1

Beaumes-de-Venise

Découvrir l'appellation

Les suggestions de l'équipe Twil dans l'appellation Beaumes-de-Venise

  1. 1
  2. 2
L'appellation Beaumes-de-Venise

Le splendide vignoble aux allures toscanes accueillant l’appellation Beaumes de Venise ne doit pourtant pas son nom à cette ville mythique. Il provient en réalité du Comtat Avignonnais, également connu sous la dénomination de Comtat Venaissin, ou « de Venisse ». Une fortuite déformation de prononciation confère aujourd’hui à ce paysage vigneron ponctué d’oliviers une image romantique qui lui va à ravir. Impressionnantes dalles rocheuses datant de la période jurassique et comportant trois types de sols différents, les fameuses Dentelles de Montmirail forment un terroir à part d’une richesse inégalée. Le « trias », un sol constitué d’une résurgence de roches très particulière, en fait notamment partie et permet d’apporter à ce vin de la Vallée du Rhône un caractère d’exception. Les vins rouge profond produits par l’AOC Beaumes de Venise sont classés au rang de grand cru depuis 2005.

Des cépages sublimes pour des saveurs d’exception


L’AOC Beaumes de Venise de la Vallée du Rhône produit un vin rouge issu de plusieurs cépages auxquels des conditions de culture uniques confèrent des saveurs exceptionnelles. Au moins 50% de cet assemblage est constitué de grenache noir, un cépage de grande qualité qui permet d’obtenir des vins colorés, pleins de puissance et de générosité. La syrah représente entre 25% et 50% de la concentration, et c’est à ce cépage que ce vin doit son excellente tenue dans le temps et ses notes de fruits rouges épicés sur fond de réglisse. Grenache noir et mourvèdre sont également présents à hauteur de 20% maximum, de même que jusqu’à 5% de cépages blancs. Le mourvèdre apporte ses notes plus profondes et amples de sous-bois et de cuir, tandis que le raisin blanc confère au résultat une originalité que chaque producteur est libre de décliner à sa façon.

Un peu d’histoire sur le Beaumes de Venise


Il y a près de deux mille ans, Pline l’Ancien écrivait : « Le raisin Muscat est cultivé à Beaumes depuis longtemps et produit un vin remarquable ». C’est dire à quel point la région mérite ses lettres de noblesse ! En effet, dès 600 avant Jésus-Christ, les Grecs avaient déjà choisi ce lieu exceptionnel pour y faire pousser des vignes. Ce Muscat issu de Beaumes de Venise accompagna Saint Louis dans ses croisades en 1248 et au XIVe siècle, le Pape Clément V l’ayant choisi pour son palais à Avignon, l’exploitation se développa sur 70 hectares supplémentaires. Il faut attendre 1957 pour voir l’appellation Beaumes de Venise rejoindre l’air de production des Côtes du Rhône, et 1978 pour voir apparaître les premières bouteilles de Côtes du Rhône Villages Beaumes de Venise. L’AOC est reconnue et classée parmi les grands crus des Côtes du Rhône le 9 juin 2005.

Un sol unique


Le terroir abritant l’appellation Beaumes de Venise est caractérisé par trois types de sols dont l’influence unique contribue au caractère insolite de ce vin d’exception.

Le Trias des Dentelles de Montmirail


Dans cette partie de la Vallée du Rhône, le Trias, une couche géologique connue comme la plus ancienne de l’ère secondaire, est positionné très profondément, jusqu’à 1500 mètres sous la surface en moyenne. Mais sous la ville de Suzette, les dépôts caractéristiques de cette couche si rarement observée sont remontés à la surface lorsque les célèbres Dentelles de Montmirail, sous l’action de mouvements tectoniques, ont pris la forme d’un petit massif montagneux constitué de barres rocheuses. Sous l’effet de l’érosion, au fil des millénaires, une couche ocre pleine des argiles rouges dolomiques de l’époque du Trias s’est formée sur les vallées en contrebas. Ce sol unique offre des conditions exceptionnelles pour la culture de vignes.

Les sols blancs de la Roque Alric


Pour la culture de cépages aimant un ensoleillement très important et ayant de grands besoins en minéraux essentiels comme le Grenache et la Syrah, les terres argilocalcaires marneuses de la commune de Roque Alric offrent des conditions exceptionnelles. Calcaires, peu profonds et caillouteux, les sols grisâtres de ce lieu renferment tous les éléments indispensables à une croissance harmonieuse. Cultivé en terrasses, ce terroir contribue avec brio à la production des vins Beaumes de Venise.

Les marnes noires oxfordiennes de Lafare propices au Beaumes de Venise


Le versant Sud-Est des Dentelles de Montmirail abrite, tout proche du village de Lafare, un terroir de marnes oxfordiennes composées de limon, de sable et d’argile. Sur ces terres que les racines pénètrent facilement, les vignes sont protégées des effets du mistral grâce à leur orientation et bénéficient d’un ensoleillement parfait pour assurer des récoltes de qualité.

Quelques chiffres


L’appellation Grand Cru Beaumes de Venise est concentrée sur 635 hectares de terres d’une qualité absolument unique. Cette superficie donne lieu à une production totale pouvant atteindre 21 747 hectolitres, soit 34 hectolitres de rendement annuel moyen par hectare d’un vin rouge somptueux qui fait honneur aux plats sucrés-salés tels que les aiguillettes de canard au miel ou la canette rôtie au miel. Il s’associe aussi parfaitement aux plats exotiques comme le canard laqué ou le curry d’agneau.