1

Vins Beaujolais-Villages

L’AOC Beaujolais-Villages est issue de l’AOC Beaujolais et représente un tiers de sa production. Le vignoble s’étend à des altitudes comprises entre 190 et 550 mètres. Les sols sont donc très divers et les vins ont chacun des caractéristiques qui leur sont propres. Le Beaujolais-Villages peut être rouge, blanc ou rosé, même si le rouge domine la production. Voir plus sur Beaujolais-Villages

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ​ ​
L'appellation Beaujolais-Villages

Les communes du Beaujolais-Villages


Pour pouvoir porter la mention Beaujolais-Villages, les vendanges, mais aussi la vinification et l’élevage des vins doivent être assurés sur le territoire des communes suivantes :

Les communes du Rhône

Les Ardillats, Beaujeu, Blacé, Cercié, Charentay, Chénas, Chiroubles, Denicé, Emeringes, Fleurie, Juliénas, Jullié, Lancié, Lantignié, Marchampt, Montmelas-Saint-Sorlin, Odenas, Le Perréon, Quincié-en-Beaujolais, Régnié-Durette, Rivolet, Saint-Didier-sur-Beaujeu, Saint-Etienne-des-Oullières, Saint-Etienne-la-Varenne, Saint-Julien, Saint-Lager, Salles-Arbuissonnas-en- Beaujolais, Vaux-en-Beaujolais, Vauxrenard, Villié-Morgon.

Les communes de Saône-et-Loire

Chânes, La Chapelle-de-Guinchay, Leynes, Pruzilly, Romanèche-Thorins, Saint-Amour-Bellevue, Saint-Symphorien-d’Ancelles, Saint-Vérand.

Les cépages du Beaujolais-Villages


Les sols du Beaujolais-Villages se sont formés en fonction de l’altération des roches primaires, à savoir majoritairement du granit, mais aussi des schistes et du gneiss, ce qui crée des sols sableux. La nature du sol dépend beaucoup de l’altitude. Les terrains les plus bas contiennent des alluvions qui se mêlent au sable, ils sont argilo-sableux et produisent des vins assez légers. À mi-pente, ce sont les cailloutisqui dominent. Les vins sont un peu plus puissants que ceux qui proviennent du bas de la pente. Enfin, tout en haut des coteaux, le terrain contient davantage de roches granitiques et volcaniques. Les sols sont considérés comme limono-sableux.

Les vins issus des terrains les plus hauts sont charpentés et colorés. Le terroir du Beaujolais-Villages recouvre 5316 hectares. 5157 hectares sont réservés au vin rouge, 103 pour le rosé et seulement 56 hectares pour le blanc. La production finale annuelle est de 185 000 hectolitres, dont 2 000 hectolitres en blanc, 3 000 hectolitres en rosé, 180 000 hectolitres en rouge. Le Beaujolais-Villages blanc est issu du seul cépage du chardonnay. Le vin rouge et le vin rosé utilisent le gamay noir à jus blanc comme cépage principal. Ils peuvent être complétés par de l’aligoté, du chardonnay, gamay de Bouze, gamay de Chaudenay, melon et pinot gris.

Les caractéristiques du Beaujolais-Villages


Les caractéristiques du Beaujolais-Villages dépendent des coteaux où la vigne a grandi. La robe du beaujolais rouge, de loin le plus produit, est légère lorsque le vin est issu des sables granitiques et qu’il est vinifié en primeur. Lorsqu’il est issu de vignes qui bénéficie d’un terrain un peu argileux et davantage schisteux, il développera des tons plus sombres. Le Beaujolais-Villages est très fruité. Son nez évoque toutes les fleurs des champs et les fruits rouges en fonction du coteau d’où il est issu.

On retrouve le plus souvent le cassis, la framboise et la fraise des bois. Pour les terroirs les plus élevés, on retrouve des senteurs florales qui évoque la violette et le genêt. Chaque année, les vins proposent une saveur plus exotique, comme la banane par exemple. La bouche du Beaujolais-Villages est particulièrement souple. Elle est fine et toujours fruitée. Le vin étant peu tannique, il laisse s’épanouir tout le fruité avec une persistance plus élevée que la moyenne. Le Beaujolais-Villages n’est jamais acide.

Le Beaujolais-Villages fait merveille auprès de la charcuterie. Il est aussi très généreux lorsqu’il accompagne les viandes blanches et toutes les volailles. Vous pouvez le proposer avec un gratin de pommes de terre ou un gratin de chou-fleur. Le Beaujolais-Villages est toujours très apprécié au moment du plateau de fromages. Il a une préférence pour le fromage de vache d’Auvergne Rhône-Alpes, comme le Reblochon, la Tomme de Savoie et le Beaufort.