1

Vins Bourgogne

L’AOC Bourgogne est utilisée pour désigner les vins produits dans cette même région. L’appellation consacre 2000 hectares à la production de vins rouges, et 850 hectares pour les vins blancs. L’AOC ne comprend pas moins de 14 dénominations complémentaires. L’appellation Bourgogne se situe à cheval sur les départements de l’Yonne, de la Côte d’Or, de la Saône-et-Loire et du Rhône. Voir plus sur Bourgogne

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
L'appellation Bourgogne

L’AOC Bourgogne, territoire du pinot noir


Au XIV ème siècle, Philippe de Hardi, alors Duc de Bourgogne, décide de l’interdiction du cépage gamay pour se concentrer sur le pinot noir, afin de veiller à la qualité des vins de Bourgogne. Le pinot noir est toujours majoritaire aujourd’hui, bien qu’il ait été rejoint par le chardonnay utilisé pour l’élaboration des vins blancs.

Plus de 600 ans plus tard, un autre événement marque l’histoire de la Bourgogne. Les climats de Bourgogne représentent des aires géographiques délimitées, dédiées à la culture de la vigne. Grâce à leur grande diversité, les climats de Bourgogne ont été classés en 2015 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ces zones de production se caractérisent par des sols variés, mais on retrouve majoritairement des sols argilo-calcaires dans l’appellation. L’AOC Bourgogne jouit d’autre part d’un climat surtout continental, mais selon où sont implantées les vignes, elles souffrent plus ou moins des gelées, des vents ou encore des fortes températures estivales.

L’AOC Bourgogne : des vins variés et de qualité


Malgré la diversité des vins de Bourgogne, certains caractères se retrouvent assez fréquemment. L’AOC Bourgogne Rouge est un vin à la robe pourpre, dotée d’une couleur franche et brillante, qui deviendra cerise voire violacée avec l’âge.

Son nez est très franc sur les fruits rouges et noirs, la framboise, la fraise, la groseille, la myrtille ou le cassis. On peut retrouver parfois les fruits cuits comme le pruneau, et souvent des senteurs animales et de sous bois, de mousse, de champignon et en vieillissant de cuir.

La bouche est très structurée, ronde, très équilibrée entre les tanins et le fruit. Les vins de cette appellation développent leur potentiel après 2 à 5 ans de garde. Les Bourgogne rouges forment de beaux accords avec des viandes rouges, du gibier, une fondue bourguignonne, ou des fromages comme l’époisses ou le camembert.

Les vins blancs de l’appellation ont une robe dorée, plutôt claire, aux reflets verts. Leur nez est fin, très aromatique sur les fleurs blanches, la citronnelle, la fougère, l’amande, parfois le beurre et le miel. En bouche, ces vins sont amples, onctueux, très aromatiques.

Ce sont des vins blancs qui peuvent, selon les cuvées, être des vins de garde. L’AOC Bourgogne blanc se marie très bien avec des poissons et crustacés, des volailles mais aussi des fromages de chèvre frais.

Les appellations de Bourgogne