1

Vins Savoie et Bugey

La Savoie et ses blancs à l'esprit montagnard. Vifs et légers, ils s'accordent à merveille avec tous les plats à base de fromage, là où le rouge sublimera la charcuterie. Idéal avec la gastronomie régionale ! l’appellation vin de Savoie produit des trésors bien gardés qui mettent particulièrement en valeur la cuisine typique de la région dont ils sont issus. Voir plus sur Savoie et Bugey

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
La région Savoie et Bugey

La Savoie met à l’honneur les vins blancs


Le vignoble de Savoie est l’un des plus petits vignobles de France. Il s’étend sur environ 2300 hectares et quatre départements ; À savoir, la Savoie avec 1 880 hectares de vignoble, la Haute-Savoie avec 142 hectares, l’Ain avec 79 hectares et l’Isère avec 169 hectares. Sa production est de 125 000 hectolitres par an en moyenne. Cette région nous offre tous les types de vins : rouges, rosés, blancs, mousseux et pétillants.

Cependant, on y trouve plus aisément du vin blanc qui représente 80 % de la production savoyarde. En effet, cette région montagneuse ne permet pas à tous les cépages de résister à des conditions climatiques assez difficiles. Elle est très vallonnée et le climat y est rude. Peu connue, le vignoble de Savoie<:strong> se fait une place petit à petit dans le monde viticole français et international. Aujourd’hui sur les tables des restaurants les plus prestigieux, les vins de Savoie sont reconnaissables par leur finesse et leurs arômes fruités.

Les vins blancs auront ainsi des arômes de fruits et de fleurs blanches alors que les vins rouges seront tanniques et colorés. La diversité des vins produits en Savoie provoque une diversité toute aussi présente dans les arômes et les caractéristiques des vins. On les associera avec délectation à la gastronomie locale mais également aux plats les plus raffinés. De même, de très nombreux fromages seront les alliés indéniables des vins blancs de Savoie. C’est une région viticole qui gagne à être connue pour la richesse de ces cépages et la qualité de ses vins.

Petit historique des vignobles de Savoie


Le vin dans la région de Savoie a une très, très longue histoire. On a en effet découvert des raisins fossilisés datant de la période néolithique. C’est donc bien une terre propice à la viticulture et ce, depuis la nuit des temps. Dans l’antiquité, le vin poissé, vin de la région crée à partir d’un nouveau cépage très résistant, est reconnu dans tout le pays. Le naturaliste Pline l’Ancien parlait de ce vin comme d’une production d’une grande qualité. Au moyen-Age, c’est la production de vin de messe qui est à son apogée dans la région. Les vignobles sont alors majoritairement entretenus par des moines. Les Cisterciens étant majoritaires à l’époque. Au 13ème siècle, le Mont Garnier s’effondre et provoque une catastrophe sans précédent dans la région. Malgré la tristesse de cette situation due aux pertes humaines, cet effondrement sera les prémisses d’un bel avenir pour les vignes savoyardes.

Au début de l’époque moderne les vins produits sont d’une qualité médiocre et vendus uniquement aux paysans. Mais, cinq siècles après l’effondrement du Mont Garnier, au 18ème siècle, des vignerons décideront de planter des vignes sur les éboulis et les terres créées par l’effondrement. C’est ici même que seront créés de crus exceptionnels de la région : l’Abymes et l’Apremont. Il faut préciser que la Savoie a été annexée à la France en 1860 par le traité de Turin. Et ce n’est là, qu’un échantillon rapide de l’Histoire du vignoble de Savoie pour vous faire comprendre l’importance de la viticulture au fil des siècles.

Caractéristiques de la région viticole de Savoie


La Savoie est une magnifique région entre montagne, vallées et monts où la verdure domine. La nature y est mise en avant et chaque parcelle de la région est un écrin de faune et de flore diversifiée. Entre plaines et montagnes, la région de Savoie offre aux vignes des sols majoritairement caillouteux, dû à une érosion majeure, tels que des sols d’alluvions, de moraine et de cônes d’éboulis. C’est ce terroir qui va donner aux vins leur typicité si particulière.

Le climat y est continental et montagnard, c’est donc un climat assez rude avec des hivers très froids. La situation géographique de la région place la Savoie au cœur des influences océaniques au nord et méditerranéennes au sud. Le climat est donc très variable et instable. Les gelées y sont très fréquentes (environ 100 jours de gels par an) et le taux d’humidité assez élevé avec une pluviométrie de 1030 mm par an en moyenne. Les orages sont d’ailleurs nombreux et dus à la confrontation des vents du nord et du sud. L’ensoleillement reste cependant positif avec des étés chauds et quasiment 2000 heures de soleil chaque année.

C’est pour ces raison que l’on trouve une très grande diversité de vins, les vignerons cherchant à trouver les vignes les plus résistantes à ce climat si particulier. Celles-ci sont d’ailleurs plantées majoritairement en coteaux et sur les versants sud des différents monts. Le rendement est très différent d’un vin à l’autre. Il n’y a pas de moyenne logique. La région Savoie dispose donc de caractéristiques bien particulières et quelque peu difficiles qui rendent ses vins d’autant plus respectables et qui gagnent à être goûté.

Les cépages de Savoie


Les vignerons de la région Savoie utilisent de très nombreux cépages. Ils s’adaptent aux caractéristiques géologiques et météorologiques de la région pour nous offrir tous types de vins. On en dénombre actuellement 23. En voici quelques-uns.

La jacquère

La jacquère est le cépage le plus répandu de la région et représente 50% du vignoble. Il produit des vins blancs frais à la robe pâle et aux arômes de fleurs blanches.

Altesse ou la roussette

L'Altesse ou la roussette représente 10% de la surface du vignoble. Ce cépage est idéal pour les sols en pentes et produit des vins souples aux arômes d’épices et de fruits qui peuvent se garder plusieurs années.

Le Chasselas

Le Chasselas nous offre des vins blancs aux notes de beurre et de pain grillé. Il représente 5% du vignoble et se situe majoritairement autour du lac Léman.

La Roussanne

La Roussanne produit des vins blancs aux aromes fruités puissants avec une touche de miel.

La Mondeuse

Pour les vins rouges, on va trouver la Mondeuse qui occupe 12% du vignoble. Elle nous propose des vins tanniques et colorés aux arômes d’épices et notamment de poivre qui vieillissent très bien.

Le Gamay

Le cépage du Gamay s’étend lui sur environ 15% de la surface viticole. Il produit des vins très parfumés aux notes fruitées.

Le Persan

Le Persan, originellement cépage des évêques de Maurienne, est utilisé en Savoie pour créer des vins charpentés aux arômes très marqués. On l’utilise pour la fabrication des vins de garde.

Les appellations de Savoie


Il n’existe que trois Appellations d’Origine Contrôlée (A.O.C) dans la région viticole de Savoie.

La Roussette de Savoie

L’appellation Roussette de Savoie est la deuxième appellation de la région en production avec 10 000 hectolitres par an en moyenne. Elle nous offre un vin blanc d’une grande finesse. Elle s’étend sur environ 50 hectares dans les villes de Frangy, Monthoux, Marestel et Monterminod, le long des rives du Rhône. Ces noms de villes sont les seuls autorisés à être ajouté derrière l’appellation originale.

Le cépage roussette, qui est à l’origine du nom de cette A.O.C est obligatoire dans la fabrication des vins blancs Roussette de Savoie. On peut y ajouter du Chardonnay et de la Mondeuse mais la Roussette doit rester majoritaire. C’est ce cépage qui donne au vin blanc sa finesse et son goût si particulier aux arômes de fruits secs et de fleurs sauvages.

Les vins blancs Roussette de Savoie ont une robe or paille. Au nez, on remarque des arômes de fruits secs pour un vin frais. En bouche, le vin apparait vif et il tient longtemps. C’est une appellation idéale à déguster avec des poissons ou des fromages puissants à pâte molle.

Le Seyssel

L’appellation Seyssel, A.O.C. depuis 1942, représente 5% de la production de la région avec environ 4000 hectolitres par an. Elle tire son nom de la ville de Seyssel. Cette appellation est produite sur 80 hectares entre 200 et 400 mètres d’altitude le long du Rhône entre l’Ain et la Haute-Savoie. Le Seyssel nous offre des vins blancs de caractère aux accents de fleurs, d’iris notamment et un vin mousseux.

Les vins produits sont issus d’un seul cépage, l’Altesse, également appelé la Roussette. Il donne aux vins des arômes floraux et fruités. À l’œil, la robe de ces vins blancs est jaune paille aux reflets verts. Pour les mousseux, les bulles sont fines et persistantes. On dénote des effluves fruitées et florales avec un accent sur la violette.

En bouche, les vins Seyssel sont lents et discrets mais très équilibrés. On remarque une certaine rondeur au bout de quelques secondes. Vous pouvez les déguster avec vos plats cuisinés tels que les quiches et les risottos.

Le Vin de Savoie

L’appellation Vin de Savoie est la principale appellation de la région. Elle couvre 1800 hectares et s’étend sur 28 communes. Cette A.O.C nous propose des vins blancs mais également des vins rouges, des rosés et des mousseux. Seize dénominations de communes peuvent être associées à l’A.O.C. Vin de Savoie.

Les cépages les plus utilisés pour les vins blancs qui représentent 70% de la production sont la Jacquère, l’Altesse et la Roussanne. Pour les rouges et rosés on utilisera plutôt le Gamay, la Mondeuse et le Pinot noir. Les vins rouges se distinguent avec une robe pourpre aux reflets noir. On peut sentir des arômes de fruits rouges et des nuances épicées.

Les vins blancs nous offrent quant à eux, une robe pâle aux reflets or paille. Le nez est très identifié pas des effluves de fruits exotiques et de fleurs blanches. En bouche, le cépage utilisé modifiera l’expérience. Pour exemple, les vins rouges issus du cépage de la Mondeuse sont charpentés et très aromatiques. Les vins blancs issus du cépage de Jacquère sont légers et frais.

La diversité des vins proposés provoques des accords mets vins nombreux. Les formages forts et les plats en sauce seront des accompagnements idéals.

Bon à savoir

Producteurs

137 producteurs listés

Production

160 millions de bouteilles/an (88,5% rosé, 8% rouge, 3,5% blanc)

Surface

1 755 hectares de vignes

Sols et sous-sols

Presque exclusivement des sols caillouteux, un peu de calcaire et de schiste

Cépage

Rouges et rosés : Les rouges sont au nombre de quatre : mondeuse, gamay, pinot noir et persan. Mais les Savoyards préservent aussi quelques cépages rares, par exemple la mondeuse blanche, le malvoisie ou encore la molette

Blancs : Cinq cépages blancs se distinguent par leur qualité : jacquère, roussette (aussi appelée altesse), chasselas, gringet et bergeron (le nom local de la roussanne lorsqu'elle est plantée sur le cru Chignin)

Les appellations de Savoie et Bugey

Bugey

Crémant de Savoie

Mousseux de Savoie

Roussette-de-Savoie

Roussette-de-Savoie Frangy

Roussette-de-Savoie Marestel

Roussette-de-Savoie Marestel-Altesse

Seyssel

Seyssel Mousseux

Vin de France - Sans origine géographique

Vin de Pays d'Allobrogie

Vin de Pays des Balmes Dauphinoises

Vin de Pays des Coteaux du Grésivaudan

Vin-de-Savoie

Vin-de-Savoie Abymes

Vin-de-Savoie Apremont

Vin-de-Savoie Arbin

Vin-de-Savoie Chautagne

Vin-de-Savoie Chignin

Vin-de-Savoie Chignin-Bergeron

Vin-de-Savoie Saint-Jean-de-la-Porte

Vin-de-Savoie Saint-Jeoire-Prieuré