1

Sud-Ouest

La région Sud-Ouest et sa formidable palette de terroirs et de vins. Au pays du foie gras et du magret, le consommateur se délecte d'un art de vivre qui atteint des sommets. Très exportés, les délicieux vins de cette région se déclinent en rouge, en blanc sec, en rosé et en vin blanc moelleux, liquoreux ou doux et en quelques vins effervescents. Voir plus

Les suggestions de l'équipe Twil en région Sud-Ouest

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
La région Sud-Ouest

Une région viticole éclectique


Le Sud-Ouest est une région viticole éclectique qui propose des vins aux profils très variés. Mais ils ont tous un point commun : la passion des vignerons, un climat très avantageux et évidemment la bonne humeur du Sud.

Mais plus sérieusement, cette région viticole nous propose des vins riches en saveur et pleins de caractère, à l’image de la gastronomie locale. Le Sud-Ouest propose la plus grande diversité de variétés avec 50 000 hectares de vignes et 300 cépages différents. Ces vins accompagnent les meilleurs mets et s’accordent à merveille aux spécialités de la région. On compte, entre autres, 30 appellations d’Origine Contrôlées ou Protégées (AOC et AOP) et 13 Indications Géographiques Protégées (IGP).

On distingue tous les types de vins avec 23 vins rouges différents, 18 vins rosés, 22 vins blancs dont 10 moelleux ou liquoreux, un vin mousseux et un vin primeur. Il faut savoir que la région Sud-Ouest représente une très grande production française et que le vignoble de Bordeaux n’en fait pas partie. En effet, il s’agit d’un vignoble à part entière. La région viticole du Sud-Ouest s’étend sur un large territoire dans lequel on trouve de très nombreux petits vignobles indépendants.

Qu’entend-on par Sud-Ouest ?


La région viticole du Sud-Ouest couvre une large zone géographique allant du Massif Central au Pyrénées. L’espace concerné est très vaste et contient des arrière-pays très différents. Les quatre zones principales sont le piémont du Massif Central, la moyenne Garonne, le bergeracois et le piémont pyrénéen.

Cela comprend plusieurs territoires tels que Le Béarn et la Gascogne au sein du bassin de l’Adour, le pays toulousain dans le Tarn et Garonne, le Pays basque et l’Aveyron dans le territoire du Rouergue, l’albigeois, le pays de Bergerac et l'Aquitaine à l’exception de la région Bordelaise qui, comme nous l’avons vu, est étudiée comme une région viticole à part, étant donné ses productions et caractéristique bien à elle. La zone d’expansion des vins du Sud-Ouest est très large. On compte treize départements à savoir l’Ariège, l’Aveyron, la Dordogne, le Gers, la Haute-Garonne, les Hautes- Pyrénées, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Landes.

On compte de très nombreux vignobles. Tous ont leur histoire et leurs cépages mais ils ont en commun d’être des vins de caractère à l’image de la région Sud-Ouest.

Un peu d’histoire


La viticulture dans le Sud-Ouest prend son origine dès l'antiquité à l’époque des Gaulois. Ils ont largement développé la culture de la vigne sur le territoire.

Au fil de leur conquête, les romains confisquèrent une partie des vignobles gaulois pour se les approprier. On créait alors du vin à Cahors, Bergerac, Agen et Gaillac pour les faire partir du port de Bordeaux.

Plus au sud, à la frontière de l’Espagne, le vin de Jurançon fut réputé car l’on disait que le roi Henry IV fut baptisé dans ce vin. Aujourd’hui encore, cette légende fait le succès du vin de Jurançon.

Bien que les monastères continuaient de perpétrer la tradition viticole de la région, les vins furent de moins en moins reconnus car une loi mettait en avant les exportations de vins de Bordeaux avant ceux de l’arrière-pays. Cette loi fut abrogée en 1776.

Quasiment un siècle plus tard, en 1860, le Phylloxera va dévaster les vignobles. Ce puceron va détruire la grande majorité de ceux du pays tout entier et faire disparaitre des cépages ancestraux. Il faudra de nombreuses années pour que la région se remette de cette crise et puisse à nouveau produire du vin en quantité. Malgré cela, il fallut attendre les années 1950 pour que les vins du Sud-Ouest renaissent de leurs cendres et se fassent une vraie place sur le marché français et mondial.

Caractéristiques des vignobles du Sud-Ouest


En ce qui concerne le relief, on trouve beaucoup de collines et de forêts. La région Sud-Ouest est une région très verte et peu accidentée. On remarque souvent la présence des vignobles en bords de rivières. La biodiversité d’une telle région est grande et offre aux vignobles des apports très différents.

La région étant très vaste, les vignobles se trouvent à des altitudes différentes et disposent de conditions variables. En effet, les climats sont très différents d’une zone à l’autre. Les Pyrénées offrent un climat plus rude et le Pays basque un climat plus venteux par exemple. De la même manière, l’Océan Atlantique influence différemment les cépages en fonction de leur distance. On constate tout de même des hivers froids, des gelées tardives, des printemps pluvieux et des automnes assez chauds. Les climats continentaux du nord amènent des hivers plus marqués. Alors que plus au sud, on constate des été chauds et secs en plaine.

Les nombreux fleuves et rivières de la région influent sur les saveurs des vins créés. Cela provoque une certaine humidité qui donne plus de caractère aux vins. La région est balayée par le vent d’autan qui assainit l’air et dans les Pyrénées le vent du Foehn provoque une maturation plus rapide.

Les zones où l’on trouve forêts et cours d’eau voient se développer la présence d’un champignon très particulier. Le Botrytis cinerea se développe sur le raisin sous forme de pourriture noble et augmente la concentration en sucre des raisins. C’est ce qui permet d’obtenir des vins plus liquoreux.

Tous les vignobles disposent de leurs propres caractéristiques géographiques. Les sols sont différents à l’image des climats. On trouve des sols plus riches en argile, en grave, en sable ou en calcaire selon où l’on se trouve. Globalement, on distingue plus régulièrement des sols argilo-calcaire et riche en fer. En Dordogne, on trouvera plus de sols argilo-siliceux et dans le Tarn, des sols argilo-graveux.

La quantité de vin produit dans la région Sud-Ouest se situe autour de 4,5 millions d’hectolitres par an, ce qui est loin d’être négligeable.

Les cépages du Sud-Ouest


La richesse de la région Sud-Ouest vient de sa multitude de cépages. On en dénombre 300 variétés dont 120 cépages autochtones. Ces cépages anciens sont reconnus à travers le monde à l’image de la Négrette ou du Duras. Il faut aussi noter que la région Sud-Ouest représente le berceau des cépages océaniques mondiaux. Voici une sélection non exhaustive de cépages et leurs caractéristiques :

Quelques cépages noirs

Cabernet Franc :

Ce cépage trouve ses origines dans les Pyrénées basques. Son raisin foncé donne aux vins une certaines structure et des arômes de framboises. Il est moins tanique que le Cabernet-Sauvignon mais plus précoce.

Cabernet-Sauvignon :

C’est certainement le cépage le plus connus du grand public. Il donne naissance aux grands crus du Médocs. Une étude ampélographique précise qu’il serait le fruit d’un croisement entre le Cabernet Franc et le Sauvignon blanc. Ses raisins bleus sont caractéristiques et donnent aux vins leurs couleurs denses, signe distinctif des grands Cabernets. Ce cépage apporte des saveurs de cassis et de cuir.

Duras :

Très vieux cépage cultivé dans le Tarn qui donne des vins colorés, fruités, acides et avec beaucoup de finesse. Il est très présent à Gaillac.

Merlot :

Ce cépage créé des vins avec de la rondeur. C’est un cépage souple, aux arômes de fruits noirs qui est très apprécié dans le monde entier. Sa grappe à une couleur intense et il arrive rapidement à maturité.

Négrette :

Ccépage de la famille des Prunelard et du Cot, il s’agit de l’une des plus anciennes variétés. Il donne naissance à des vins aromatiques et fruités. La Négrette crée des arômes de fleurs tels que la violette et parfois de cuir. Ce cépage est le principal ingrédient des vins de Fronton.

Prunelard :

Père de la Négrette, il en est encore plus ancien et provient de Gaillac. Ses grappes noires offre un vin coloré et équilibré mais assez charpenté avec des saveurs d’épices et de fruits mûrs.

Tannat :

originaire du bassin de l’Adour, ce cépage est le composant majeur du Madiran et du Saint-Mont. Il dispose d’une maturité très tardive qui apporte beaucoup de tanin aux vins. Il évoque des vins très fruités et équilibrés.

Quelques cépages blancs

Arrufiac :

C’est un cépage aux arômes raffinés et très particuliers de la vallée de l’Adour qui a quasiment disparu mais que l’on retrouve dans la composition du Pacherenc et du Saint Mont Blanc.

Baroque :

Cépage landais par excellence, il créé des vins très aromatiques et sucrés. Il est la base de l’appellation Tursan.

Chenin :

C’est un cépage qui donne du vin vif, fruité et avec beaucoup de bouquet. Les fruits confits, le pamplemousse, l’abricot et les épices sont les arômes caractéristiques de ce cépage qui est répandu dans tous le Sud-Ouest.

Colombard :

Cépage fièrement gascon, il donne aux vins un gout fruité et vif. On y retrouve principalement des arômes de fruits exotiques. Il est principalement utilisé dans la création des Côtes de Gascogne.

Gros Manseng :

Ce cépage est très cultivé dans toute la région mais il est originaire du piémont pyrénéen. On produit grâce à lui des Jurançon secs, des Pacherenc et du Tursan.

Mauzac :

Cépage aux arômes de pommes et de poire voire de miel. Ses raisins ont une forte concentration en sucre, ce qui apporte aux vins un caractère vif et un goût fruité. On suppose qu’il puise ses origines dans la vallée du Tarn.

Ondenc :

Ce cépage est présent principalement à Gaillac. Les vins produits sont doux et très agréables en bouche mais plutôt rares. Sauvignon Blanc : implantés essentiellement en Gascogne, ce cépage apporte arôme et vivacité aux vins. En cas d’humidité, ses raisins sont sensibles à l’oïdium et à la pourriture noble.

Des appellations à connaître


La régions Sud-Ouest compte, entre autres, 30 appellations d’Origine Contrôlées ou Protégées (AOC et AOP) et 13 Indications Géographiques Protégées (IGP). Les vins issus de cette région viticole sont variés et aux saveurs authentiques. Voici une sélection non exhaustive de quelques appellations à connaître et à savourer :

Buzet

Les vins de Buzet sont nés des cépages de Merlot, Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon pour les vins rouges (soit 85% de la production) et des cépages Sauvignon, Muscadelle et Sémillon pour les blancs. Depuis 1973, ils disposent de la mention A.O.C. • Œil : Rubis pour les vins rouges jeunes et Grenat pour les plus vieillis. Les rosés ont une palette assez large. Les vins blancs sont jaune pâle avec des reflets verts à ocre. • Nez : Notes de cassis et mûres pour les vins rouges en général, parfois on distingue des notes de vanille et de café grillé voire de cuir pour les plus vieux. Les vins rosés émettent des saveurs de cassis et de menthe. Enfin, les blancs nous font découvrir des notes de fleurs et de sureau. • Bouche : Impression de charnu puis structure tannique lorsque le vin est jeune. On distingue les caractéristiques d'un vin de semi-garde.

Cahors :

Le vin de Cahors est également une A.O.C depuis 1971. Il est issu de cépage Cot ou Auxerrois à 70% et ne propose que du vin rouge. C’est un vin rugueux qui demande un temps de vieillissement assez long. • Œil : Robe aux couleurs rubis, pourpre ou grenat, elle reste très sombre. • Nez : Dominante de fruits rouges et noirs avec des touches de cannelle, de cacao et parfois même de truffe. • Bouche : Vin tannique, équilibré, gras et long, il est également charpenté et charnu. Plus vieux, il devient plus rond.

Fronton:

C’est le nom d’usage des Côtes du Frontonnais, qui sont une A.O.C issue d’un très vieux cépage, la Négrette. Les vins de Fronton sont des vins aux arômes intenses de fruits rouges et noirs avec un arrière-gout amer. L’appellation Fronton ne propose que des vins rouges et rosés. • Œil : Les rouges ont une robe profonde et très colorée, les rosés sont très limpides et clairs. • Nez : Les vins rouges sont très fruités aux notes de violette et de saveurs du terroir. • Bouche : Les vins rouges sont tanniques et puissants, les rosés sont vifs.

Gaillac:

Les vins de Gaillac sont des A.O.C produits sur plus de 73 communes de la régions Sud-Ouest. Cette vaste zone géographique créée des vins légèrement différents selon leur lieu de culture. On trouve des blancs aux notes de fruits, des rosés, un mousseux et des rouges denses et profonds. • Œil : Les vins rouges on une robe foncée aux couleurs rubis. Les rosés sont plus orangés à la limite du saumon. Les blancs sont dorés et les mousseux ont une robe couleur or pale avec de fines bulles. • Nez : Les vins rouges sont très typiques aux senteurs fruitées et légèrement épicées. Les rosés apportent des touches de fruits rouges. Les blancs et mousseux évoquent un bouquet de fruits du verger. • Bouche : Les vins rouges sont ronds en bouche, souples et fruités. Certains sont assez charnus. Les rosés sont frais et légers. On remarque différents types de blancs, les secs sont vifs avec une légère acidité, les liquoreux sont riches et huileux, les mousseux sont fruités.

Jurançon:

A.O.C depuis 1936, c’est l’une des appellations les plus renommées. On la trouve du sud de Pau jusqu’à Mourenx. C’est une appellation qui ne propose que des vins blancs. • Œil : La couleur OR domine le Jurançon. Pour les plus jeune, on distingue des reflets verts. • Nez : Des arômes d’épices, de fleurs et de fruits exotiques se mélangent avec un accent plus prononcé sur des notes de miel. • Bouche : Le Jurançon sec est délicat et fruité. Le perlé est plus rond et savoureux.

Madiran :

Le vin rouge Madiran est issu principalement du cépage Tannat qui lui donne un goût très marqué. • Œil : Robe rubis très foncée. • Nez : Notes de fruits rouges et noirs avec un accent plus prononcé de framboise. • Bouche : Vin jeune souple et fruité. Plus mature, on le découvre plus charnu.

Accords mets vins


La diversité des vins de la Région Sud-Ouest permet des accords mets et vins très variés.

Ces vins s’adaptent parfaitement à la gastronomie locale évidemment mais peuvent être proposés pour des repas moins traditionnels. Les vins blancs moelleux à l’image du Monbazillac s’accordent à merveille avec les repas de fête tel que le foie gras, les volailles et les repas plus exotiques. Leurs notes sucrées leur permettent d’accompagner agréablement tous les desserts.

Les vins blancs secs tels que le Gaillac, le Bergerac et le Jurançon apportent fraicheur et saveurs diverses. Ils sont idéals pour les apéritifs et les mets de la mer. Les arômes fruités et la souplesse du Bergerac rouge apportent de la folie aux plats plus simples et à base de légumes. Il devient plus intense avec l’âge et sera alors idéal pour la charcuterie, le canard et les viandes braisées mais également avec des fromages tels que le Roquefort.

Les vins rouges aromatiques tels que le Cahors ou le Madiran sont parfait pour les entrées de charcuterie dans leurs premières années. Plus vieux, ils accompagneront plutôt les plats de viande en sauce tels que le cassoulet ou l’agneau ainsi que les fromages doux.

Enfin, les vins rouges du type Gaillac ou Pécharment qui proposent plus d’arômes et de robustesse seront à déguster avec des plats de caractère comme le gibier, l’agneau ou le boudin par exemple.

Bon à savoir

Producteurs

1034 producteurs listés

Production

450 millions de bouteilles/an (50% vins blancs, 25% vins rouges, 25% vins rosés)

Surface

50 000 ha

Sols et sous-sols

Varie en fonction des différents terroirs : argilo-calcaires, boulbène, galets, argiles, sables-fauves et calcaires gréseux

Cépage

Rouges et rosés : Cabernet Franc ; Cabernet Sauvignon ; Malbec ; Duras ; Fer Servadou ; Gamay ; Merlot ; Négrette ; Punelard ; Syrah ; Tannat

Blancs : Arrufiac ; Baroque ; Chenin ; Colombard ; Courbu Blanc & Petit courbu ; Gros Manseng ; Loin de l'œil ; Mauzac ; Ondenc ; Petit Manseng ; Sauvignon Blanc