1

Vin Saumur

Le vignoble Saumurois s’étend de Gennes à Montsoreau et de Saumur à Montreuil-Bellay, au sud des rives de la Loire. Il constitue la partie orientale du vignoble de l’Anjou. Le Saumurois se distingue par la diversité de ses vins, avec une gamme de 7 AOC, de couleurs et de typicités toutes différentes, de toutes les robes, tranquilles ou effervescents. Voir plus sur Saumur
Promos
Top communauté
Petits prix
Bio
24
40 résultat(s)
Livraison gratuite (20)
Couleur
  1. (28)
  2. (1)
  3. (3)
  4. (8)
Prix (€)
0
50
100 et +
De à
Avis clients
  1. (9)
  2. (13)
Direct Producteur (10)
Promotion
  1. (12)
Notes de guides
  1. (2)
  2. (1)
  3. (1)
  4. Voir plus
Millésime
  1. (3)
  2. (8)
  3. (10)
  4. Voir plus
Culture
  1. (7)
  2. (3)
  3. (14)
  4. Voir plus
Voir plus de filtres
24

L'appellation Saumur
Découvrir tous les domaines de Saumur
Recherches Populaires

Saumur est un territoire de tuffeau


Les vins de l’AOC de Saumur se répartissent sur 28 communes du Maine-et-Loire, 9 de la Vienne et 2 des Deux-Sèvres. La pierre de tuffeau, d’un blanc éclatant, marque l’ensemble du terroir. Sa texture particulièrement poreuse a permis la construction de centaines de kilomètres de galeries souterraines, creusées dans la tuffe, propices pour y faire mûrir le vin. Le climat est océanique et tempéré.

Le vignoble de Saumur est sorti vainqueur de ravages successifs


Les premières traces qui témoignent de l’existence du vignoble saumurois datent du IVe siècle, alors que la culture des vignes se développe dans la région, grâce à Saint Martin et ses disciples. Saint Martin de Tours, ou Martin le Miséricordieux, ou encore saint Martin des Champs, est né en 316, dans l'Empire romain, là où aujourd’hui se trouve la Hongrie. Il devint l'un des principaux saints de la chrétienté et le plus célèbre des évêques de Tours, avec Grégoire de Tours.

Au Xe siècle, les monastères fleurissent dans la région et leurs moines s’activent à développer davantage la culture des vignes. En 1066, les moines de Saint-Florent défrichent le Bois Doré qui coiffe le coteau de Saumur à Montsoreau. Puis, les Templiers à Aunis et les Cordeliers à Champigny étendent encore les vignobles autour de Saumur.

La vigne jouit d’une situation exceptionnelle, à proximité des voies de communication qui permettent d’exporter le vin et de faire de Saumur l’un des marchés les plus prospères et renommés des bords de Loire. Durant la guerre de Cent Ans, le vignoble saumurois est plutôt épargné, grâce à la protection des Contes d’Anjou. L’apogée du commerce des vins de la région a lieu entre 1460 et 1470, alors que le roi René règne.

La révocation de l’Édit de Nantes en 1685 va cependant entraîner le déclin de la ville, et avec elle le déclin du commerce du vin. Saumur est en effet devenue la capitale protestante à la fin du XVIe siècle, grâce à Duplessis-Mornay qui y fonda en 1599 l’Académie de Théologie protestante la plus importante de France. Après la révocation, en un siècle, la population chute de 21 000 habitants à moins de 10 000 et un grand nombre de vignerons saumurois fait faillite.

Les deux siècles qui suivent sont une succession de victoires et de défaites de la vigne. Alors que les vignobles sont enfin reconstitués, c’est la Révolution Française et les guerres de Vendée qui ravagent la région. Alors qu’elle se relève à nouveau, un champignon dévastateur en provenance de l’Amérique, le phylloxéra, s’attaque impitoyablement aux ceps. À la fin du XIXe siècle, il ne reste presque rien du vignoble saumurois.

Cependant, les vignerons étant conscients d’exploiter une terre exceptionnelle, ils mettent les bouchées doubles et, en un quart de siècle, le vignoble est reconstitué plus qualitatif et productif que jamais, prêt à être répertorié parmi les plus grands.

Quels sont les cépages autoriés dans l'AOC Saumur


On retrouve les 3 cépages blancs phare de Loire, le Chenin, le Sauvignon et le Chardonnay. Pour le rouge, là encore 3 cépages emblématiques, le Cabernet-Franc, le Cabernet-Sauvignon et le Gamay. On peut également citer 2 cépages moins connu, le Pineau d'aunis et le Grolleau.

Le vignoble de Saumur comptabilise 7 AOC pour 4 000 hectares de vignes


Le Saumur représente à lui seul 7 AOC et une production de 300 000 hectolitres pour 28 millions de bouteilles.

Le Saumur rouge, l’original depuis 1936

Le Saumur rouge est un Cabernet Franc qui offre une robe lumineuse, de la couleur du rubis. Son nez est tout en finesse et en légèreté, développant des arômes de fruits rouges et de fleurs, comme l’iris et la violette. Sa bouche est plutôt souple, parfois très dense, avec des tanins fins et veloutés. Servez-le de 16 à 18°C.

Le Saumur blanc depuis 1936

De printemps ou de garde, ce vin frais, suave ou délicat est à servir à 10°C. Ce cépage de Chenin propose une robe jaune or soutenue. Le Saumur blanc est imprégné par le tuffeau qui lui apporte finesse et légèreté, mais aussi une note caractéristique minérale, rappelant le tuffeau. Ses arômes de fruits blancs compotés se mêlent à ceux des fleurs, elles aussi blanches. Son attaque en bouche est plutôt souple, parfois dense, avec une fin fraîche et équilibrée. Le blanc peut être consommé dans les cinq ans, mais s’étoffe à la garde, jusqu’à quinze ans.

Le Saumur Fines Bulles depuis 1957

Les Fines Bulles de Loire sont brillantes, charmantes et pétillantes. Il s’agit d’un cépage de Chenin, majoritaire pour le Saumur Fines Bulles blanc, et d’un cabernet sauvignon, majoritaire pour le Saumur Fines Bulles rosé. Le Saumur Fines Bulles se déguste dans des flûtes, entre 6 et 8°C. Sa robe est cristalline, claire aux reflets gris à jaune paille et aux nuances dorées. Pour le rosé, elle s’affiche saumonée, tirant parfois sur la cerise. Son nez est un délicieux mélange de fruits blancs, mélisse, noisette, amande et parfois une touche vanillée ou grillée. Le rosé se distingue par ses arômes de petits fruits rouges. En bouche, les fines bulles sont fraîches et toniques pour les bruts, plus douces pour les demi-secs et légèrement tanniques pour les rosés.

Le Saumur Champigny depuis 1957

Le Saumur Champigny est sans doute le plus célèbre des vins de Saumur. Ce Cabernet Franc est souple, franc et fougueux. Si la plupart des Champigny peuvent être consommés dans leur jeunesse, vous vous réjouirez de leur complexité qui se révèle après plusieurs années de garde, allant de 5 à 20 ans. La robe est lumineuse, d’un rouge grenat exemplaire. Son nez est complexe avec des arômes épicés. Le tuffeau apporte finesse et légèreté, avec des notes de fruits rouges et de fleurs, comme l’iris et la violette. En bouche, il est riche et corpulent. Vous apprécierez ses tanins fins et veloutés et une fin de bouche fraîche et équilibrée. Servez-le entre 16 et 18°C.

Le Coteaux de Saumur depuis 1962

Vin de garde par excellence, ce cépage Chenin est riche et exotique. Le Coteaux de Saumur est un vin moelleux, à la robe intense, de couleur jaune d'or aux reflets verts, évoluant sur le vieil or aux reflets ambrés. Son nez tout en fraîcheur est néanmoins complexe et original. Des effluves de rhubarbe, pêche et abricot se mêlent à des notes de fleurs blanches. Sa bouche est à la fois vive et onctueuse. Il est conseillé de le servir frais, entre 6 et 8°C.

Le Saumur rosé depuis 1964

Le Cabernet Franc utilisé pour le rosé est sec, tendre et fruité. Sa robe est lumineuse et cristalline, de couleur rose saumonée aux nuances œil de perdrix. Son nez d’une grande fraîcheur se distingue par des notes de petits fruits rouges - fraises et groseilles - de rose et de pêche. Sa fraîcheur gourmande offre une rondeur aux notes de fruits rouges. 8°C lui suffisent et vous pouvez le boire dans ses premières années.

Le Saumur Puy-Notre-Dame, le dernier né en 2008

Charpenté, puissant et raffiné, le Saumur Puy Notre Dame est le dernier en date à bénéficier d’une AOC. Ce Cabernet Franc se consomme jeune, mais vous pouvez le préférer en vin de garde, de 5 à 10 ans, pour en révéler sa complexité. Avec une robe soutenue, il se montre toujours charpenté, puissant et harmonieux. Dominé par des arômes de fruits rouges et de fruits noirs, il offre une belle persistance en bouche.

Quel plat avec un Saumur pour un accord met vin réussi ?


Pour un Saumur blanc, il accompagnera parfaitement un apéro, des fruits de mer voire une belle volaille. Faites-vous plaisir avec un beau millésime récent comme 2016, 2017 ou 2018. Pour le Saumur rouge c'est un vin plutôt léger qui accompagnera parfaitement de la charcuterie et de la viande rouge, idéalement partez sur un 2018 qui est sublime.

Quand boire un Saumur et à quelle température ?


Les Saumur rouge et blanc vont se conserver entre 2 et 5 ans en moyenne. Le Rouge se consomme entre 14 et 15 degrés quant au Saumur blanc entre 8 et 10 degrés. Dans les 2 cas n'hésitez pas l'aérer avant de le déguster.

Quel prix pour un Saumur ?


Il faudra compter 7-8€ pour une bonne bouteille de Saumur comme par exemple la cuvée "Petit Sait-Louis" du Château de Montguéret à 7,50€. Dans une gamme de prix supérieure, pourquoi ne pas partir sur la cuvée "Les Terres Blanches" en 2019 du Domaine de l'Enchantoir et enfn pour vous faire plaisir, place au maître incontesté de Saumur & Saumur-Champigny, Thierry Germain avec par exemple "Le Clos de L'Echelier"

Sélection de domaines et producteurs où acheter une bouteille de l'AOC Saumur

Notre avis sur Thierry Germain

Le Domaine Thierry Germain est une exploitation viticole aussi dénommée Roches Neuves. Il fut fondé par Thierry Germain en 1991 et couvre aujourd’hui 22 hectares sur les terres de la commune de Varrains. Le vigneron s’est installé sur des terres dédiées à la vigne depuis 1850, mais qui furent laissées longtemps à l’abandon. L’encépagement du Domaine Thierry Germain est composé de Cabernet franc et Chenin. Il est conduit en culture biodynamique depuis 2004. Pour le respect de l’environnement, les travaux sont en partie réalisés par un cheval de labour. Le Domaine Thierry Germain produit des vins appartenant à l’appellation Saumur Champigny pour le vin rouge et Saumur pour le vin blanc.

Notre avis sur Couly-Dutheil

Le Domaine Couly-Dutheil fut fondé en 1921 par Baptiste Dutheil. Il fut ensuite développé René Couly. Devenu depuis une exploitation familiale, le vignoble est aujourd’hui dirigé par Arnaud Couly, arrière-petit-fils de Baptiste. Les vignes du Domaine Couly-Dutheil couvrent 95 hectares à Chinon et 7 hectares à Turquant. Le vignoble est conduit en agriculture raisonnée, avec le moins d’interventions possible. Le Domaine Couly-Dutheil propose des vins appartenant à l’AOC Chinon. Les vins les plus prestigieux sont issus de deux clos mythiques : Monopole Couly Dutheil Clos de l’Écho et Clos de l’Olive. Leurs vins sont réputés pour être taillés pour la garde, voire la très longue garde.

Notre avis sur le Château de Montguéret

Le Château de Montguéret est situé sur la commune de Nueil-sur-Layon en Anjou. Il fut construit en 1880 dans un style Napoléon III, alliant le tuffeau saumurois, le schiste angevin et la brique sévrienne. Le vignoble fut développé dès la construction du château. Le domaine connut plusieurs propriétaires au cours du XXe siècle et son exploitation fut quelque peu délaissée. Depuis 1987, le Château de Montguéret fut racheté par André et Dominique Lacheteau qui entreprirent de restaurer son vignoble. Après des investissements importants dans la vigne, comme au chai, le Château de Montguéret a repris sa production de vins blancs et rouges. Le vignoble est conduit en agriculture raisonnée selon le cahier des charges Terra Vitis, dont il possède le label.

Quels sont les meilleurs Saumur ? Découvrez les avis de la communauté Twil


Le vin de l'AOC Saumur obtient la note de 3,79 sur 5 (plus de 191 avis) auprès des membres de la communauté Twil. Ces avis proviennent de client Twil et non pas de guide ou critique oenologue. Voici une sélection des 3 cuvées qui récoltent le plus d'avis et disponible à la vente, suivez le guide ! "Linsolite" 2016 en blanc de chez Thierry Germain, "Les Moulins de Turquant" 2018 en blanc également de chez Couly-Dutheil et enfin "Petit Saint-Louis- 2019 en rouge du Château de Montguéret.

Les appellations de Vallée de la Loire

Anjou

Anjou-Coteaux-de-la-Loire

Anjou-Villages

Anjou-Villages Brissac

Bonnezeaux

Bourgueil

Cabernet-d'Anjou

Châteaumeillant

Chaume 1er cru des Coteaux-du-Layon

Cheverny

Chinon

Côte-Roannaise

Coteaux-d'Ancenis

Coteaux-de-l'Aubance

Coteaux-du-Giennois

Coteaux-du-Layon

Coteaux-du-Vendômois

Côtes-d'Auvergne

Côtes-de-la-charité

Côtes-du-Forez

Cour-Cheverny

Crémant-de-Loire

Fiefs-Vendéens-Mareuils

Gros-plant du Pays nantais

Haut-Poitou

Jasnières

Menetou-Salon

Montlouis-sur-Loire

Montlouis-sur-Loire Pétillant

Mousseux

Muscadet

Muscadet-Sèvre-et-Maine

Pouilly-Fumé

Pouilly-sur-Loire

Quarts-de-Chaume

Quincy

Reuilly

Rosé d'Anjou

Rosé-de-Loire

Saint-Nicolas-de-Bourgueil

Saint-Pourçain

Sancerre

Saumur

Saumur Mousseux

Saumur Pétillant

Saumur Puy-Notre-Dame

Saumur-Champigny

Savennières

Savennières-Coulée-de-Serrant

Savennières-Roche-aux-Moines

Touraine

Touraine-Amboise

Touraine-Azay-le-Rideau

Touraine-Chenonceaux

Valençay

Vin de France (Loire)

Vin de Pays d'Urfé

Vin de Pays de Loire-Atlantique

Vin de Pays de Vendée

Vin de Pays du Jardin de la France

Vin de Pays du Loir et Cher

Vin de Pays du Loiret

Vin de Pays du Val de Loire

Vouvray