1

Vins Corton-Charlemagne

Le vin blanc produit au sein de cette appellation est certainement l’un des Grands Crus les plus réputés de la Côte-de-Beaune. Le mariage du cépage chardonnay à un terroir incomparable est très réussi, ce dernier développant dans la région des arômes intenses et riches. Voir plus sur Corton-Charlemagne

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. ​ ​
L'appellation Corton-Charlemagne

L’AOC Corton-Charlemagne, en l’honneur de l’empereur Charlemagne


L’AOC Corton-Charlemagne tire son nom et son existence d’un précieux cadeau offert par Charlemagne à l’église Saint Andoche de Saulieu en 775 : une vigne ! Il ne savait pas toute la valeur de ce présent…

Aujourd’hui, l’appellation s’étend sur les communes d’Aloxe-Corton, de Ladoix-Serrigny et de Pernand-Vergelesses. Dans les hauteurs de la montagne de Corton, 8 climats de Bourgogne peuvent accueillir Corton-Charlemagne : En Charlemagne, Le Charlemagne, Hautes Mourottes, Basses Mourottes, Le Corton, Les Languettes, Les Renardes et enfin les Pougets.

57 hectares de chardonnay sont plantés sur des coteaux pentus de l’appellation, et ce cépage trouve vraiment une terre d’expression idéale à Corton-Charlemagne : il est très concentré en arômes et à la fois très délicat. Le climat de l’appellation est continental, et les sols sont divers : sols bruns, marneux ou argilo calcaires, avec quelques cailloux.

Déguster le Grand Cru Corton-Charlemagne


La robe de ce vin blanc est claire, dorée, traversée par quelques reflets verts. Elle devient plus ambrée avec le temps. Le nez propose des senteurs d’agrumes, d’ananas, de pomme cuite, mais aussi des parfums de tilleul, de fougère, de cannelle et de silex. On retrouve des notes beurrées, voire toastées, très agréables. En gagnant en année, le nez peut développer des notes de miel et de truffe.

En bouche, c’est un vin puissant mais frais, doté d’un équilibre remarquable. Il atteindra son apogée après une dizaine d’années de garde, même si certains millésimes peuvent être conservés jusqu’à 30 ans.

Vin de gastronomie, il demande à être accompagné de mets fins et savoureux, cuisinés avec des produits de qualité. Le Corton-Charlemagne formera un bel accord avec du foie gras, des volailles de Bresse, des crustacés, des poissons à chair ferme tels que la lotte ou le turbot, il sera aussi excellent avec un risotto à la truffe, ou des fromages à pâte persillée.

Les appellations de Bourgogne