1

Vins Minervois

L’AOC Minervois est une grande appellation de la région Languedoc. Le terroir y est magnifique : à la croisée des montagnes et des rivières, les vignes sont plantées sur des variétés de sols très diversifiés, qui produisent donc des vins très différents en fonction de leur lieu de production, mais avec toujours beaucoup de caractère. Voir plus sur Minervois

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. ​ ​
L'appellation Minervois

L'appellation Minervois doit son nom à la Déesse Minerve


Ce sont les Grecs qui les premiers commencent à cultiver la vigne dans la région, autour du VIe siècle av JC. Ils baptisent l’endroit du nom de Minerve, la déesse grecque de la sagesse, qui dérive avec le temps jusqu’à devenir Minervois. La viticulture prospère dans la région jusqu’à la fin de l’Empire Romain. Les vignes sont de moins en moins travaillées avec le Moyen-Âge, qui est ravagé d’invasions barbares et de croisades. Les soldats ont souvent eu pour ordre de brûler les blés et d’arracher les vignes.

Ce n’est que longtemps après le passage du Prince Noir dans la région et la fin de la Guerre de Cent-Ans que le vignoble recommence à produire du vin. Il faut attendre l’arrivée du canal Royal du Languedoc, qui relie la Méditerranée et l’Océan Atlantique, pour que les cultures de céréales et de vins reprennent dans la région. Le canal permet aux XVIII et XIXe siècles un meilleur transport du vin via les péniches, ce qui participe à l’essor de la production de vin dans la région.

Malheureusement, à partir de 1855, oïdium puis phylloxera ravagent profondément la région. Il faut ensuite attendre le milieu du XXe siècle pour que les vignerons se rassemblent en coopératives et relancent durablement la production de vin dans le Minervois. L’AOC est enregistrée en 1985.

L’AOC Minervois s’étend sur les départements de l’Aude et de l’Hérault, sur plus de 50 communes, entre Narbonne et Carcassonne. Ce terroir est particulièrement propice à la culture de la vigne : l’AOC est située dans une sorte d’amphithéâtre naturel constitué des Pyrénées et du Massif Central. L’appellation couvre une surface de 4 500 hectares et produit en moyenne autour de 180 000 hectolitres par an.

L'AOC Minervois se situe au cœur des montagnes et des rivières


L’AOC Minervois bénéficie d’un très joli terroir traversé par deux voies d’eau, l’Aude et le Canal du Midi. Situé au cœur des Pyrénées et du Massif Central, les parcelles de vignes sont souvent de beaux coteaux, des plaines de faible altitude ou des plateaux, plus venteux. Le style de sol varie donc beaucoup en fonction de l’endroit où l’on est. On peut diviser le terroir en 5 zones :

Les balcons de l’Aude : c’est la zone située autour du Canal du Midi, et qui est donc d’influence méditerranéenne. Les sols sont de grés et de cailloux. C’est la zone de prédilection du Mourvèdre, car elle est particulièrement ensoleillée.

Le Causse : cette zone se situe entre 200 et 500 mètres d’altitude, et est donc l’une des plus fraîches de l’AOC. En revanche les sols de calcaire permettent le réchauffement rapide des ceps.

Les Mourels : c’est l’un des secteurs les plus chauds de l’AOC. Les sols de grés ne laissent s’implanter que peu de vignes, mais les raisins qui y sont produits sont très concentrés en arômes, et très complexes.

Le Petit Causse : la chaleur est également de mise dans cette zone, où il pleut également très peu. Les sols de grés et de calcaire sont majoritaires. Les vins produits à partir des raisins de ces sols sont caractérisés par des arômes de fruits confits.

Les Terrasses : cette zone se situe à la frontière de l’AOC Corbières, où le climat est le plus tempéré. Les vins y sont particulièrement équilibrés et riches en tannins, en polyphénols et en anthocyanes.

Globalement, le climat de l’AOC est donc d’influence méditerranéenne, climat propice à la culture des principaux cépages produisant les vins rouges, rosés et blancs de l’appellation.

Les trois couleurs de vin sont donc produites en proportions très différentes : 3 % de blancs, 13 % de rosés et 84 % de rouges. Les cépages principaux pour les rouges et les rosés sont la Syrah, le Grenache, le Carignan, le Cinsault et le Mourvèdre. Le Carignan doit toujours rester inférieur à 40 % de l’assemblage final, tandis que Syrah, Grenache et Mourvèdre doivent être supérieurs à 60 % de l’assemblage. Pour les blancs, les cépages autorisés sont le Grenache blanc, le Maccabeu, le Bourboulenc, la Marsanne, la Roussanne et le Vermentino.

Les vins rouges de l’AOC arrivent généralement à maturité au bout de 2 ans de vieillissement, et peuvent être conservés pendant 8 à 10 ans pour les plus beaux millésimes.

A quoi s'attendre en dégustant un Minervois ?

Minervois rouge

A la robe, les rouges sont rubis ou grenat, très intenses. Avec l’âge, la robe devient légèrement tuilée. Au nez, ils dégagent des arômes de cassis et de violette, principalement quand la Syrah est majoritaire. Des arômes d’épices sont souvent également présents, accompagnés de vanille et de cannelle. En bouche, les rouges sont des vins puissants, charpentés. Les arômes pressentis au nez se confirment en bouche.

Minervois rosés

Les rosés ont une couleur qui tire vers l’orange tuilé et expriment des arômes de fruits, comme la fraise, le cassis, la grenadine. Les rosés sont frais, mais puissants, et longs en bouche.

Minervois blancs

Les blancs sont très pâles, brillants et lumineux. En bouche ils sont très vifs, francs et net. Souvent élevés sur lies, ils sont assez gras, et dégagent des notes de vanille, de miel et sont portés sur des fruits blancs, comme la pêche, ou les fruits exotiques

Avec quel plat déguster un Minervois ?


Les rouges s’accorderont parfaitement aux plats à base d’agneau, de canard, terrines ou pâtés. Les fromages moyennement affinés seront également agréables avec les vins rouges de l’AOC Minervois. Les blancs accompagneront bien les poissons grillés, les desserts à base de fruits et de miel, tandis que les rosés seront très agréables pour les salades, les plats exotiques et les apéritifs d’été.

A la découverte de 2 domaines de l'appellation Minervois

Château Villerambert Julien

Les 100 hectares de vignes de la propriété sont cultivés par six générations de la famille Julien. Ce terroir est relativement unique, car les sols sont constitués de marbre. Cette cuvée principalement composée de Syrah est très intense et représentative de l’appellation Minervois.

Khalkhal-Pamiès

Ce vin bio a reçu deux étoiles au Guide Hachette des vins. Cette cuvée exceptionnelle n’est mise en marché qu’après 4 ans de vieillissement à la propriété.

Les appellations de Languedoc-Roussillon

Banyuls

Banyuls Grand Cru

Blanquette méthode ancestrale

Blanquette-de-Limoux

Cabardès

Clairette-du-Languedoc

Collioure

Collioure

Corbières

Corbières-Boutenac

Coteaux-du-Languedoc Cabrières

Coteaux-du-Languedoc Grès-de-Montpellier

Coteaux-du-Languedoc La Clape

Coteaux-du-Languedoc La Méjanelle

Coteaux-du-Languedoc Montpeyroux

Coteaux-du-Languedoc Pézenas

Coteaux-du-Languedoc Saint-Drézéry

Côtes-du-Roussillon

Côtes-du-Roussillon Les Aspres

Côtes-du-Roussillon-Villages

Côtes-du-Roussillon-Villages Latour-de-France

Côtes-du-Roussillon-Villages Lesquerde

Vin de France - Sans origine géographique

Vin de Pays Cathare

Vin de Pays d'Hauterive

Vin de Pays d'Oc

Vin de Pays de Cassan

Vin de Pays de Cucugnan

Vin de Pays de l'Aude

Vin de Pays de l'Hérault

Vin de Pays de la Cité de Carcassonne

Vin de Pays de la Côte Vermeille

Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Aude

Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Orb

Vin de Pays de la Vallée du Paradis

Vin de Pays de la Vaunage

Vin de Pays de la Vicomté d'Aumelas

Vin de Pays de Saint-Guilhem le Désert

Vin de Pays des Collines de la Moure

Vin de Pays des Coteaux de Murviel

Vin de Pays des Coteaux de Narbonne

Vin de Pays des Coteaux du Pont du Gard

Vin de Pays des Coteaux du Salagou

Vin de Pays des Côtes Catalanes

Vin de Pays des Côtes de Prouilhe

Vin de Pays des Côtes de Thongue

Vin de Pays des Côtes du Brian

Vin de Pays des Hauts de Badens

Vin de Pays des Pyrénées-Orientales

Vin de Pays du Gard

Vin de Pays du Val de Montferrand