1

Vins Hermitage ou Ermitage

L’AOC Hermitage regroupe des vins rouges et blancs, produits sur les villes de Tain-l’Hermitage, Crozes-Hermitage et Larnage, dans la Vallée du Rhône, et plus précisément dans la Drôme. Cette appellation du Rhône septentrional est l’une des plus prestigieuses. Voir plus sur Hermitage ou Ermitage

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ​ ​
L'appellation Hermitage ou Ermitage

L'appellation Hermitage produit de grands vins qui traversent les âges


Comme partout dans la Vallée du Rhône, c’est au temps de l’occupation Romaine que l’exploitation de la vigne apparaît sur la localisation de l’actuelle AOC Hermitage. Les Romains appelaient ces vins « vins de Vienne », puis on retrouve des traces des vins de cette AOC sous le nom « vins du coteau de Saint-Christophe », car on y trouve une Chapelle dédiée au saint éponyme. Au XIIIe siècle, le chevalier Henri Gaspard de Sterimberg, vient s’installer sur ces lieux, pour se repentir de sa participation aux Croisades contre les Cathares, et il décide donc de s’installer comme ermite, et d’entretenir les vignes alentours.

Le nom passe alors d’Ermitage à Hermitage, et commence à devenir très connu, en France, puis partout à travers le monde. On raconte même que sous le règne de Louis XIV, les vins de l’Hermitage étaient les préférés des Tsars de Russie, mais d’autres illustres personnages ont fait mention à diverses occasions de leur amour pour ces vins : Henri IV, Louis XIII, Louis XIV, Alexandre Dumas, pour ne citer que les plus célèbres ! L’AOC fut enregistrée en 1937.

L’AOC Hermitage ne s’étend que sur 136 hectares, sur une zone particulièrement délimitée et précise. Le vignoble est en effet planté sur une colline, la colline de L’Hermitage, et sur les coteaux qui en découlent ainsi que sur les terres qui entourent cette colline. Les rendements tournent autour de 37 hectolitres par hectares, pour une production totale de 5 156 hectolitres par an, en moyenne.

L'AOC Hermitage bénéficie de terroirs variés, adaptés à chaque vin


La colline de l’Hermitage se divise en trois parties distinctes. La partie supérieure de la colline s’appelle Les Bessards, et est considérée comme lieu de prédilection pour les vins rouges. C’est là que l’on trouve la Chapelle de L’Hermitage, où le chevalier Sterimberg vécu. Les sols y sont en majorité de granite. Le milieu de la colline se divise en deux parties : le Méal et les Greffieux. Le Méal jouit d’une magnifique exposition plein Sud, et les sols sont composés en majorité de calcaire et de silice, tandis que les Greffieux sont les sols les plus fertiles, en terre. Le bas de la colline se découpe également en deux parties : les Murets et les Dionniers. Leurs expositions plein Est en fait les terroirs les plus frais de l’appellation, et donc les lieux de prédilection des vins blancs. Les sols y sont plus argileux.

L’AOC produit 70 % de vins rouges, 30 % de vins blancs, et des vins de paille, mais cette production est confidentielle. Les rouges sont produits à partir de Syrah, qui peut être complétée par maximum 15 % de Roussanne et Marsanne. Ces deux cépages sont utilisés pour l’assemblage des vins blancs. Le cahier des charges mentionne pour chaque type de vins les taux de sucres résiduels minimums qui doivent être retrouvés dans les mouts : 170 g par litre pour les rouges et les blancs, 225 g par litre pour le vin de paille. Le climat de l’AOC est méditerranéen, à l’abri des vents du nord, la majorité des coteaux de l’appellation sont orientés plein Sud, l’ensoleillement y est donc exceptionnel.

A quoi s'attendre en dégustant un Hermitage ?


À l’œil, les rouges ont une belle robe rubis, éclatante et profonde, particulièrement soutenue. Plus grenats dans leurs jeunesses, les vins tendent vers des reflets orangés avec l’âge. Les plus grands vins de beaux millésimes peuvent d’ailleurs vieillir jusqu’à 30 ans. Les blancs sont jaunes pâles dans leurs jeunesses, et tendent vers l’or lorsqu’ils arrivent à maturité, autour de 5 ans après la vendange.

Au nez, les rouges sont très expressifs et puissants. Dans sa jeunesse, la Syrah exprime des notes de fruits rouges, et parfois de violette. Après quelques années, le nez devient plus épicé, poivré, animal et de sous-bois. Les blancs sont très floraux au nez, les plus mûrs expriment des notes grillées, de miel et de cire.

En bouche, la Syrah s’exprime de manière puissante et tannique, mais toujours en finesse. Les arômes pressentis au nez se confirment et s’amplifient. Avec le temps, le vin devient plus rond et velouté. Les blancs sont particulièrement onctueux, aux arômes de noisette, de pêche, d’abricot. Le côté floral est toujours très présent, leur acidité est très limitée, ce sont des vins au corps très gras.

Quel plat pour accompagner un Hermitage ?


Les rouges s’accordent parfaitement aux gibiers, aux viandes grillées et aux plats épicés, à base de poivre, de curry. Les chevreuil, faisans, lièvre accompagnés de champignons, ou encore de beaux plateaux de fromages s’accordent également avec les vins de l’AOC Hermitage. Une mousse au chocolat saura également sublimer les arômes épicés de la Syrah.

Les blancs feront de merveilleux accords avec les volailles rôties et autres poissons grillés. Plus simplement, sur une belle planche de charcuteries artisanales et de fromages, comme le Saint-Nectaire ou les fromages truffés (Brillat-Savarin). Ils accompagnent également très bien les desserts à base de fruits frais, ou une tarte tatin.

2 domaines phares de l'AOC Hermitage

Domaine du Colombier

La famille Viale cultive 16 hectares de vignes en Crozes-Hermitage et Hermitage depuis 1991. La propriété vinifie blancs et rouges dans le respect de la tradition. Cet Hermitage rouge est particulièrement représentatif de son appellation. C’est une valeur sûre qui ne vous décevra pas.

Paul Jaboulet Ainé

On ne présente plus le Domaine Paul Jaboulet Ainé, incontournable producteur de la Vallée du Rhône. Cet Hermitage blanc, du nom du Chevalier ayant donné son nom à l’appellation, est élaboré traditionnellement, et reflète parfaitement la typicité des blancs de l’AOC : onctuosité, rondeur, et beaucoup de fleurs.