1

Vins Madiran

Les vins de l’appellation Madiran sont exclusivement des vins rouges. L’AOC s’étend sur les départements du Gers, des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, au pied de la chaîne de montagnes des Pyrénées donc, qui marque la frontière avec l’Espagne. Ces vins sont donc particulièrement chauds et fruités. Voir plus sur Madiran

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. ​ ​
L'appellation Madiran

L'AOC Madiran remonte à l'Antiquité


Les premières traces de vin dans la région de Madiran datent de l’an 800 avant JC, sous l’occupation romaine. Les vins étaient alors principalement consommés localement. Le vignoble se structure véritablement au XIe siècle, avec la fondation du monastère de Madiran en 1030. Les moines bénédictins y cultivent la vigne pour avoir leur vin de messe, mais également pour abreuver les nombreux pèlerins se trouvant dans la région pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle.

Au XVIIe siècle, les Jésuites de Toulouse reprennent la charge du vignoble, jusqu’à ce que ce dernier soit malheureusement décimé par le phylloxera, au cours du XIXe siècle. Pour se reconstruire, les vignerons se rassemblent en un syndicat dès l’année 1906. Ils sélectionnent les meilleures terres, replantent des vignes, et ont fait de l’AOC Madiran ce qu’elle est aujourd’hui. Elle est reconnue comme appellation depuis 1948.

L’appellation Madiran s’étend aujourd’hui sur environ 1300 hectares, 3 départements et plus de 35 communes ! Les producteurs, indépendants ou en coopératives, produisent environ 70 000 hectolitres par an.

Le vignoble de Madiran bénéfice de sols très variés


Situé au piémont des Pyrénées, le terroir de l’AOC Madiran est lié à l’histoire de la chaîne de montagne. C’est en effet les montagnes qui sont à l’origine des différentes couches que l’on retrouve dans les sols et les sous-sols. Les plateaux et autres hauteurs, sommets et coteaux, sont principalement composés de limons éoliens, qui recouvrent une nappe alluviale de galets.

Sur les versants exposés à l’Ouest, en pente forte, on retrouve la molasse d’Armagnac, constituée d’argiles, de sables, de grès poreux et de bancs calcaires.

Les coteaux orientés à l’Est, en pente plus douce, les sols sont principalement composés de limon.

Ses couches de sous-sols sont particulièrement anciennes : elles datent de l’époque du Cénozoïque et du Quaternaire, c’est notamment à cette époque que le fleuve Adour s’est installé, ainsi que ses affluents, en érodant et creusant des vallées, qui servent aujourd’hui à la bonne irrigation des sols, et donc des vignes.

En terme de climat, le vignoble est dans un climat océanique, et de manière localisée, continental. Les étés y sont donc chauds et les hivers doux. L’ensoleillement y est important, et les pluies sont modérées et réparties sur l’hiver, l’automne et le printemps. Il pleut très peu en été, ce qui est optimal pour faire mûrir les raisins.

Le cépage star de l’AOC est le Tannat. Ce cépage très puissant doit être présent à hauteur minimale de 50 % dans les assemblages, et peut être accompagné du Cabernet-Franc, du Cabernet-Sauvignon et du Fer. Le Tannat est un cépage particulièrement acide, ce qui permet aux vins de Madiran de se conserver très longtemps. Le Tannat est aujourd’hui un cépage que l’on retrouve beaucoup en Amérique du Sud, particulièrement en Uruguay.

Les vins suivent une vinification traditionnelle, en cuves pour les vins n’ayant pas pour ambition de vieillir très longtemps, en fûts de chêne pour les vins destinés à une plus longue garde. En effet, le passage en fûts de chêne provoque la micro-oxygénation du vin, ce qui lui permet ensuite d’évoluer une fois mis en bouteilles. C’est le seul vin français qui n’a pas l’autorisation d’être commercialisé avant d’avoir vieilli pendant au moins un an en bouteilles.

Le Madiran est un vin puissant avec des notes de fruits noirs et rouges


À l’œil, le vin a une robe rubis sombre. Il est très opaque, particulièrement concentré. Sa robe laisse présager de la puissance des arômes et du vin.

Au nez, des arômes de fruits noirs comme le cassis ou de fruits rouges, comme la framboise et la groseille se dégagent fortement. Des notes plus épicées et boisées peuvent également être présentes dans les vins passés en fûts.

En bouche, les Madirans sont fruités, assez acides dans leur jeunesse, ils sont de plus en plus souples avec le temps, veloutés, et d’une magnifique longueur.

Un passage en carafe est recommandé pour les Madirans


Ces vins sont particulièrement agréables à boire, et peuvent accompagner la quasi-totalité d’un repas. En apéritif, avec charcuteries, poivrons marinés ou grillés. Sur les plats principaux, notamment sur des viandes grillées, marinés ou en sauce, ou encore pour accompagner les magrets, confits de canard, daubes et autres plats typiques du Sud-Ouest. Les fromages seront également en très bonne compagnie des vins de Madiran, les arômes fruités du vin s’accordant bien avec un grand nombre de fromages différents, bien que les fromages des Pyrénées soient particulièrement adaptés aux arômes de ces vins.

Il est recommandé de servir ces vins entre 14 et 16 °C. Si le vin est trop chaud, les arômes d’alcool seront plus puissants, et s’il est trop frais, ce sont les tannins qui ressortiront. Il peut être intéressant de passer ces vins en carafe pendant une heure avant de les déguster.

Montus et Sergent, 2 domaines à découvrir en Madiran

Domaine Sergent

Sur 31 hectares où les vignes ont en moyenne 35 ans, le Domaine Sergent cultive Tannat, Cabernet-Sauvignon et Cabernet-Franc dans le respect de la tradition, mais aussi de l’environnement. La propriété a le label HVE 3 (Haute Valeur Environnementale 3), qui atteste du respect du terroir, de la faune et de la flore locales. Ce vin est très gourmand, harmonieux et équilibré, vous saurez vous délecter de ses notes de cassis, mûre, cannelle et de réglisse.

Château Montus

Ce vin est surnommé depuis plus de 30 ans le « Pétrus du Sud-Ouest » par un certain nombre de critiques. Bénéficiant d’un terroir d’exception, Alain Brumont a fait de ce vin une super star de l’AOC Madiran depuis 1980. Ce vin, vieillit pendant 12 à 14 mois en fûts, et vous offrira toute la puissance et l’élégance du Tannat.

Les appellations de Sud-Ouest