1

Vins Saint-Julien

Le saint Julien est une appellation viticole, dont les vins sont produits dans le vignoble de Bordeaux, plus précisément dans le Médoc. Cette région viticole passionnante, confère au Saint Julien une qualité rare et exceptionnelle. Les amateurs de vins rouges bordelais, sauront apprécier sa puissance, sa profondeur, mais aussi toute sa tendresse. Voir plus sur Saint-Julien

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
L'appellation Saint-Julien

L'AOC Saint-Julien est surnommée le « pays du milieu »


Le vignoble de Saint Julien est situé sur une presqu’île, au bord de l’Océan Atlantique, non loin de la forêt des Landes. Les cultures viticoles du Médoc, s’étendent sur une surface de 50 km de long et 15 km de large. L’appellation d’origine contrôlée, bénéficie d’une maigre surface de culture, entre Pauillac et Margaux. Malgré sa petite superficie, le vignoble de Saint Julien offre pourtant 11 crus classés. Ils représentent à eux seuls, 80 % de l’AOC.

Ces grands crus se trouvent dans les Châteaux Beychevelle, Ducru-Beaucaillou, Talbot, mais aussi dans le célèbre Château Léoville Las Cases. Les amateurs de bons vins, sont forcément connaisseurs des vins bordeaux. En effet, la réputation des vignobles bordelais est reconnue. Ce sont des siècles de savoir-faire qui en découlent.

Dès l’Antiquité, l’art de la viticulture est apparu dans la région bordelaise. Les vins du Médoc ont commencé à se démarquer de leurs voisins girondins, à partir du XVIIe siècle. Année après année, les terres viticoles du Médoc, ont permis d’accroître la notoriété de cette région unique. En 1855, étant donné la qualité indéniable de ces vignobles, Napoléon III, a même décidé de faire élaborer un classement officiel, spécifique à la région.

L’AOC-AOP Saint Julien, fait donc partie des 42 appellations des vins de Bordeaux qui sont les vins les plus recherchés et légendaires au monde. En plus de sa production incroyable et unique de vin, le Médoc, en particulier, est riche d’une histoire et d’une architecture époustouflante. Elle accueille des domaines viticoles aux châteaux et édifices historiques majestueux, à découvrir tout le long des routes de la région.

Quelles sont les caractéristiques du vignoble de Saint-Julien ?


Le vignoble de Saint Julien, tout comme le reste du Médoc, bénéficie d’un climat océanique tempéré. La commune de Saint-Julien-Beychevelle est entourée de deux immenses masses d’eau, entre fleuve et Océan. Le Gironde et l’Océan Atlantique, apportent donc un taux d’humidité très élevé, environ 80 % à l’année.

À première vue, on pourrait penser que ce fort taux d’hygrométrie ; en plus d’une moyenne de 984 mm de pluviométrie par an, n’offre pas un climat des plus favorables à la culture viticole. Pourtant, ce climat typique de la région, permet aux vignobles de ne pas subir de trop gros écarts de température. En effet, les hivers peuvent être rudes, mais généralement, ils sont relativement doux. Au contraire, il peut faire très chaud l’été, mais le climat océanique et la situation géographique, permet aux terres de ne pas souffrir de sécheresse. De plus, la région bordelaise profite d’un niveau d’ensoleillement très élevé, d’environ 2 000 heures par an. Les conditions climatiques s’équilibrent donc naturellement, et permettent aux vignerons de profiter d’une activité viticole, offrant finalement des vins exceptionnels.

Concernant les sols, ils offrent un terroir très spécifique à la région. Les vignes sont implantées principalement sur des sols calcaires, caillouteux, de marnes et de graves. Ces sols pauvres, obligent les ceps à s’enraciner en profondeur dans les sous-sols. Ils sont particulièrement robustes et uniques. Les principaux cépages du Saint Julien sont le Cabernet Franc, le Cabernet-sauvignon, le Malbec, le Merlot et le Petit verdot.

Le vignoble peut produire chaque année jusqu’à 55 hectolitres par hectare, pour une densité de culture de 10 000 pieds par hectare maximum. En surface, le vignoble de Saint Julien représente seulement 6 % du vignoble médocain, avec seulement 910 hectares de vignobles.

Les vins de Saint-Julien ont une aptitude rare au vieillissement


Ce sont des vins rouges, secs, à la robe rubis lorsqu’ils sont jeunes ; devenant de plus en plus profonde et sombre avec l’âge. Après une douzaine d’années, ce vin peut surprendre par une robe de couleur noire. En effet, les vins de Saint Julien ont une aptitude rare au vieillissement. Ce sont des vins dits : « Vins tranquilles », qui peuvent se conserver jusqu’à 10, 20 ans, voire plus pour les grands crus millésimés.

Le Saint Julien offre un bouquet d’arômes complexes et délicats. Jeune, il dévoile des notes de fruits noirs et rouges, tels que la mûre ou la myrtille. Avec l’âge, ou en deuxième nez, il peut révéler des senteurs de cacao, de café, voire de truffe ou de gibier ; et même des arômes étonnants de cuir.

En bouche, le palais est élégant, ferme et puissant. Il est concentré, velouté et propose un goût boisé, teinté d’élégance. Jeune, il est délicieux. En prenant de l’âge, son goût est renforcé, parfois fleuri. C’est typiquement le genre de vin qu’il est appréciable d’oublier dans sa cave, pour le redécouvrir bien des années plus tard.

Quels sont les grands millésimes de l'appellation Saint-Julien ?


L’AOC-AOP Saint Julien, comme de nombreux vins de Bordeaux, offre des vins d’une qualité remarquable, de grands crus et surtout, des vins millésimés exceptionnels. Parmi ceux-ci, il faut retenir l’année 2005, qui est considérée comme le millésime du millénaire. Mais aussi l’année 2009, qui est un millésime exceptionnel pour le Saint Julien. D’autres grands millésimes ont été produits dans les années : 2004, 2006, 2008 et 2010.

Pour remonter le temps, on pense également au Saint Julien de 1928, 1947, 1985 et 2000.

Avec quoi déguster un Saint-Julien ?


Les vins du Médoc conviennent à chaque situation ! Viandes blanches ou rouges, grillées ou en sauce ; volailles et gibiers, mais aussi charcuteries ou fromages… Il y a du Médoc pour tous les goûts. Plus précisément, il convient généralement d’accompagner un Saint Julien avec des mets délicats et raffinés, tels qu’un plat de jarret de veau aux truffes, du faisan, ou une poêlée de cèpes.