de négociant n'est pas récent puisqu'il est né vers le XIème siècle. A cette époque, l'Angleterre était un client de choix pour les vins de Bordeaux. En tant qu'excellents dégustateurs et fins connaisseurs des goûts de leurs clients, les négociants avaient pour rôle de sélectionner des vins en vrac, puis d’achever leur élaboration. Ils étaient les garants de la qualité et de la régularité des vins. Les acheteurs avaient ainsi une quasi assurance que le vin qu'ils avaient apprécié serait tout aussi bon l'année d'après, et ce malgré les aléas de production (climat notamment) ! Une promesse inédite qui a permis une très grande fidélité des consommateurs.

L'activité de négociant-éleveur existe encore aujourd'hui, même si certains négociants ont délaissé la partie élevage (dernière étape de production du vin) pour se concentrer sur la commercialisation (vente de vins vinifiés, élevés et mis en bouteille par les Châteaux eux-mêmes, sous leur nom propre). Pour exporter, ce sont 80% des propriétés qui ont recourt aux négociants.

 

Autre métier propre aux vins de Bordeaux : courtier

Tout aussi vieux que celui du négociant, il est un autre métier indispensable au commerce des vins de Bordeaux : celui, moins connu, du courtier.

Si le négociant connaît très bien son client, le courtier quant à lui est un expert du terroir, au plus proche des viticulteurs. Il évalue la qualité de la récolte, négocie les prix puis propose aux négociants les lots qui lui semblent le mieux correspondre aux attentes de chacun. Les courtiers ayant une vision au plus proche du vignoble, ils jouent également un rôle important dans la cotation générale des vins de Bordeaux.

En résumé, ce fonctionnement permet à plus de 3000 châteaux bordelais d'être représentés par un expert de leurs vins : le courtier. Le courtier concilie les attentes des propriétés et les besoins des négociants, qu'eux-mêmes ont établis en suivant les envies de leurs clients. Une chaîne complexe, mais qui garantit la prise en compte des souhaits de chacun !

 

Vous désirez maintenant en découvrir les secrets ? Si vous passez par Bordeaux, n'hésitez pas à aller visiter le Musée du Vin et du Négoce, les subtilités de ce commerce particulier se dévoileront pour vous ! Il faut enfin savoir que les négociants et courtiers jouent un rôle capital au moment des Primeurs de Bordeaux.

 

Par Dalkia Loves Wine (http://dalkialoveswine.com/)

Lire la suite

Comment bien conserver son vin 

Aménagez des conditions idéales : les règles d'or à respecter

Vous commencez à aménager votre cave à vin ? Trouver les bonnes bouteilles n’est pas tout : il est essentiel de prévoir les conditions parfaites pour bien les conserver et leur laisser le temps d’arriver à maturité. Pour cela, suivez notre guide sur la conservation du vin !

 

Aménagez des conditions idéales

 

La bonne température

 

Pour bien conserver son vin, la première étape est d’aménager l’emplacement idéal. Le principal critère est celui de la température, qui doit être régulée, stable et se situer entre 10 et 15 degrés. En-dessous, le bouchon va durcir et perdre son élasticité, laissant entrer de l’air dans la bouteille et transformant le vin… en vinaigre ! Au-dessus, au contraire, le vin vieillira trop vite.

 

Pensez bien que le vin est un produit vivant, qui évolue et vieillit ; s’il n’est pas conservé dans de bonnes conditions, ce vieillissement se fait prématurément, et il perdra tout ce qui faisait son charme. Il n’est même rien de pire qu’une variation des températures, qui abîme irrémédiablement le vin.

 

Dans l’idéal, vous devez donc aménager une pièce à part qui réponse à ces caractéristiques très spécifiques. Cela implique notamment de la doter des sources d’énergie nécessaires pour en réguler la température, l’humidité et la luminosité. Pour cela, souscrivez une offre d’électricité adéquate qui vous permet d’ajuster la température de votre cave sans faire sauter les plombs.

  

Respectez les facteurs de conservation

 

Si la température est l’un des critères principaux pour aménager des conditions idéales pour votre vin, il faut aussi respecter d’autres facteurs :

  • Un taux d’humidité stable, entre 65 et 75% d’humidité. Avec un taux plus bas, le bouchon sèche et de l’air peut entrer dans la bouteille ; s’il est trop haut, le bouchon peut pourrir.
  • Pas de luminosité : une lumière directe, qu’elle soit naturelle ou artificielle, accélère le vieillissement du vin et sa couleur va progressivement brunir, un phénomène qui se remarque surtout chez les vins blancs, mais qui s’applique aussi aux vins rouges.
  • Pas de vibrations : on le sait moins, mais le vin est aussi sensible aux vibrations, et c’est même une des règles importantes de la conservation du vin. Les vibrations empêchent le vin de se reposer et de vieillir lentement, et trop de stress le rendrait proprement imbuvable.

 

Bien stocker le vin

 

En fait, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour éviter un mauvais stockage, même temporaire, et toutes n’impliquent pas nécessairement d’avoir une pièce supplémentaire à disposition ou d’en aménager une, même si cela reste la solution idéale.

 

Vous pouvez également opter pour les possibilités suivantes :

  • Une cave de conservation : elles sont généralement de petite taille avec une contenance de quelques bouteilles (20 maximum). C’est une cave d’appoint pour conserver correctement vos bouteilles, à condition de ne pas les y laisser trop longtemps, car ce n’est pas une cave de vieillissement. Elles disposent d’un réglage de la température. L’avantage, c’est sa taille, elle est relativement petite et s’intégrera bien dans une cuisine ou un salon grâce à son design généralement épuré et discret.
  • Une cave de vieillissement : elles sont généralement assez grandes (la taille d’un gros réfrigérateur) avec une capacité qui peut aller jusqu’à 300 bouteilles. Disposant d’un réglage de la température et de l’humidité et bloquant toute source de lumière, elles sont parfaites pour le vieillissement du vin, les bouteilles peuvent y rester pendant plusieurs années. Il faut de la place pour caser ce « meuble », mais comme les caves de conservation, elles sont généralement assez design et peuvent très bien s’intégrer dans votre salon ou votre cuisine.
  • Enfin, la location de cave : vous pouvez louer un espace de stockage dans une cave généralement naturelle (creusée dans la roche) afin de conserver certains de vos vins (les plus chers, ceux qui doivent vieillir le plus, ceux que vous voulez protéger durant le déménagement…)

 

Si vous avez la chance de pouvoir consacrer une pièce à votre cave à vin, assurez-vous seulement qu’elle soit équipée d’un bon verrou, car on ne sait jamais… Et n’oubliez pas que bien gérer sa cave, c’est aussi savoir ce qu’on a dedans, ce qui peut ou doit être bu et ce qui doit ou peut encore vieillir. L'application TWIL vous permet de gérer votre cave et de suivre les entrées et sorties. N'attendez plus pour la télécharger !



Lire la suite

Un Rasteau pour Noël 

Nos suggestions d'accords mets et vin

On vous emmène dans le Sud de la Vallée du Rhône, à la découverte d’un terroir reconnu mais malheureusement trop méconnu, où les vins ont de la personnalité, de la prestance et, pour tout dire, de l’élégance : à découvrir Rasteau, Cru des Côtes du Rhône.

 

Rasteau est situé dans le département du Vaucluse entre Orange et Vaison-la-Romaine, les producteurs de l’appellation Rasteau produisant deux types de vins : Le Rasteau rouge est produit exclusivement sur la commune de Rasteau, et les vins doux naturels sous l’appellation spécifique Rasteau VDN (Blanc, Rosé, Grenat, Ambré, Tuilé, Rancio).

Principalement issus des cépages Grenache, Syrah et Mourvèdre le Rasteau rouge est un vin intense, charpenté, parfois tannique et surtout très aromatique : des notes de fruits noirs et de violette, parfois de fruits confits le tout relevé par un soupçon d’épices. Le Rasteau VDN Grenat quant à lui présente des arômes de fruits noirs bien mûrs, des épices, des notes de sous–bois et de cacao formant un tout charpenté toujours très velouté.

 

L’accord parfait, l’accord classique ?

A vin intense et charpenté, nous dirons donc plats tout aussi intenses et aromatiques. Traditionnellement, le Rasteau rouge se marie parfaitement bien avec le gibier : sanglier, chevreuil, faisan, perdrix… Des viandes de caractères avec des arômes puissants généralement cuisinées en daube, en civet, en terrine ou tout simplement rôties au four, sublimées par des épices et des aromates : une véritable symphonie aromatique avec le Rasteau rouge, si ample, si souple, si dense, si fruité.

Le vin sublime le plat et vice-versa, c’est un accord parfait.

 

Et si on sortait des sentiers battus ?

Le Rasteau se mariera tout aussi parfaitement avec d’autres plats même si l’accord vous semblera, de prime abord, parfaitement improbable. Si vous voulez sortir des sentiers battus et étonner vos convives avec un Rasteau pendant les repas des fêtes, suivez nos propositions en collaboration avec l’AOC des vins de Rasteau.

 

On met l’accent sur le plat principal. Oui c’est quand même la clé d’un repas réussi. Et on vous propose bœuf ou canard, en fonction de vos envies

 

Le Bœuf Wellington

Suggestion originale, n’est-il pas ? Voici un plat qui donne envie de cuisiner avec amour pour la famille, une belle viande rouge enveloppée dans une pâte feuilletée délicatement dorée au four sous laquelle se cache une duxelles de champignons, de châtaignes, de petits lardons et quelques épices…

 Accompagné d’un…Rasteau rouge, exactement ! Pour son caractère fruité (fruits noirs bien mûrs) et épicé, son côté dense et charpenté, la souplesse de ses tanins et sa longueur en bouche qui iront à merveille avec la délicatesse du filet de bœuf. Un vin à servir à température ambiante et sans carafage.

 

Le canard mariné à l’aigre doux et son tartare de mangue au citron vert

 

Toujours plus original pour un repas de Noël, mais quel régal en perspective ! Pour le réveillon, ce sera un magret de canard du Sud-Ouest mariné à l’aigre douce (miel, vin doux, épice) et servi finement tranché avec un tartare de mangue, très frais et fruité relevé par le citron vert.

Ici, un plat avec un soupçon de sucre appelle un Rasteau VDN doré, sans aucun doute : ses arômes d’épices, de cacao et de vanille vont se fondre avec celle, plus puissante, du canard et celles, plus délicates, du tartare. Il devra être servi frais (5-7 °C). 

Si vous en voulez davantage : Macarons de saumon et crème de chèvre citronnée et macarons poire belle Hélène.

Ou le dessert : Marquise chocolat au croustillant de noix & coulis de quetsches au vin doux naturel

 

Vous allez vous régaler ! Et ce sera une belle occasion de faire connaître à vos proches les délices des vins de Rasteau sur des accords mets / vins absolument extraordinaires.

Bonnes fêtes et bonne dégustation, toujours avec modération.

Lire la suite

Faut-il aérer le vin avant de le servir ? 

L’air & le vin, pour le meilleur et pour le pire

On a tous en tête l’image du vin qui tourne délicatement dans le verre, une promesse d’arômes… Une belle image d’Épinal n’est-ce pas ? Mais aussi théâtrale soit-elle, l’aération du vin est une nécessité et nous allons vous expliquer pourquoi.

 

C’est pas sorcier !

La clef, c’est l’air. En fonction de leur style, du ou des cépages utilisés, certains vins présentent des arômes plus ou moins perceptibles quand on ouvre la bouteille. Les arômes, molécules complexes, sont bien présents mais endormis, il faut les réveiller… avec de l’air ! Une fois combinés à l’oxygène, les arômes sont oxydés et libèrent ainsi leur parfum.

 

Quand devons–nous aérer un vin ?

Tous les vins ne sont pas égaux face à l’oxygène :

-    Les vins très tanniques doivent généralement être aérés. Les Médoc, par exemple, dont le  principal cépage est le Cabernet Sauvignon, sont souvent charpentés et tanniques et ne seraient agréables ni au nez, ni en bouche sans aération.

Les arômes apparaîtront progressivement, d’abord timidement, puis de plus en plus au fur et à mesure de la dégustation. Le vin évoluera aussi, il vous semblera plus souple, plus facile à boire.

-    Et inversement, les vins très fruités, faits pour être bus jeunes, n’auront généralement pas besoin d’aération (ou très peu). On peut citer comme exemples les rouges fruités de la vallée de la Loire et du Beaujolais (cépage Gamay), et les délicats Bourgogne rouges (cépage Pinot Noir) qui s’oxydent très rapidement lorsqu’on les remue dans le verre, perdant leurs arômes de fruit, jusqu’à parfois littéralement tourner au vinaigre.

- Et puis vous avez les intermédiaires, on peut les aérer ou pas, ou un peu mais pas trop… Certains rouges de Touraine, par exemple, il n’y a pas de règles pour eux, ouvrez, goûtez et faites-vous votre avis.

 

Mais le cépage n’est pas le seul paramètre…

-    Le millésime : Certains vins jeunes ont besoin d’air pour s’ouvrir, mais certains vins vieux aussi… Dommage.

-    La vinification : C’est la façon de produire du vin, elle influe sur le style (fruité ou concentré), impliquant ou pas d’aérer.

-    La couleur ! Eh oui, les vins blancs sont très sensibles à l’oxydation, même une légère aération va modifier leurs arômes, et pas dans le bon sens…Donc non, on n’aère pas un vin blanc, pas plus qu’on ne le carafe.

 

Une solution s’il vous plaît !

Aveine, une start-up française de la WineTech, s’est justement penché sur la question. Ensemble ils ont créé le premier aérateur de vin connecté ! On place l’aérateur sur le goulot de la bouteille, on scanne l’étiquette et on sert le vin, c’est aussi simple que ça. Selon le vin servi, l’aérateur insuffle instantanément la quantité d’air nécessaire. Le vin est donc immédiatement prêt à être dégusté !

 

Aérer ou ne pas aérer ? Telle est la question… Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à y voir plus clair ! Bonne dégustation, mais toujours avec modération.

Lire la suite

Idées cadeaux : les vins de garde 

Quelles jolies bouteilles vieilliront bien en cave ?

Noël approche, si, si, je vous assure ! La télé et la radio passent le message en boucle, les catalogues de jouets inondent les boites aux lettres : le 24 décembre arrive avec ses gros sabots ! Du coup, ça démange les enfants : la lettre au Père Noël…Mais les adultes aussi ont le droit de faire leur lettre au Père Noël ;-)

"Cher Père Noël, j’ai été bien sage cette année et je voudrais que tu m’apportes du vin de garde pour Noël, de belles bouteilles que je pourrais laisser vieillir tranquillement dans ma cave. Blanc, rouge, sec, doux, je te laisse choisir.

Merci Père Noël."

Lire la suite

Accords mets et vins de Fêtes : l'entrée 

Quels vins avec les entrées du réveillon ?

On ne s'y prend jamais trop tôt pour réfléchir au repas du réveillon. Et c'est un fait, il approche déjà à grands pas. Si si, vous verrez, Noël sera très vite arrivé ! Pour la liste des convives, c'est plutôt facile, pour nous, c'est la famille avant tout. Le sapin trônera dans le salon et on sortira la belle vaisselle. Apéritifs, entrées, plats, desserts, c'est le moment de sortir le grand jeu.

Qu'il y ait du foie gras, des huîtres ou même du saumon pour l'entrée, on en a déjà l'eau à la bouche. Mais au fait, que pouvons–nous boire avec nos entrées pour le réveillon ?

Une chose est sûre, tous les vins ne vont pas avec tous les plats. Mais il y a des incontournables de Noël, des « classiques », même sur les entrées. Nous vous avons listé les principales entrées pour le repas du réveillon et voici, en avant-première, nos suggestions d'accords entrées & vins proposés par l’équipe TWIL : 

 

  • Les coquillages et crustacés : Le réveillon de Noël implique des coquillages et plus particulièrement des huîtres. Dans ce cas, il faut un vin blanc, frais, avec des notes fruitées et une belle acidité : un Sancerre avec ses notes de pommes vertes ou un Riesling, plus aromatique, avec des arômes de pêche, d’abricot et de fleurs blanches. Nous vous conseillons aussi une version plus gourmande peut-être, avec un vin blanc de Graves ou de Pessac-Léognan, avec des petites notes de noisette qui s'associent harmonieusement aux huîtres. Mais, pour ceux qui préfèrent avoir l'embarras du choix, on peut opter pour le plateau de fruits de mer avec du crabe, des crevettes, des langoustines, du homard…Nous aurons besoin d’un vin blanc sec et minéral : un Petit Chablis pour le côté minéral avec une belle acidité. Mais rien n'empêche de se laisser tenter par un vin un peu plus dense, plus riche : un Chablis Premier Cru ou un Condrieu, très amples et parfumés. Pour ceux qui préfèrent les bulles, essayez avec un Champagne Blanc de Blancs de la Côtes des Blancs. 

 

  • N’oublions pas le traditionnel saumon fumé ! Le gras et le fumé du saumon se marieront parfaitement avec, encore une fois, un vin blanc frais : un Pouilly Fumé ou un Montlouis, plus fruité, seront parfaits, leur acidité « coupera » le gras du saumon, lui donnant un côté plus fin et plus léger.

 

  • L'autre entrée phare du réveillon est évidemment le foie gras. Il peut être servi poêlé ou froid sur toast. Attention à l’accord avec le vin car ce sont deux mondes très différents :

 

    • Un foie gras poêlé est plus gras et plus aromatique, il s’accordera à merveille avec un vin…. Rouge, ou rouge ! : un Chinon sera parfait. Mais l’option vin blanc reste ouverte, un Savennières dont le fruité délicat s’harmonisera parfaitement avec le foie gras poêlé.

 

    • Avec le foie gras, pour les toasts, Deux possibilités : un vin blanc sec et aromatique, un Gewurztraminer (une jolie acidité en fin de bouche allège le palais) ou un Saumur blanc. Ou sinon, l’accord classique par excellence, pour les plus gourmands, le Sauternes ou le Barsac.

Attention cependant avec les vins sucrés, ils peuvent provoquer une saturation des papilles, vous ne sentiriez plus les délicats arômes des autres vins servis au cours du repas. N’hésitez pas à boire de l’eau régulièrement. Elle « nettoiera » le sucre laissé par le vin doux. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de la suite de votre réveillon et de toutes ses saveurs.

 

Voilà quelques pistes proposées par l'équipe TWIL pour vous aider à sublimer les entrées de votre réveillon.

Vous avez pensé au Champagne pour l'apéritif ? Et pour la suite du réveillon ? Nous vous proposons des accords vins & platsvins & fromages et vins & desserts pour un réveillon au top !

Lire la suite

Foire aux vins : comment réaliser la bonne affaire ? 

Les repères pour bien choisir

Le bon plan dans une foire aux vins n’est pas qu’une question de prix ou de promotion : une bonne affaire est l’adéquation entre ce qui est proposé, ce que vous recherchez et le prix que vous acceptez de payer.

Voici quelques astuces pour trouver cet oiseau rare :

  • Connaître et confronter les offres : chaque année, les catalogues de foires aux vins fleurissent en septembre, alors n’hésitez pas à confronter les propositions et les prix, faites-vous votre avis sur ce qui est proposé et vous saurez où acheter au meilleur prix.
  • Déterminer le budget : Attention à la fièvre acheteuse ! Faites-vous plaisir dans des limites raisonnables. Commencez par faire le point : quels sont les besoins (vins de garde, consommation rapide) ? Quelles proportions ? Quelle gamme de prix ? Votre budget n’est malheureusement pas extensible. Si votre budget initial n’est pas intégralement consommé, profitez de ce rab pour aller vers des bouteilles plaisirs, des révélations, pour découvrir des vins étrangers (Italie, Etats Unis, Espagne, Argentine…) ou des cépages particuliers. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un coup de cœur lors d’une dégustation (pensez à les twiler).
  • Estimer le nombre de bouteilles : Certaines offres vous ont tellement convaincu, pourquoi se limiter à une caisse ? Ne perdez pas de vue que le vin doit être correctement conservé, inutile d’acheter en grande quantité si vous ne pouvez pas stocker correctement. Fixez-vous dès le départ un nombre de bouteilles maximum.
  • Les producteurs : On est souvent rassuré par les grands noms, une garantie de qualité pour le consommateur. Pour autant, certains sites spécialisés comme fr ambitionnent pendant les foires aux vins, mais pas exclusivement, de faire découvrir des artisans-vignerons, des cuvées plus confidentielles, parfois des exclusivités avec toujours de très bon rapport prix / plaisir.
  • Les médailles des salons : Elles sont de bons indicateurs à condition que l’appellation de la bouteille et le salon soient cohérents : une médaille du salon de Strasbourg décernée à un Bourgogne ou un Bordeaux n’a pas grand intérêt, en revanche, une médaille du salon de Macon décernée à un Bourgogne rend la bouteille nettement plus prometteuse.

Vous avez une question, un doute ou simplement besoin de recommandations ? Les conseillers TWIL seront ravis de vous répondre et de vous aider.

Profitez bien de cette nouvelle foire aux vins, et n’oubliez pas de consommer ce merveilleux breuvage avec modération.

Lire la suite

Pour une pendaison de crémaillère au top 

Vous emménagez ? Suivez le guide

Après tout le stress du déménagement, rien de tel qu’une bonne pendaison de crémaillère entre amis pour oublier le frigo d'une tonne que vous avez monté sans ascenseur et célébrer votre nouveau logement. On vous donne toutes les astuces pour une pendaison de crémaillère au top !


Un repas sur le pouce


Pas besoin d'imiter les chefs étoilés ce soir, les petits fours feront l'affaire ! Pas forcément besoin d’un repas complet, surtout si vous n'êtes pas encore bien installé, optez pour des petits mets sans cuissons ou des choses à grignoter. Vous trouverez de nombreuses idées de recettes rapides en ligne pour votre crémaillère.


Tchin-tchin !


Le point clé d’une pendaison de crémaillère réussie réside dans le choix des boissons. Accommodez-vous selon vos moyens techniques (taille du frigo, cave...) et votre budget. Un Côtes-de-Provence rosé ou un rouge léger, type Morgon, mettront tout le monde d’accord pour l’apéritif. Vous pouvez proposer des bulles (Champagne ou Prosecco, selon votre budget) pour marquer le coup. Pensez à mettre la bouteille au frais quelques heures avant et n’oubliez pas de "twiler" toutes vos cuvées pour en savoir plus sur chacune d’entre elle (température de service, accords mets & vin...)


Une petite ambiance musicale


La musique peut vous faire couronner roi/reine de la soirée ou bien vous coller une étiquette de mauvais DJ pour le restant de vos jours. Concoctez une playlist à l’avance et faites-vous aider s’il le faut, mieux vaut éviter la soirée où chacun veut mettre sa nouvelle trouvaille. En cas d’absence d’inspiration, les playlists sur YouTube peuvent vous dépanner. Si vous êtes abonnés à des plateformes de streaming payantes, utilisez les playlists réalisées par les rédactions qui sont souvent appropriées selon les thématiques. N’oubliez pas de souscrire à un abonnement auprès d’une compagnie d’électricité et d’un fournisseur internet si vous voulez pouvoir brancher le frigo et envoyer du son. Vous trouverez ici tous les moyens de contacter Free (téléphone, mail, courrier...) pour souscrire à une offre Freebox à un tarif très attractif ou obtenir une assistance technique.

 

 

Et la déco ?


N’hésitez pas à laisser traîner quelques cartons pour garder une ambiance de déménagement. Sinon la soirée à thème ça marche à tous les coups (années 80, viens comme on ne t’a jamais vu, soirée romaine…), à condition de prévenir tout le monde à l’avance.

 

Un dernier conseil : invitez vos nouveaux voisins pour être sûr(e) de ne déranger personne.

Lire la suite

Quand VIN le soir à Rasteau 

Le wine bar éphémère : 11 et 18 juillet - 1er août

Dégustation, food-trucks et et musique, c'est le programme de "Quand VIN le Soir", le rendez-vous annuel de l'appellation Rasteau. Si vous êtes de passage dans la région, profitez du grand bar à vin éphémère au cœur du village de Rasteau dans le Vaucluse avec ses 3 soirées évènements autour des vins de l'appellation. 

Retenez bien ces trois dates :

Mercredi 11 Juillet - Mercredi 18 Juillet - Mercredi 1er Août 

Si vous êtes de passage dans la région, n'hésitez pas à vous arrêter sur la place du village. Chez Twil quand on aime, on recommande !

Les meilleures cuvées de Rasteau Rouge, Côtes du Rhône Blanc ou Rosé et Vin Doux Naturel n'attendent que vous, avis aux amateurs.

Le programme complet par ici

Lire la suite

Nouveau critère d’achat pour certains, mode passagère pour d’autres. Décryptons ensemble le système d'achat en circuit court.

 

Un circuit court est un circuit de distribution réduit au maximum que le Ministère de l’Agriculture définit comme « un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu'il n'y ait qu'un seul intermédiaire. ». Le principe même du circuit court est de rapprocher les producteurs et les consommateurs (plus de contact humain).

 

Plusieurs acteurs tentent de réduire le parcours des produits finis. Pour des questions de temps et de ressources, un vigneron ne commercialise pas forcément ses vins lui-même. Il fait parfois appel à des négociants qui l’aideront à vendre son vin. Le circuit de distribution est court. De façon encore plus directe, Twil accompagne les vignerons dans leurs ventes et les rapproche des consommateurs. Twil n’agit pas comme un intermédiaire, mais comme un conseiller (commercialisation, marketing, facturation…).

Mais dans le meilleur de cas, le circuit court permet un lien direct au producteur lui-même. 

Les intérêts majeurs d’un tel circuit sont le prix et la traçabilité.

En effet, acheter en direct producteur signifie souvent acheter à un prix avantageux. En effet, ce prix, c’est le prix direct propriété, comme si vous alliez chercher vous-même votre commande de vin au domaine. C'est bien connu, les viticulteurs, tout comme les agriculteurs, sont généralement asphyxiés par les acteurs de la grande distribution qui, en négociant des prix planchers, souvent cassés, cherchent à récupérer la marge la plus élevée. Grâce au circuit court, et en particulier à l'achat en direct au domaine, le prix établi est le prix le plus juste car il permet de rémunérer correctement le travail de l’artisan-vigneron en court-circuitant les intermédiaires.

Moins d’intermédiaires = moins de marge prise par chacun = prix plus juste = plus de rémunération pour le producteur

 

Quel chemin plus court que le direct producteur ? Derrière la bouteille, il y a le vigneron et seulement lui ! Ce dernier est le mieux placé pour parler de ses vins et pour proposer ses produits. C'est une garantie de traçabilité, de transparence et de confiance avec le consommateur. Sa cave, où il conserve précieusement ses flacons, et la vôtre ne sont plus finalement séparées que de quelques kilomètres. Et si le vigneron pouvait vous apporter lui-même ses bouteilles, celles que vous avez aimé et commandé, soyez certain(e) qu'il le ferait ! Mais comme il ne peut pas être partout à la fois (à la vigne, au chai, au caveau...), c'est à ce moment-là que nous, TWIL, nous intervenons. 

Moins d’intermédiaires = moins de perte d'informations = plus de confiance

 

 

Alors la prochaine fois que vous achetez du vin, pensez circuit court, pensez producteur, et Twil ;-) Vous n'aurez jamais été aussi proche du producteur du vin que vous aimez.

 
Lire la suite

Comment bien conserver son vin 

Nos meilleures astuces

Nous sommes tous tentés de nous ruer sur les offres plus alléchantes les unes que les autres. Mais après l’achat, une question se pose : comment bien conserver son vin? Voici quelques tips pour profiter pleinement de ses achats.

 

La cave : si comme nous vous n’avez pas de cave creusée en pierre de taille, ce n’est pas un problème ! Les caves d’intérieur existent, pour notre plus grand plaisir.

- Le casier en liège est une solution très pratique et peu onéreuse. Elle permet de garder les bouteilles bien à l’horizontal, position idéale pour la conservation du vin.

- Les caves “high-tech” permettent quant à elles de reproduire les conditions des caves en terre battue (température entre 10° et 14°, humidité contrôlée…) dans un frigo adapté aux petits espaces. En bref,  il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

 

Le bouchon : choisir une bouteille avec un bouchon en liège naturel est sûrement le meilleur moyen de s‘assurer un vieillissement optimal du vin. Mais un bouchon synthétique convient tout à fait pour un vin de moyenne garde (environ 5 ans).

 

Le vin : afin de s’assurer une bonne garde, le mieux est encore de choisir  un vin qui s’y prête dès le départ.

- Les vins rouges tanniques, généralement présentant un degré d’alcool plus élevé, sont des vins qui se conservent très bien, comme les Châteauneuf-du-Pape du Domaine  l’Or de Line qui peuvent se conserver de 10 à 15 ans. D’une manière globale, les vins rouges sont ceux qui se conservent le plus longtemps.

- Concernant les vins blancs, les sucrés (vins moelleux et vins liquoreux) sont une exception puisque le sucre leur permet également de se conserver plus longtemps. Le Château d’Yquem par exemple, domaine d'exception qu’on ne présente plus, produit des vins qui peuvent se conserver jusqu’à plus de 30 ans.

- Les rosés et les blancs secs, comme le Saint-Véran d’Albert Bichot ou le M de Minuty, se boivent d’ordinaire relativement jeunes afin d’en apprécier toute leur fraîcheur.

 

La température: pour que les vins vieillissent de la meilleure des manières, la température idéale est 12°C. Cependant, si vous ne comptez pas vieillir vos vins très longtemps, cette température ne sera pas adaptée: elle assure un vieillissement lent. De plus, ce qu'il faut surveiller en priorité, ce n'est pas la température en elle-même mais ses variations. Il faut éviter à tout prix les chocs thermiques. Dans tous les cas, ne jamais dépasser 18°C

 

Mais pas de panique, vin de garde ou pas, le principal reste le plaisir que nous procure chaque gorgée.

Alors n'hésitez pas à vous faire plaisir avec notre séléction de vin de garde. Bonne nouvelle, certains seront bientôt à leur apogée !

Lire la suite

7 commandements pour rafraichir son vin ! 

Comment rafraichir son vin ?

Et TWIL dicta ses bonnes paroles pour rafraichir le Vin : 

 

1) Les températures de service du vin tu apprendras

Les vins rouge charpentés se dégustent entre 15-18°C, donc pas besoin de les rafraichir. Les rouges plus légers peuvent se consommer entre 13-15°C. Les vins blancs secs (vifs acidulés) se dégustent entre 10 et 13°C. Et tous les autres vins (rosés, moelleux, effervescents) se consomment entre 8 et 10°C, à rafraichir absolument pour votre plus grand plaisir !

2) Les glaçons tu oublieras

Afin de ne pas dénaturer le vin, il ne faut pas y ajouter d'eau. On oublie donc les glaçons qui dilueraient ce nectar.

3) Des grains de raisins tu congèleras

C'est bien connu, les fruits c'est bon pour la santé ! Et bien, c'est bon pour le vin aussi. Comme il ne faut pas rajouter de glaçons, on peut les remplacer par des fruits gelés ! Placez des grains de raisins dans le congélateur. Une fois qu'ils sont congelés, sortez-les et déposez-les dans vos verres de vin. L'effet est immédiat et on parie que vous allez « croquer » !

4) Un seau à glaçon tu utiliseras

Pour maintenir votre bouteille fraiche sans la remettre constamment au réfrigérateur, utilisez un seau à champagne, remplissez-le de glaçons et plongez y votre bouteille, au moins jusqu’à hauteur de l’épaule (de la bouteille, pas la votre, là ou la bouteille commence à s’évaser).

5) Du sel tu verseras

 Le sel, véritable or blanc, permet de rafraichir le vin ! Mélangé avec de la glace et de l'eau, il permet de faire baisser la température de refroidissement jusqu'à -10°C. Versez-le tout dans le seau et plongez-y votre bouteille.

6) Le congélateur tu banniras

Certes c’est la solution de facilité à laquelle tout le monde pense instinctivement. Mais un refroidissement trop brusque et trop intense tue les arômes du vin.

7) Le réfrigérateur tu préfèreras

Une autre technique efficace pour rafraichir rapidement une bouteille consiste à imbiber un torchon d’eau froide et d’y rouler la bouteille avant de la placer au réfrigérateur.

 

Toutes ces astuces vous permettront de savourer votre vin à bonne température, car rien ne vaut un verre de vin bien frais pour profiter de l’été !

 

Lire la suite

Quels vins devant la Coupe du Monde ? 

On oublie la bière on passe au vin

La coupe du monde de foot : le seul moment de l’année où tous les Français (ou presque) sont d’accord. Tout le monde est rassemblé autour d’une potentielle victoire et la bière est souvent la reine des tables basses. Et si pour une fois on innovait un peu, pourquoi ne pas déguster du vin pendant un match ?

 

Coup d’envoi

 Tout le monde est installé, la balle est lancée et tous les espoirs sont encore permis. Commencez en douceur avec le Carignator, à ouvrir de préférence pendant la Marseillaise pour le plus bel effet.

 

Mi-temps

 C’est le moment d’encourager votre équipe. Même si vous n’êtes pas dans le stade mais plutôt seul devant votre télé ou dans un bar avec des amis, une seule solution : le Chant du Coq.

 

Prolongation

Le stress est à son comble. La victoire (ou la défaite) est proche. Vous espérez un coup de maitre de dernières minutes d’Antoine Griezmann ou d’Olivier Giroud. Pour exaucer vos voeux, tenez bien fort dans vos mains la Cuvée Antoine ou la Cuvée Olivier. On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher. 

 

 N’oubliez pas de réserver une bouteille de champagne au frais en cas de victoire (ou de défaite pour éponger votre tristesse) !

 

 

 

Lire la suite

Quelques idées pour la Fête des Pères 

Sélection de vins et cognacs qui feront mouche à coup sûr

Chaque année c'est la même chose, pas d'idée pour la fête des pères ! Vous avez déjà pensé à la cravate, à la montre ou aux cigares...

Mais avez-vous pensé à ce qui lui fera vraiment plaisir ? Avec cette sélection, pas de déception !

Lire la suite