1

Vins Châteauneuf-du-Pape

Voici l’un des plus grands crus français : l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) Châteauneuf-du-Pape. Situé dans le département du Vaucluse, ce vignoble remarquable jouit d’une histoire unique en France. En effet, cette prestigieuse appellation viticole a été la première à bénéficier de l’Appellation d’Origine Contrôlée du Pays, le 15 mai 1936. Voir plus sur Châteauneuf-du-Pape

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. ​ ​
L'appellation Châteauneuf-du-Pape

Le nom de l'AOC Châteauneuf-du-Pape tient son nom des Papes


Située au sud méridional, dans la région des Côtes du Rhône, découvrez l’histoire exceptionnelle de la première Appellation d’Origine Contrôlée de France.

L’AOC Châteauneuf-du-Pape, tient son nom de l’époque où les Papes vinrent s’installer en Avignon, au XIVe siècle. C’est donc entre les années 1309 et 1378, que ce célèbre vin vit le jour et fut rapidement reconnu. Dès le début de son règne, le Pape Jean XXII fit construire sur les hauteurs de la commune, une forteresse pouvant accueillir tous les Papes d’Avignon. Le vignoble de Châteauneuf est pour toujours dominé par l’ancienne Tour où ils vivaient.

La méthode traditionnelle de culture « papale » de la Cité des Papes d’Avignon, fut longtemps perpétuée par les vignerons de la région. À l’époque, le succès de ce vin est tel, qu’il subit longtemps la jalousie de ses voisins bourguignons. Ceux-ci ont tenté, par tous les moyens, de provoquer le déclin de cet étonnant vignoble.

12 ans avant la création de l’Institut National des Appellations d’Origine, dont Châteauneuf-du-Pape est le précurseur ; les vignerons de la commune se conformaient déjà à la réglementation qui fut finalement appliquée. Le Châteauneuf-du-Pape est donc à l’origine de la première véritable AOC de France, en 1936.

Elle produit principalement des vins rouges, d’une qualité rare ; mais aussi d’excellents, bien que plus rares, vins blancs. Ceux-ci représentent seulement 1 % de la production totale des AOC Châteauneuf-du-Pape. Ils se dégustent généralement dans les premières années. Cette AOC est produite sur un vignoble comprenant 5 communes (Bédarrides, Courthézon, Orange, Sorgues et Châteauneuf-du-Pape.) Le paysage s’ouvre sur une vue magnifique, dévoilant les vastes plateaux couverts de galets roulés et de quartz, avec une vue plongeante sur la rive gauche du Rhône.

L'appellation Châteauneuf-du-Pape est caractérisée par des sols accidentés


À Châteauneuf, il existe une multitude de microclimats de types méditerranéens. Certaines parcelles sont protégées du mistral, mais la tendance à la sécheresse est forte. C’est une commune du Sud-est très ensoleillée, avec au moins 2 800 heures d’ensoleillement par an, et une moyenne des températures aux environs de 14 °C sur l’année. Comme de nombreux vignobles de la région, les sols de ce terroir sont particulièrement accidentés, caillouteux et calcaires. On y retrouve d’immenses terrasses recouvertes de quartz, de galets et d’argile rouge.

13 cépages sont traditionnellement utilisés dans l’assemblage des AOC Châteauneuf-du-Pape dont le Cinsault, la Grenache, le Mourvèdre, la Roussane et la Syrah. En moyenne, 95 000 hectolitres de vins rouges sont produits (93 %), et seulement 6 500 hectolitres de vins blancs (7 %) ; pour un rendement maximal autorisé de 35 hectolitres par hectare, ce qui en fait l’un des plus faibles autorisés en France. Le vignoble offre une superficie de production de 3 145 hectares, et compte 290 exploitations viticoles.

Quelles sont les spécificités du vignoble de Châteauneuf du Pape ?


Les vignerons, soucieux d’offrir des vins de grande qualité, mais aussi d’œuvrer en faveur du respect de l’environnement, ont choisi depuis bien longtemps un mode de culture unique. Pour permettre aux ceps de s’épanouir librement et dans les meilleures conditions, la densité de plantation des vignes est faible : 3 500 pieds de vigne par hectare maximum. Les vignes sont taillées en « gobelets », à la main.

A quoi s'attendre en dégustant un Châteauneuf-du-Pape ?


Les Châteauneuf sont des vins à forte teneur en alcool, avec un minimum de 12,5 °C. Les vins rouges se dégustent de préférence à une température comprise entre 15 °C et 17 °C ; alors que les vins blancs se consomment frais : entre 8 et 10 °C.

Châteauneuf-du-Pape rouges

Les vins rouges ont une couleur particulièrement intense et sont très concentrés. Jeunes, ils se parent d’une robe brillante couleur rubis. En vieillissant, leur teinte devient orangée, avec un nez puissant, fin et complexe. Leurs arômes au goût boisé évoquent les champignons, la truffe et les fruits bien mûrs, aux notes épicées. Ce sont des vins aux arômes persistants, fruités et épicés.

Châteauneuf-du-Pape blancs

Les somptueux vins blancs de Châteauneuf-du-Pape sont parés d’une robe jaune clair très vive ; mais peuvent aussi présenter une couleur jaune plus soutenue et brillante. Les vins blancs les plus jeunes offrent un bouquet de fleurs blanches délicates, accompagné de savoureuses notes de fruits à chair blanche. Après 5 ans d’embouteillage, apparaissent de délicieuses nuances de miel et de cire d’abeille. En bouche, ces sublimes vins blancs dévoilent des notes dominantes de fruits et de fleurs, avec une subtile touche de fruits secs. Ils sont ronds et amples au palais, ce qui les caractérise particulièrement.

Quel plat pour accompagner un Châteauneuf-du-Pape ?


Accordez un vin rouge de Châteauneuf avec du gibier, de la viande en sauce, du lapin ou des volailles, accompagnés de poêlées de légumes frais. Choisissez un vin blanc pour déguster vos poissons de mer pochés, ou cuits au four. Surtout, gardez-en un peu pour le dessert !