1

Vins Saint-Péray

L’AOC Saint-Péray est l’appellation la plus au sud du vignoble de Côtes-du-Rhône septentrional. Elle produit des vins blancs exclusivement, secs et effervescents, vins caractérisés par leur délicatesse, que leur apporte la roussanne, cépage utilisé au sein de l’appellation. Voir plus sur Saint-Péray
L'appellation Saint-Péray

L’AOC Saint-Péray, terre de vignes depuis 20 siècles


L’appellation Saint-Péray s’étend sur des côteaux et des terrasses sur la rive droite du Rhône, sur les communes de Saint-Péray et de Toulaud, dans le département de l’Ardèche.

La présence des vignes au Ier siècle sont approuvées par des écrits de l’Abbaye Saint-Chaffre. Plus tard, les vins deviennent appréciés par les rois de France. En 1826, le vigneron Alexandre Faure crée un vin mousseux dans l’appellation. Depuis, les vins blancs de Saint-Péray sont toujours aussi appréciés.

C’est la marsanne et la roussanne qui recouvrent les 98 hectares de l’appellation, deux cépages utilisés dans la Vallée du Rhône. Les vins de Saint-Péray sont produits en monocépage ou en assemblage. En face de Valence, l’appellation est sous l’influence d’un climat tempéré, avec beaucoup de vents. Enfin, les vignes sont plantées sur des sols calcaires, argilo-calcaires ou granitiques.

Les vins de Saint-Péray : dégustation


Les vins blancs de Saint-Péray ont une robe couleur jaune pâle, avec quelques reflets verts, qui devient plutôt dorée ou paille avec le temps. Le nez des vins tranquilles diffuse des senteurs d’aubépine, d’acacia, d’abricot séché, de coing, de litchi, de fruits secs poursuivies par des touches miellées et minérales. En bouche, les blancs secs sont des vins à l’acidité faible, sublimé par un gras agréable et une belle rondeur.

On déguste ces vins blancs avec des pâtes, aux crustacés ou à la ricotta, des poissons, en tartare ou encore en sauce. Un tajine de lotte sera par exemple un très bel accord.

Les mousseux ont une robe pâle, et offrent des bulles fines et nombreuses. Dans ces vins, l’aubépine et l’acacia dominent également, accompagnés de notes de pêche blanche, de cire d’abeille et d’agrumes. En bouche, ils sont très délicats et fins, subtile, parfois vineux.

Les effervescents Saint-Péray sont très agréables à l’apéritif, avec des petits fours, ou des bouchées apéritives, chaudes ou froides. Ils accompagneront également les desserts aux fruits.