1

Vins Pic Saint-Loup

L’appellation Pic-Saint-Loup est l’une des AOC les plus récemment enregistrées (en 2017) de la région Languedoc : le terroir est extraordinaire pour la culture de la vigne, entre son climat chaud, ses sols et son climat. Les vins (rouges et rosés) y sont fruités, puissants et particulièrement charmeurs, et il n’est pas rare de tomber sur de véritables pépites ! Voir plus sur Pic Saint-Loup

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ​ ​
L'appellation Pic Saint-Loup

L’AOC Pic-Saint-Loup au cœur de la légende


Le nom de cette appellation est un peu particulier, et n’a rien à voir avec le vin. Le nom de l’appellation découle toujours avant tout du nom du lieu, et celui-ci vient ici d’une légende datant du temps des Croisés. Trois frères, Thieri, Alban et Guiral Loup sont tous trois amoureux d’une belle demoiselle appellée Bertrade. Mais ils partent tous en Croisade, attendant que le destin choisisse lequel d’entre eux reviendra vivant pour épouser Bertrade. Mais ils reviennent tous les 3 vivants de leurs Croisades, et c’est en revanche Bertrade qui est morte pendant leur absence. De désespoir, les trois frères partent vivre en ermites au sommet de trois pitons de la région. Thieri est le dernier frère à mourir, et le Pic le plus haut fut baptisé Pic-Saint-Loup en sa mémoire.

La vigne s’est développée dans la région grâce à l’occupation Romaine, le vin devient un produit des plus consommés en France. La vigne est déjà connue pour donner de meilleurs raisins lorsqu’elle est plantée sur des coteaux calcaires, comme les sols que l’on trouve dans cette région du Languedoc. À la chute de l’Empire Romain, la culture de la vigne disparaît, mais est relancée au Moyen-Âge, avec les moines. Il n’y a rien à signaler avant la refonte du vignoble post crise du phylloxera au XIXe siècle. Au début du XXe siècle, le vin de Pic-Saint-Loup commence à être consommé à échelle nationale, notamment sut les tables des bistrots parisiens. En revanche, ce n’est qu’en 2017 que l’AOC est officiellement enregistrée et reconnue. C’est donc l’une des AOC les plus récemment enregistrées !

En terme de localisation, l’appellation Pic-Saint-Loup s’étend sur 17 communes dans l’Hérault et le Gard, au pied des Cévennes. La superficie totale de l’appellation est de 5 300 hectares, mais seulement 1 200 sont plantés. Il y a 53 domaines dans cette appellation, dont 3 coopératives.

L'AOC Pic-Saint-Loup repose sur un terroir escarpé et hors-normes


La région de l’appellation Pic-Saint-Loup bénéficie d’une singularité climatique qui ne varie pas en fonction du millésime : le climat est d’influences continentale et méditerranéenne, les étés sont chauds et secs, les printemps et les hivers sont frais à froids, très pluvieux. Les sols sont donc très chargés en eau par rapport aux autres appellations de la région, c’est même la région du Languedoc où il pleut le plus. Les sols sont en grande partie composés de calcaire.

La géologie de l’appellation est particulièrement montagneuse, les sous-sols sont donc très épais, ce qui permet à un grand nombre de variétés de raisin de s’adapter à ces sols de calcaires dures, tendres, fluviaux ou de marnes. Cette diversité géologique permet donc à la fois drainage et rétention d’eau, ce qui est capital dans la région, car la pluie n’est pas régulière du tout comme nous avons pu le voir ci-dessus. C’est peut-être ce qui explique la grande variété de cépages cultivés dans l’appellation.

En effet, les vins de cette appellation sont en majorité élaborés à base de Syrah, Grenache et Mourvèdre. Ce sont les trois cépages principaux de l’appellation, ils apportent tous les trois des caractéristiques différentes aux vins. Le Grenache, anciennement le cépage dominant du Pic-Saint-Loup, est aujourd’hui supplanté par la Syrah. La Syrah apporte la couleur et les arômes, le Grenache assure structure et vieillissement. Ces 3 cépages sont accompagnés du Cinsault et du Carignan dans un grand nombre d’assemblages. Ces cépages servent à la réalisation des rouges comme des rosés. Les rouges doivent contenir au moins 50 % de Syrah, les rosés, au moins 30 %.

Quelles sont les caractéristiques des Pic-Saint-Loup ?

Pic-Saint-Loup rouges

A l’œil, la robe est sombre, dense, avec des reflets violets. Au nez les notes de fruits noirs (myrtille, cassis), de réglisse, de violette et d’épices, représentatives de la Syrah, sont parfois accompagnées de notes de fruits rouges, de garrigue, de vanille. Si le vin est passé en barriques, des notes torréfiées de cacao ou de café peuvent également se révéler. Ces arômes se développent en bouche, la texture du vin est généreuse, ronde et ample. Les tanins sont denses, mais assez fins. Une belle fraîcheur vient couronner la dégustation.

Pic-Saint-Loup rosés

La robe des rosés de l’appellation est souvent assez soutenue, mais d’un rose tendre. Au nez, les arômes de petits fruits rouges comme la fraise, la groseille et la framboise sont très présents, et secondés par des arômes plus floraux, d’agrumes et quelques touches épicées. En bouche, l’accord Syrah, Grenache, Mourvèdre crée des rosés frais, ronds et fruités particulièrement agréables.

Avec quel plat déguster un Pic-Saint-Loup ?


Les rouges offriront de parfaits accords avec les viandes rouges grillées, ou autres plats de la région, comme les daubes et les civets. La ratatouille est également un très bel accord végétarien avec ces vins, s’alliant très bien avec les herbes aromatiques du Languedoc, comme le laurier, le thym.

Les rosés seront les fidèles alliés de vos apéritifs, mais surprendront également sur les pizzas assaisonnées avec de l’origan et du basilic, ou encore sur des calamars, encornets ou poissons grillés. Les volailles blanches en brochettes au thym s’accorderont à la perfection avec ces rosés.

Les domianes du Pic-Saint-Loup à découvrir

Château Puech-Haut

Ce vin est typiquement le genre de cuvée à laquelle on peut attribuer le nom de pépite. Un accord Syrah et Grenache particulièrement réussi, qui vous offrira le meilleur de ce terroir d’exception.

Château De Lascaux

Les 85 hectares de vignes de cette propriété sont entourés de plus de 300 hectares de garrigue. La famille Cavalier est à la tête de cette propriété, qui travaille en agriculture biologique. Cet accord 80 % Syrah et 20 % Grenache est particulièrement réussi, et incarne très bien l’appellation Pic-saint-Loup.

Les appellations de Languedoc-Roussillon

Banyuls

Banyuls Grand Cru

Blanquette méthode ancestrale

Blanquette-de-Limoux

Cabardès

Clairette-du-Languedoc

Collioure

Collioure

Corbières

Corbières-Boutenac

Coteaux-du-Languedoc Cabrières

Coteaux-du-Languedoc Grès-de-Montpellier

Coteaux-du-Languedoc La Clape

Coteaux-du-Languedoc La Méjanelle

Coteaux-du-Languedoc Montpeyroux

Coteaux-du-Languedoc Pézenas

Coteaux-du-Languedoc Saint-Drézéry

Côtes-du-Roussillon

Côtes-du-Roussillon Les Aspres

Côtes-du-Roussillon-Villages

Côtes-du-Roussillon-Villages Latour-de-France

Côtes-du-Roussillon-Villages Lesquerde

Vin de France - Sans origine géographique

Vin de Pays Cathare

Vin de Pays d'Hauterive

Vin de Pays d'Oc

Vin de Pays de Cassan

Vin de Pays de Cucugnan

Vin de Pays de l'Aude

Vin de Pays de l'Hérault

Vin de Pays de la Cité de Carcassonne

Vin de Pays de la Côte Vermeille

Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Aude

Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Orb

Vin de Pays de la Vallée du Paradis

Vin de Pays de la Vaunage

Vin de Pays de la Vicomté d'Aumelas

Vin de Pays de Saint-Guilhem le Désert

Vin de Pays des Collines de la Moure

Vin de Pays des Coteaux de Murviel

Vin de Pays des Coteaux de Narbonne

Vin de Pays des Coteaux du Pont du Gard

Vin de Pays des Coteaux du Salagou

Vin de Pays des Côtes Catalanes

Vin de Pays des Côtes de Prouilhe

Vin de Pays des Côtes de Thongue

Vin de Pays des Côtes du Brian

Vin de Pays des Hauts de Badens

Vin de Pays des Pyrénées-Orientales

Vin de Pays du Gard

Vin de Pays du Val de Montferrand