1

Vins Puisseguin-Saint-Émilion

Satellite de la très réputée AOC Saint-Emilion, l’appellation Puisseguin-Saint-Emilion produit uniquement des vins rouges qui ont une bonne aptitude à la garde. Le merlot est le cépage majoritaire de l’appellation, il donne tout leur caractère aux vins. Voir plus sur Puisseguin-Saint-Émilion

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. ​ ​
L'appellation Puisseguin-Saint-Émilion

L’AOC Puisseguin-Saint-Emilion, la plus à l’est du grand Saint-Emilionnais


Puisseguin-Saint-Emilion est située dans la région du Libournais, sur la commune de Puisseguin. Appellation de 750 hectares, elle est caractérisée par des petites exploitations, qui produisent des vins de renommée.

L’origine du nom Puisseguin se trouve dans le mot puy, qui signifie mont, et de Seguin, qui était lieutenant de Charlemagne. Les vignes étaient cultivées dans la région dès le Moyen-Âge, mais leur réputation se fait en partie grâce à Pierre Combret de La Nauze, qui organise le vignoble et sélectionne les cépages. La qualité des vins de la région est reconnue aux alentours du XVIIIème siècle.

Le merlot est le cépage principal de l’appellation, bien qu’il soit très souvent assemblé avec le cabernet franc ou le cabernet-sauvignon. Les vignes bénéficient d’un climat océanique tempéré. En revanche, les sols sont en général plus difficiles à exploiter que dans le reste de la région, car on retrouve un sous sol pierreux, est des sols très calcaires.

Dégustation des vins rouges Puisseguin-Saint-Emilion


Les vins rouges de l’appellation ont une robe couleur rubis, intense, qui annonce la puissance et la complexité du vin.

Le nez est complexe et permet rapidement d’identifier la présence du merlot. On retrouve des parfums de fruits rouges mûrs, avec la fraise, la cerise et le cassis, accompagnés de prune et de figue séchée. Il est également caractérisé par des notes de noyau, de menthe, de réglisse et de sous bois. L’élevage en barrique apporte des touches de vanille. Étonnamment, on décèle parfois des parfums de noix de coco.

En bouche, le vin est charnu, moelleux, boisé. On retrouve parfois les fruits cuits ou confits que diffusait le nez. Les tanins sont puissants et longs.

Le Puisseguin-Saint-Emilion se déguste accompagné de viande rouge, notamment de confit de canard, ou de viande blanche, il formera en effet un bel accord avec l’échine de porc. On peut également le marier aux poêlées de champignons, et avec des fromages, on choisit du brie, ou du camembert.