1

Vin Juliénas

Juliénas est un charmant village du Rhône, participant à la production des renommés vins de Bourgogne. Cette AOC est exclusivement consacrée aux vins rouges secs. Ce vignoble au terroir typique de la région, fait partie des 10 Crus « Seigneurs du Beaujolais ». 70 producteurs œuvrent pour offrir des vins rouges secs, puissants et de grande qualité. Voir plus sur Juliénas
24
17 résultat(s)
Livraison gratuite (11)
Prix (€)
0
50
100 et +
De à
Avis clients
  1. (1)
  2. (6)
  3. (7)
Direct Producteur (9)
Notes de guides
  1. (2)
  2. (2)
  3. (1)
  4. Voir plus
Millésime
  1. (1)
  2. (7)
  3. (4)
  4. Voir plus
Culture
  1. (9)
Voir plus de filtres
24

L'appellation Juliénas

Le Juliénas est un cru de la région du Beaujolais et non de la Bourgogne


C’est sur l’ultime colline délimitant la région du Beaujolais, qu’est implanté le vignoble de Juliénas. Selon la légende, le nom de cette AOC a été adopté en l’honneur du général romain Jules César. Cet ancien vignoble naquit dès le Moyen Âge, et fut installé tout autour du château de Juliénas. Celui-ci fut construit au XIIIe siècle, et aménagé jusqu’au XVIe siècle. Les vignes sont nichées sur la colline du mont Bessay, à une altitude comprise entre 250 et 478 mètres environ.

Le Juliénas « Cru du Beaujolais », est l’un des tout premiers vignobles à naître en Bourgogne. Son AOC est établie en date du 11 mars 1938. Dans cette zone, à la frontière nord du département du Rhône, le terroir offre des vins d’une typicité rare et unique.

Ces vins rouges secs, entrant dans la catégorie des vins tranquilles, sont particulièrement puissants et charpentés pour des Beaujolais. Le vignoble de 600 hectares s’étend sur 4 communes : Juliénas, Jullié, Émeringes et Pruzilly.

L’activité viticole est si importante pour les Juliénatons, que le vigneron et restaurateur : Victor Peyret, décida en 1954, de transformer l’ancienne église du village, en caveau de dégustation. Aujourd’hui, cette ancienne église désaffectée porte le nom : « Le cellier de la vieille église », lieu culte et incontournable pour les amateurs de vins.

Caractéristiques du vignoble de Juliénas


Tout comme dans l’ensemble de la région Beaujolais, le climat est dit : tempéré à tendance continentale et méridionale. Il fait froid l’hiver et chaud l’été. La seule différence comparée à certains des vignobles voisins, est que celui de Juliénas est protégé des vents humides de l’ouest, grâce aux reliefs des monts qui l’entoure. La température moyenne annuelle se situe aux alentours de 12,5 °C, avec un taux de pluviométrie d’environ 790 mm en moyenne. Les 4 principaux climats du terroir de Juliénas, sont: Les Capitants, Les Mouilles, Les Cheres et En Bessay.

Ses sols contiennent principalement du granite, du sable et de l’argile. Néanmoins, il est prouvé que cette commune du Beaujolais offre les crus les moins granitiques de la région. Son atout, c’est sa richesse en diorite. Cette même « pierre bleue », également présente dans le terroir de l’AOC « Côte de Brouilly ». Entre son climat particulier très ensoleillé, et son sol atypique ; le Juliénas promet des vins rouges secs au caractère corpulent, fruité, et de bonne garde.

Quels sont les cépages du Juliénas en Beaujolais


Les 10 Crus « Seigneurs du Beaujolais », sont tous des vins rouges, élaborés à partir du même cépage : le Gamay noir à jus blanc. Depuis quelques années, d’autres cépages peuvent entrer dans la composition des vins de Juliénas ; à hauteur de 15 % maximum : le Pinot noir, le Melon, l’Aligoté et le Chardonnay.

Le vignoble court sur une superficie totale d’environ 600 hectares. En moyenne, l’AOC produit 32 hectolitres de vin par an, pour un rendement de base autorisé à 56 hectolitres par hectare. De plus, le Juliénas est utilisé dans l’assemblage des vins d’appellation : « Beaujolais Village ». Ceux-ci étant considérés comme des vins de qualité supérieure.

Guide de dégustation et caractéristique du Julinéas, un vin rouge sec et de garde


Les crus de Juliénas sont des vins équilibrés, mais fermes, solides et charnus. Ils offrent la fraicheur connue des Beaujolais, avec un goût puissant et fruité. Dès la 5e année de vieillissement, sa teinte à tendance à devenir de plus en plus sombre. Dans ses premières années, elle est facilement reconnaissable grâce à sa robe profondément violette ou mauve, toujours brillante.

Le Juliénas dévoile des arômes primaires de fleurs, telles que la pivoine et la violette ; mais aussi des senteurs de fruits rouges et noirs (cassis, framboise, groseille ou fraise). Puis, vient s’ajouter une touche épicée et un côté minéral, propre au terroir de l’appellation.

Quel plat avec le Juliénas pour un accord met vin réussi ?


Les Juliénas ont une teneur en alcool d’environ 10° et se dégustent principalement avec des plats à base de viande, de charcuterie, mais aussi avec les fromages. Voici quelques idées de plats avec lesquels vous pourriez déguster un vin rouge sec de Juliénas : Volaille rôtie, coq au vin, viande rouge au grill, lapin, poulet de Bresse, ou réunis autour d’une bonne raclette. Mais aussi avec du gibier, de la charcuterie, autour d’un buffet froid, ou avec du fromage ; tel que le Neufchâtel, l’Époisses ou encore le Cîteaux.

Quand boire un Juliénas et à quelle température ?


Le goût du Juliénas est identifiable par ses saveurs rustiques, solides et riches en tanins. Ces vins rouges secs ont un caractère nerveux ou ferme, et expriment leurs meilleures qualités à partir de la 2e année. La pleine maturité de ces vins n’est atteinte qu’après sa 5e année de vieillissement. Il se bonifie vraiment avec l’âge. Sa température idéale de dégustation est de 14 °C minimum, mais il peut être servi entre 15 °C et 17 °C.

Quel prix pour un Juliénas ?


Il faudra compter 10€ pour une bonne bouteille de Juliéanas, comme par exemple la cuvée 2018 du Domaine des Grands Rocs. Dans une gamme de prix supérieure, vous pouvez partir sur le JUliéans 2019 de la Maison Piron ou bien le Juliénas 2019 de chez Christophe Pacalet.

Sélection de domaines et producteurs où acheter une bouteille de l'AOC Juliénas

Notre avis sur la Maison Piron

Voilà 14 générations que la Maison Piron s’est installée à Villié Morgon, dans le département du Rhône, en plein cœur de la région des Crus du Beaujolais. Le fondateur du domaine, Étienne Bailly, naquit en 1590 à Morgon, alors que le royaume de France était dirigé par Henri III. Le domaine produisait alors exclusivement du Gamay.

Aujourd’hui, la Maison Piron — dirigée par Dominique Piron et sa femme Kristine Mary — propose essentiellement du vin rouge, mais aussi quelques blancs et rosés, à base de Gamay surtout, ainsi qu’un peu de Chardonnay. Le vignoble d’une cinquantaine d’hectares propose des vins de terroirs de Morgon et du Beaujolais.

Notre avis sur le Domaine Louis Tête

La maison Louis Tête fut fondée en 1800 et fut depuis transmise de génération en génération. Elle est aujourd’hui dirigée par Jean Tête, avec sa fille Justine, et propose des vins traditionnels du Beaujolais mettant en valeur le cépage Gamay. Les vins du domaine Louis Tête ne sont pas uniquement composés de Beaujolais Nouveau, mais aussi de cuvée réservée à la garde. Le domaine est basé sur le lieu-dit Les Dépôts, à quelques kilomètres de Beaujeu, capitale historique du Beaujolais. Le vignoble s’étend sur 20 hectares, répartis entre Lantignié Château des Alouettes et Quincié Domaine des Jumelles pour les Beaujolais Villages, ainsi qu’à Régnié, Brouilly et Moulin à Vent pour les crus.

Notre avis sur le Domaine de Côtes Rémont

Le Domaine de Côtes Rémont est implanté sur la commune de Chénas depuis plus de 250 ans. À l’origine exploité en polyculture, il fut intégralement consacré à la viticulture à partir du milieu du XXe, en plus de l’élevage. Le vignoble de 4 hectares se niche dans un écrin de verdure, sur les pentes dominant la vallée de la rivière la Mauvaise. Les vignes sont perchées à 350 mètres d’altitude, exposées au sud et au couchant. Les fortes pentes interdisent la mécanisation des travaux (qui sont donc réalisés manuellement), mais optimisent le drainage du sol. Les vignes bénéficient d’une culture raisonnée et durable. Le Domaine de Côtes Rémont possède le label HVE (Haute Valeur Environnementale) qui atteste des pratiques respectueuses de la nature. Le Domaine de Côtes Rémont propose des vins rouges, produits à partir du cépage Gamay et appartenant aux appellations Juliénas et Chénas.

Quels sont les meilleurs vins de Juliénas ? Découvrez les avis de la communauté Twil


Le vin de l'AOC Juliénas obtient la note de 3,84 sur 5 (plus de 68 avis) auprès des membres de la communauté Twil. Ces avis proviennent de client Twil et non pas de guide ou critique oenologue. Voici une sélection des 3 cuvées qui récoltent le plus d'avis et disponible à la vente, suivez le guide ! Le Juliénas 2017 du Domaine des Marrans, "Les Perdrix" 2020 de chez Louis Tête et enfin "En Broussard" 2018 du DOmaine de Côtes Rémont.