1

Vins Gevrey-Chambertin

Gevrey-Chambertin est une appellation phare de la Bourgogne, mondialement reconnue. C'est le plus vaste vignoble de la Côte de Nuits. Souvent qualifié de porte d’entrée des “Champs Elysées” de la Bourgogne. L’appellation Gevrey-Chambertin produit des vins rouges exclusivement élaborés à partir du cépage Pinot Noir. Voir plus sur Gevrey-Chambertin

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
L'appellation Gevrey-Chambertin

Gevrey-Chambertin se décline en appellation village, en 1er Cru et en Grand Cru avec 9 climats classés. Au débouché d’une bouteille de Gevrey-Chambertin, c’est une histoire plus que millénaire, un patrimoine géologique unique et un savoir faire ancestral qui se transmet de générations en générations, qui s’offre à la dégustation.

Les vins de Gevrey-Chambertin remontent à l'époque Gallo-Romaine


L’histoire de Gevrey-Chambertin est intimement liée à la culture de la vigne. Rien que son nom est un hommage à cette culture. En effet, Gevrey est la première commune bourguignonne à avoir en 1847 obtenu le droit d’accoler à son nom celui du climat le plus prestigieux de son terroir à savoir “Chambertin”, pour devenir Gevrey-Chambertin.

La culture de la vigne est attestée sur le terroir de Gevrey-chambertin depuis le 1er siècle avant notre ère. De récentes fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour la présence de rangs de vigne datant de l’époque Gallo-Romaine. A l’image de l’ensemble du vignoble bourguignon, c’est à partir du Moyen-Age, sous l’impulsion des ordres monastiques et notamment sous l’influence de l’abbaye de Cluny (910), que la culture de la vigne et la commercialisation du vin va prendre une réelle ampleur. La marque de ce développement ecclésiastique subsiste encore aujourd’hui au travers des climats les plus emblématiques de l’appellation et en premier lieu le Clos de Bèze, planté par les Moines de l’Abbaye de Bèze en 630.

Les vins de Gevrey Chambertin connaîtront une mise en lumière impériale au 19e siècle. En effet Napoléon en fait son vin préféré et par la même occasion une publicité qui traversera le temps et les frontières. L’histoire raconte que c’est faute d’avoir eu le temps de boire son verre de Chambertin que Napoléon perdit la bataille de Waterloo.

La fin du 19e siècle est marqué par deux grands fléaux de la vigne que sont le mildiou et le phylloxera. La reconstruction du vignoble par les collectivités de vignerons s’appuiera fortement sur la particularité des Climats viticoles, leur mise en avant et leur défense. Ces efforts de reconstruction aboutiront à la création des Appellations d’Origine Contrôlée. L’appellation Gevrey-Chambertin sera instituée par décret le 11 septembre 1936. Cette appellation comprend 26 climats classés en Premier Cru et 9 Grands Crus.

Les 26 climats classés en Premier Cru sont : la Bossière, la Romanée, Poissenot, Estournelles Saint Jacques, Clos des Varoilles, Champonnet, Lavaut Saint Jacques, Craipillot, Les Cazetiers, Les Corbeaux, Clos du Chapitre, Issarts, Clos Saint Jacques, Au Closeau, Champeaux, La Perrière, Petits Cazetiers, Clos Prieur, Combe au Moine, En Ergot, Les Goulots, Petite Chapelle, Aux Combottes, Cherbaudes, Bel Air, Fonteny. Les 9 Climats classés en Grand Cru sont : Ruchottes, Mazis, Clos de Bèze, Mazoyères, Latricières, Chapelle, Charmes, Griotte et Chambertin.

Quelles sont les caractéristiques du vignoble de Gevrey-Chambertin ?


Située sur la Côtes de Nuits, à mi chemin entre Dijon et Nuits-Saint-Georges, l’appellation Gevrey-Chambertin inclut les communes de Gevrey-Chambertin et Brochon. Le vignoble couvre une surface de 411 hectares situés à une altitude entre 280 et 380 mètres. Le vignoble se situe sur les versants Nord et Sud de la fameuse Combe Lavaux ainsi que sur son cône de déjection.

Au Sud de la Combe se trouve les 9 Grands Crus. Ce terroir bénéficie des meilleures conditions de drainage et d’une parfaite exposition au soleil. Les sols sont constitués de substrats du Bathonien ainsi que de marnes et de calcaire riche en fossiles du Bajocien.

Au Nord de la Combe Lavaux, sur la Côte Saint-jacques, on retrouve les climats des Premiers Crus. Les vignes sont situés dans une zone à 350 mètres d’altitude et bénéficient d’un sol brun calcaire, marno-argileux. Enfin, au coeur du vignoble, les vignes de l’appellation village situées sur le cône de déjection bénéficient d’un sol composé de marnes, de limons rouges et d'éboulis. L’appellation Gevrey-chambertin jouit d’un climat océanique frais, perturbé de manière alternée par des influences continentales et méridionales.

Les Gevrey-Chambertin sont taillés pour la garde


L'appellation Gevrey-Chambertin produit exclusivement des vins rouges élaborés à partir du cépage Pinot Noir. L’étendu du vignoble ainsi que la diversité des terroirs offrent un large panel de vins.

Les vins de Gevrey-Chambertin révèlent une robe rouge rubis d’une belle vivacité dans leur jeunesse. Avec l’âge, cette robe se teinte de reflets carmins et gagne en profondeur. Au nez, les arômes primaires du Gevrey-Chambertin offre un bouquet de fruits rouges et noirs frais, sur la fraise et la mûre, des notes florales, sur la rose, la violette et le réséda. Les arômes secondaires révèlent une autre gamme aromatique avec des notes épicés sur la réglisse, des notes de cuir et de sous-bois. Au palais, les vins se distinguent par leur puissance, avec une structure ferme et des tanins riches et soyeux. Les vins de gevrey-Chambertin ont cet équilibre particulier qui leur offre une matière corsé enrobé de velours.

Les vins de Gevrey-Chambertin sont des vins de garde et de grande garde. Les vins en appellation village sont agréables dès leur jeunesse mais peuvent se déguster jusqu’à 10 ans. Les vins en 1er Cru et en Grand Cru une garde potentielle de 30 ans.

Les Gevrey-Chambertin sont des vins puissants et veloutés


Avec son profil à la fois ample, puissant et velouté, le vin de Gevrey-Chambertin est un allié de choix pour accompagner tout un repas. De manière naturelle, c'est un vin qui va sublimer les spécialités gastronomiques de sa région, et la Bourgogne ne manque pas de ressources de ce point de vue. A titre non exhaustif nous pourrions citer parmis ces mets de jolis accords sur les oeuf meurettes, le Boeuf bourguignon, la fondue bourguignonne, la tourte à l’époisse ou encore le Coq au Chambertin.

De manière plus générique, le Gevrey-chambertin est un vin tout à fait approprié pour accompagner du gibier ou toutes autres viandes musqués et marinées. Il est aussi possible de l’associer à des poissons comme un filet de sandre ou un thon sauce vin rouge. Ce vin se révélera un compagnon de choix pour les fromages, en particulier les fromages de caractère. Enfin, il saura mettre en valeur des entremets au chocolat, aux fruits rouges ou encore une poire au vin.

Le Gevrey-Chambertin est un vin qui se sert chambré, voir légèrement frais entre 15 et 16 °C.

A la découverte de 2 domaines remarquable à Gevrey-Chambertin

Le Domaine Trapet :

Cette exploitation viticole familiale a été fondé en 1919 à Gevrey-Chambertin, c'est aujourd’hui la 5e génération qui perpétue un savoir faire traditionnel. Le vignoble du domaine couvre une surface de 15 hectares comprenant notamment trois Grands Crus et deux 1er Cru. Les vignes sont conduites en agriculture biodynamique depuis 1995. Les vins élaborés au Domaine Trapet ont conquis une renommée certaine et sont aujourd’hui une référence dans le monde du vin.

Le Domaine Armand Rousseau :

Cette exploitation familiale a été fondée au début du XXe siècle par Armand Rousseau. C'est aujourd'hui la 4e génération qui conduit les 15 hectares de vignes en prenant soin de valoriser les valeurs familiales qui peuvent se traduire en 4 mots : Plaisir, Exigence, Amour et Partage.

Les appellations de Bourgogne