1

Vins Chiroubles

Le Chiroubles est un vin rouge sec, aussi connu sous le nom : « Chiroubles cru du Beaujolais ». Cet excellent vin fait partie des 10 crus « Seigneurs du Beaujolais », et détient le label AOP et AOC. Ce vin Beaujolais délicieux, est l’un des vins les plus estimés par les consommateurs français. Découvrez un vin rouge sec à la fois souple et fruité. Voir plus sur Chiroubles

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. ​ ​
L'appellation Chiroubles

Histoire & Géographie du village de Chiroubles


La commune de Chiroubles, portant le nom de son vin, est située dans le centre-est de la France, plus précisément dans le département du Rhône. Ce charmant village du Beaujolais, est entouré par les communes de Villié-Morgon et de Fleurie. Il se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Lyon. Chiroubles offre l’un des vins les plus fins et aromatiques de toute la région. Souvent, il est désigné comme étant un vin à caractère très féminin, étant donné sa légère structure tannique, fruitée et gourmande, rappelant des parfums de rose, de violette et de pivoine.

Le Chiroubles est reconnu comme Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) depuis le 11 septembre 1936. Il détient également le label européen : Appellation d’origine protégée (AOP). La région Beaujolais est réputée pour la qualité de ses vins, et représente à elle seule 2 tiers de la production totale de la région Bourgogne. En effet, les Beaujolais sont des vins populaires et considérés comme étant « des vins de bistro », ou de comptoir. Comme disent les Lyonnais, le beaujolais est un vin « de bouchon ».

Il propose 14 appellations différentes, dont 10 d’entre elles portent la mention : « cru ». Ce statut indique que les vignobles portant cette mention sont d’une qualité très distincte, de par leurs terroirs, le climat dans lequel ils sont implantés, mais aussi, du point de vue de leurs méthodes de vinification, et surtout, de leur dégustation.

Dans le petit village de Chiroubles, est né Monsieur Victor Pulliat, qui fût l’homme le plus marquant de toute l’histoire viticole de la région, dès l’année 1860. Il est le créateur de la revue « le Vignoble », et de la « Société Régionale de Viticulture », de Lyon. Surtout, il est l’homme ayant découvert le remède tant espéré, permettant de lutter contre la dévastatrice : « Phylloxéra ». Cette terrible maladie, causée par l’attaque d’un insecte : « le pou térébrant », a ravagé les trois quarts du vignoble français, à la fin du XIXe siècle.

De nos jours, Victor Pulliat est encore gravé dans les mémoires. Certains chants contemporains de la région lui rendent spécialement hommage : « Je lève mon verre et je bois. À ta santé Victor Pulliat. »

Quelles sont les caractéristiques du vignoble de Chiroubles ?


La commune de Chiroubles bénéficie d’un climat très particulier. Son vignoble est niché à la plus haute altitude de tous les vins du Beaujolais. Les vignes sont cultivées à environ 450 mètres d’altitude, au pied des montagnes du massif Saint-Rigaud. Le domaine viticole est donc bien protégé des vents et des pluies venant de l’ouest. Le climat est semi-continental et tempéré, avec des hivers très rigoureux, et des étés chauds.

Le Chiroubles étant le vignoble le plus élevé de la région Beaujolais, il est aussi le plus menacé par les risques de grêle. De plus, les terrains viticoles de Chiroubles sont situés dans le secteur le plus frais, par rapport aux autres crus voisins. La région offre des paysages somptueux, vallonnés et tortueux. Le sol y est principalement granitique et sablonneux. S’y trouvent également du schiste et de l’argile. Entre ce type de sol et ce climat bien particulier, le vignoble de Chiroubles réagit finalement de manière idéale, face aux différentes influences climatiques et aux intempéries.

Le Gamay noir à jus blanc est le cépage principal, utilisé dans l’élaboration de l’AOP-AOC Chiroubles. Ce vin rouge sec, est produit en moyenne à hauteur de 18 000 hectolitres par an, pour une superficie de culture totale comprise entre 350 et 360 hectares. Les vendanges du vignoble de Chiroubles sont les plus tardives. Ceci s’explique par le climat froid dans lequel est implanté le vignoble. Les vignerons réalisent des vendanges manuelles.

Avec quoi accorder une bouteille de Chiroubles ?


Le rouge rubis est la couleur légère que compose la robe de ce cru du Beaujolais. Au nez,l’arôme fleuri évoque la violette et l’iris, et rappelle celui du « cru de Fleurie ». Son parfum sensuel, léger et féminin confère au Chiroubles, une belle délicatesse en bouche. Ses saveurs sont persistantes et moelleuses, au goût de fruits rouges, tels que la fraise des bois et la framboise. Ce vin rouge sec est peu tannique, mais cela ne l’empêche pas de bien vieillir.

En le conservant avec précaution, dans une cave à la température stable, idéalement aux alentours de 10 °C. Son potentiel de garde varie entre 2 ans et 8 ans en moyenne pour les meilleurs crus.

Les grands millésimes du vignoble de Chiroubles


Les plus belles années de production du Chiroubles sont nombreuses. Et pour cause, c’est un cru, le Beaujolais type de la région. Toutefois, les années 1949, 2009 et 2011, sont considérées comme étant des millésimes du millénaire. D’excellents millésimes ont également été produits dans les années 1989, 1991 et 1992.

On peut déguster les Chiroubles légèrement frais


Le vin rouge Chiroubles demande à être servi après décantation, à une température idéale comprise entre 14 °C et 18 °C. Cependant, certaines personnes apprécient de le déguster plus frais. La priorité est de ne jamais le mettre au frigo. Les qualités gustatives du vin risqueraient d’être largement détériorées.

Les vins rouges secs « Chiroubles », accompagnent à merveille de nombreux plats. Parmi ceux-ci, ils sont un régal avec l’agneau rôti, l’andouillette, le foie de veau, les pieds de porc et le filet mignon.

Il est également parfait avec de la charcuterie, mais aussi le poulet. Plus étonnant encore, il se révèle excellent en accompagnement des plats de poissons grillés.