1

Les suggestions de l'équipe Twil en région Alsace

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
La région Alsace

La région Alsace et ses vignobles perchés à flanc de colline. Plus petite région viticole française, elle a su tirer son épingle du jeu avec des sols d'une richesse et d'une diversité inégalables. L’Alsace fait sans conteste partie de ces trésors viticoles parfois sous-estimés. Les petits villages aux allures de contes de fées, nichés entre les flancs boisés des Vosges, offrent une grande variété de vins blancs dont le caractère aromatique contribue à assurer la réputation. Pendant une partie de son histoire, la région a appartenu à l’Allemagne, ce que reflètent les noms locaux apposés sur les jolies bouteilles renfermant les précieux vins d’Alsace. Des deux côtés de la frontière, la tradition a pour habitude de fermenter la totalité des sucres présents dans les grains de raisin pour obtenir un alcool pur et sec, dont les arômes font tout le caractère. En effet, plutôt que de compter sur des fûts de chêne pour impartir au vin un tempérament riche et épicé, tout repose sur la maturation parfaite du raisin employé. Le vin blanc d’Alsace doit ainsi ses notes incomparables à un terroir d’exception parfaitement exploité.

Le terroir unique du vignoble d’Alsace


Les coteaux du vignoble alsacien couvrent 15 000 hectares de terres vallonnées entre Strasbourg et Mulhouse, faisant de la région le plus gros producteur de vin blanc de tout le pays (consultez ici tous nos vins de France). La géographie du vignoble d’Alsace repose sur deux facteurs principaux : la présence des Vosges à l’ouest et celle du Rhin à l’est. Les vignobles sont concentrés sous la forme d’une mince bande d’une centaine de kilomètres de long sur 1,5 à 3 kilomètres de large courant du nord vers le sud. Au plus proche du massif vosgien, l’altitude de certaines propriétés peut atteindre 420 m et ne descend jamais en dessous de 175 m, ce qui est idéal pour assurer une température parfaite, un drainage optimal et une exposition aussi importante que le permet la latitude. Les vents venant surtout de l’ouest, les Vosges forment une barrière naturelle efficace pour préserver les vignobles de la pluie et de l’influence maritime et la région est donc relativement sèche et ensoleillée, au point que Colmar est la ville la moins pluvieuse de France. Les coteaux bénéficient surtout d’une exposition est, mais certains sites profitent de davantage d’ensoleillement grâce à une exposition sud-ouest à sud-est. Quant à la géologie contribuant au goût des vins d’Alsace, elle est suffisamment variée pour offrir des conditions se prêtant à l’élaboration de vins aux caractéristiques bien définies. Sur le piémont du massif vosgien, au niveau d’une zone de fracture provoquée par un effondrement du relief, se tient le fossé rhénan dont la plaine d’Alsace couvre la partie Sud. Grâce à cet élèvement géologique, le sous-sol de cette région est particulièrement éclectique et offre une concentration variable de roches aux minéraux qui se prêtent à merveille à la culture de vignes. Grès, schistes, gneiss, granites et calcaires soutiennent donc les vignobles, tandis que les pentes rocheuses des collines sous-vosgiennes offrent des éléments très anciens comme du granite, du gneiss et de l’ardoise plutoniques et métamorphiques. Plus bas, où la pente est moins accentuée, se succèdent des couches de calcaire et de marne recouvertes de loess, une roche sédimentaire très favorable à la culture de vignes, puisque tous les grands crus de vin d’Alsace en proviennent. Quant à la plaine fertile grâce aux alluvions déposées par le Rhin, elles conviennent à ravir à la production de vins d’appellation Alsace ainsi qu’aux Crémants d’Alsace.

Les appellations du vignoble alsacien


Les vins d’Alsace sont surtout reconnus pour leurs cépages exceptionnels, ce qui n’empêche pas le territoire de bénéficier de plusieurs catégories d’appellations au sein desquelles la production est classée.

L’AOC AOP Alsace Grand Cru


Regroupant 51 appellations sur 47 communes, la classification Grand Cru d’Alsace (ou Alsace Grand Cru) désigne des vins blancs produits sur certaines parcelles bien spécifiées du vignoble Alsacien, en particulier celles dont l’exposition est la meilleure. S’étendant de Marlenheim à Thann, la zone se prête particulièrement à la culture des cépages qui font la renommée du vin d’Alsace. L’appellation accepte sept cépages dits « nobles » que sont le Riesling, le Gewurztraminer, le Muscat rose à petits grains, le Muscat blanc à petits grains, le muscat ottonel, le pinot gris et le Sylvaner. Ce dernier est admis exclusivement sur le Zotzenberg de Mittelbergheim. Pour garantir une qualité exceptionnelle, le rendement est limité 55 hectolitres par hectare depuis 2001. Les vins blancs d’Alsace considérés comme Grands Crus peuvent être récoltés en vendanges tardives ou grâce au processus de sélection de grains nobles sur des vignes âgées au minimum de deux ans.

L’AOC AOP Alsace


L’appellation vin d’Alsace est produite dans la totalité du vignoble alsacien, dans les départements du Haut-Rhin et Bas-Rhin. Cette classification, contrairement à l’Alsace Grand Cru et au Crémant d’Alsace, comprend les neuf cépages cultivés sur le territoire alsacien, car les exigences sont moins restrictives que pour les autres appellations. L’encépagement met en avant des variétés reconnues depuis très longtemps dans la région comme le Riesling, le Gewurztraminer et le Sylvaner, qui sont les principales. Le fameux pinot gris, également surnommé Tokay d’Alsace, le pinot blanc, le pinot noir et le chardonnay y sont aussi très bien représentés, de même que plusieurs muscats. Enfin, savagnin rose et chasselas viennent compléter la sélection. Les rendements de vin blanc d’Alsace sont plafonnés à 80 hectolitres par hectare. Les rosés, quant à eux, produisent un maximum de 75 hectolitres par hectare et les rouges 60.

Le crémant d’Alsace


L’AOC AOP Crémant d’Alsace est reconnue depuis 1976 et a la particularité de commercialiser ses vins dans des bouteilles similaires à celles employées pour le champagne, en raison de la méthode de production traditionnelle qui réclame une seconde fermentation en bouteille. Ce vin d’Alsace mousseux, produit dans l’intégralité du vignoble, est principalement issu de Pinot Blanc. Certaines proportions de Pinot Gris, de Pinot Noir mais aussi de Riesling, d’Auxerrois et de chardonnay peuvent aussi être appliquées. Obligatoirement mis en bouteille dans sa région d’exploitation, le Crémant d’Alsace regroupe 500 producteurs indépendants et représente un quart des AOC d’Alsace. Grâce à l’emploi de procédés manuels et à des grains de raisin vendangés quelques jours avant ceux destinés à la production des autres appellations, ce vin mousseux a su conserver son caractère unique. Ce vin blanc d’Alsace doté d’une sympathique effervescence présente d’agréables arômes de fruits blancs et jaunes ainsi que d’agrumes, de fleurs et même de brioche. Délicat et enthousiasmant, le Crémant d’Alsace s’accorde à merveille avec les fruits de mer, les volailles, de fromages à croûte fleurie ainsi que les desserts à base de fruits.

Les Vendanges tardives


Les vins d’Alsace portant la mention Vendanges Tardives présentent une richesse en sucres à la récolte particulièrement élevée, car, comme leur nom l’indique, les vendanges sont réalisées à un stade de maturation très avancé. Le climat idéal de la région permet en effet de patienter suffisamment pour laisser se développer le fameux Botritis Cinerea, également connu sous le nom de pourriture noble. En effet, ce climat semi-continental caractérisé par une pluviométrie faible et un ensoleillement remarquable en automne permet d’attendre l’arrivée de la pourriture noble sans prendre le risque de perdre la récolte. Cela offre aux baies la possibilité de subir un début de dessèchement ayant pour effet de concentrer les sucres et arômes pour des vins puissants et moelleux. Soyeux, onctueux, liquoreux, les vins blancs d’Alsace portant la mention Vendanges Tardives offrent un équilibre sucre-acidité proche de la perfection et accompagnent voluptueusement les mets forts en goût.

Les Sélections de grains nobles


La mention Sélection de Grains Nobles désigne, elle aussi, des vins d’Alsace produits à partir de grains de raisin sélectionnés atteints de pourriture noble. Grâce à cet enrichissement des baies, à une récolte effectuée à la main et à un élevage de 18 mois minimum, les vins d’Alsace ou Alsace Grand Cru présentant cette mention sont caractérisés par une richesse et une complexité exceptionnelles. Particulièrement adapté au cépage Riesling, le procédé permet d’obtenir un vin à l’équilibre parfait qui convient à ravir au homard. Avec un pinot gris, gibier et foie gras formeront un accord impeccable, et un Gewurztraminer accompagnera merveilleusement les desserts.

Les crus du Haut-Rhin


Les sols calcaires, granitiques et gneissiques de la région permettent de produire de magnifiques vins d’Alsace secs et moelleux. Parmi les domaines les plus reconnus, l’on peut citer celui de Weinbach à Kayserberg, celui du Clos Saint-Landelin à Rouffach, celui de Marcel Deiss à Bergheim ou encore celui de Trimbach à Ribeauvillé.

Les crus du Bas-Rhin


15 grands crus d’Alsace, élaborés principalement à partir de Riesling, de Gewurztraminer et de Pinot Gris sont produits dans cette région viticole qui s’étend de Strasbourg à Sélestat. Parmi les domaines les plus reconnus se trouvent celui de Marc Kreydenweiss à Andlau, celui d’Allimant-Laugner à Orschwiller et celui d’Ostertag à Epfig. Les grands vins blancs d’Alsace, embouteillés dans leur typique flûte d’Alsace, accompagnent avec brio toutes sortes de plats et d’occasions grâce à leurs notes tantôt délicates et légères, tantôt douces et opulentes, ou parfois encore fines et aromatiques, profondes, subtiles. Dotés d’une élégance issue d’un savoir-faire ancestral, les vins d’Alsace font le prestige et la renommée d’une région qui leur offre le parfait écrin pour mettre en valeur leur caractère exceptionnel.

Bon à savoir

Producteurs

529 producteurs listés

Production

1,15 million d'hectolitres annuels (90% vins blancs, 10% vins rouges) (4% de Grands Crus d'Alsace)

Surface

15548 ha AOC

Sols et sous-sols

Granit, calcaire, argile, schiste, grès

Cépage

Rouges et rosés : Pinot noir

Blancs : Gewurztraminer, Pinot noir, Pinot Gris, Pinot Blanc, Riesling, Sylvaner, Edelzwicker : assemblage de cépages blancs de l'AOC Alsace, Muscat, Gentil : assemblage Alsacien constitué de 50% Riesling, Muscat, Pinot Gris et/ou Gewurztraminer ; 50% Sylvaner, Ch