1

Vins Sancerre

L’AOC Sancerre propose des vins mondialement reconnus, en grande partie grâce à ses excellents vins blancs secs. Ils sont absolument incomparables et offrent certains des vins blancs les plus prestigieux de France. Mais ce vignoble produit également de très bons vins rosés, subtils et délicats ; et des vins rouges ronds, légers et parfumés. Voir plus sur Sancerre

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
L'appellation Sancerre

Le vignoble de Sancerre est surnommée la « Terre bénite »


L’AOC Sancerre fait partie des 5 principaux terroirs viticoles du « Vignoble du Centre » de la Loire. Ce vignoble exceptionnel était désigné autrefois comme étant une « Terre bénite ». Il renferme le souvenir des vins cités par des poètes datant du règne de Philippe II, nommé « Auguste ». Celui-ci étant l’un des plus grands souverains de l’histoire de France. Sancerre est une petite commune de la Vallée de la Loire, aussi appelée « La Vallée des Rois ». François 1er fut l’un des premiers rois à y élire domicile et à participer activement à l’évolution des vins de la région.

L'histoire des vignobles de Loire ne permet pas de préciser clairement l'origine des premières cultures de vigne. Cependant, un outil historique exposé au « Musée du Vin », prouve qu’à l’époque gallo-romaine, ils utilisaient déjà le fameux : pressoir. Le village de Sancerre se situe au beau milieu du Vignoble du Centre. Celui-ci existe visiblement depuis l’an 582, car des écrits historiques en sont aujourd’hui les témoins.

Son vignoble profite de paysages aux collines vallonnées, et aux coteaux sculptés par le plus long fleuve de France : la Loire. Le vignoble s’étend sur 14 communes, et représente au total plus de 2 900 hectares de cultures. Les cépages principaux du sancerrois n’ont pas toujours été le Sauvignon Blanc et le Pinot Noir. Avant l’attaque mythique du « phylloxera » en France au XIXe Siècle, les vignerons cultivaient un cépage différent et bien moins qualitatif.

Suite à la destruction de son vignoble, Sancerre a décidé de profiter de l’occasion pour le transformer et repartir de zéro. Dès lors, la qualité des vins de Sancerre n’a cessé de croître, grâce au dur labeur de ses vignerons. En 1936, les Sancerres blancs obtiennent la mention AOC. En 1959, le label est également attribué aux vins rosés et rouges.

Le vignoble produit chaque année 25 millions de bouteilles environ, dont 75 % d’entre elles sont des vins blancs secs, 20 % sont des vins rouges secs et 5 % seulement sont des vins rosés secs ; tous entrant dans la catégorie « vins tranquilles ». Ils sont exportés et appréciés dans le monde entier.

Le vignoble de Sancerre bénéficie d'un climat semi-continental et océanique dégradé


Le vignoble de Sancerre, bénéficie d’un climat semi-continental et océanique dégradé. Les étés y sont chauds et secs, alors que les hivers sont froids et rigoureux. Le relief vallonné est bien différent d’une parcelle de culture à l’autre. Ceci implique que de nombreux microclimats profitent à la maturation du raisin.

Les vignes de la région sont enracinées dans des sols argilo-calcaires, et souvent caillouteux. Sancerre, lui, offre un sol particulièrement calcaire. Les racines de ses ceps, traversent de nombreuses couches de roches. Les 3 principaux terroirs que compose ce sol sont les caillottes, les terres argilo-siliceuses et les terres blanches : dont l’argile permet d’offrir un vin blanc au caractère complexe, rond et corsé.

L’AOC Sancerre élabore ses vins à partir de 2 principaux cépages, le Pinot noir pour les vins rouges et rosés et le Sauvignon pour le typique et incroyable vin blanc sancerrois. Le sauvignon est le cépage le plus utilisé dans la région du « Vignoble du Centre », mais aussi dans de nombreux vignobles du reste de la Loire. Il offre une vaste palette aromatique. Celles-ci confèrent au vin blanc de Sancerre, un somptueux caractère racé et élégant.

Les vins blancs offrent un rendement maximal de 55 hectolitres par hectare, alors que les vins rosés et rouges, sont limités à 50 hl/ha. Finalement, la production moyenne de cette appellation d’origine contrôlée, est de 100 000 hectolitres par an, dont 75 % sont des vins blancs. C’est une belle production pour une zone viticole de 1 800 hectares.

A quoi s'attendre en dégustant un verre de Sancerre ?


En général, les vins de cette appellation ont un potentiel de garde compris entre 1 et 5 ans ; voire plus pour les meilleurs vins blancs. Autrement, ils se consomment plutôt jeunes et frais.

Le Sancerre blanc présente une robe à la teinte or et pâle. Le Sauvignon étant le cépage principal de ce vin blanc, il évoque des notes d’agrumes et de fleurs, tels que : l’orange, le pamplemousse, le citron et l’acacia. Les terroirs du vignoble sont tellement variés, que les arômes offerts par ces vins semblent à chaque fois uniques.

Le Sancerre blanc sec, est un « vin tranquille », très aromatique au goût de coing et de cassis, d'orange et fleur d’oranger, de pomme ou de menthe et même des notes de miel et d’épices. L’ensemble apporte un résultat léger, élégant et structuré.

Le Sancerre rouge dont la robe rubis, issue du pinot noir, confère à ce vin rouge des notes délicieuses de cerise, de griotte et de venaison. Ce sont des vins souples, grâce à des tanins fondus.

Le Sancerre rosé qui est issu du pinot noir, sa robe est parée de reflets gris. Se dégage de ces vins, des douces senteurs de pêche, avec un goût frais et fruité.

Quels sont les grands millésimes en Sancerre ?


L’année 1959 est l’une des dates les plus importantes dans l’histoire des millésimes des vins blancs rouges et rosés de l’AOC. Elle est considérée comme étant un « millésime du siècle ». Meilleure encore, l’année 1989 dépasse toutes les autres, elle est désignée comme étant un « cru du millénaire ». En 2005 est élaboré un nouveau « millésime du siècle » plus récent, mais tout aussi réussi.

Quel plat pour sublimer un Sancerre ?


Cette large gamme de vins, s’accorde avec de nombreux plats, dont la charcuterie en entrée, la volaille, les fruits de mer, ou le poisson en plat principal mais aussi les fromages, tels que le « crottin de Chavignol ».

Les appellations de Vallée de la Loire

Anjou

Anjou Mousseux

Anjou-Coteaux-de-la-Loire

Anjou-Villages

Anjou-Villages Brissac

AOC Fiefs-vendéens

Blanc Fumé de Pouilly

Bonnezeaux

Bourgueil

Cabernet-d'Anjou

Châteaumeillant

Chaume 1er cru des Coteaux-du-Layon

Cheverny

Chinon

Côte-Roannaise

Coteaux-d'Ancenis

Coteaux-de-l'Aubance

Coteaux-de-Saumur

Coteaux-du-Giennois

Coteaux-du-Layon

Coteaux-du-Vendômois

Côtes-d'Auvergne

Côtes-de-la-charité

Côtes-du-Forez

Cour-Cheverny

Crémant-de-Loire

Fiefs-Vendéens-Mareuils

Gros-plant du Pays nantais

Jasnières

Menetou-Salon

Montlouis-sur-Loire

Montlouis-sur-Loire Pétillant

Mousseux

Muscadet

Muscadet-Sèvre-et-Maine

Pouilly-Fumé

Valençay

Vin de France - Sans origine géographique

Vin de Pays d'Urfé

Vin de Pays de Loire-Atlantique

Vin de Pays de Vendée

Vin de Pays des Coteaux Charitois

Vin de Pays du Jardin de la France

Vin de Pays du Loir et Cher

Vin de Pays du Loiret

Vin de Pays du Val de Loire

Vouvray