1

Vins Bordeaux

Partez à la découverte des trésors de la région bordelaise, le plus vaste vignoble d’AOC en France. Avec plus de 119 000 hectares et 60 appellations, le vin de Bordeaux constitue une véritable instruction. Reconnu dans le monde entier, il saura vous séduire. Voir plus

  1. ​ ​ ​
  2. 20
  3. 21
  4. 22
  5. 23
  6. 24
  7. 25
  8. 26
  9. 27
  10. 28
  11. 29
  12. ​ ​
La région Bordeaux

Bordeaux est une région viticole emblématique


Qui ne connait pas les vins de Bordeaux ? C’est la région viticole qui compte le plus d’appellations, 40 A.O.C. et 2 I.G.P. à ce jour. Connus à travers le monde, les vins de Bordeaux font partie des plus prestigieux de France.

On compte plus de 8000 châteaux dont les célèbres Pétrus, , Latour et Rothschild. Les grands noms des vins de France font partie de la région de Bordeaux. Tant de grands crus, de millésimes, des vins parmi les plus chers du monde. C’est sans conteste une région viticole qui fait rêver tous les amateurs de bon vin et les épicuriens.

Sont produits des vins rouges à environ 80% mais également des vins blancs à 11% , 9% de rosés et quelques vins mousseux avec une production globale de 6 millions d’hectolitre par an en moyenne.

En terme géographique, ce vignoble ne se situe pas uniquement sur la ville de Bordeaux comme son nom pourrait l’indiquer mais bien sur tout le département de la Gironde, le long de la Garonne et de la Dordogne avec 117 200 hectares de vignoble. On distingue six sous-régions, à savoir : le Médoc, le Blayais-Bourgeais, la région des Graves et de Pessac, la région de Cérons, Barsac et Sauternes, l’Entre-Deux-mers et le Libournais.

Allez profiter d’un séjour entre océan et forêts de pins pour découvrir ces vignobles et châteaux d’exception.

Petit historique de la région viticole de Bordeaux


La culture de la vigne dans la région de Bordeaux date de l’Antiquité. On a, en effet, retrouvé des notions de cette époque et du vin alors produit dans les écrits du naturaliste Pline L’Ancien au 1er siècle après J-C.

Au Moyen-Age, une partie de la région était sous l’autorité de l’Angleterre. La Guyenne, qui n’existe plus de nos jours, appartenait au royaume d’Angleterre suite au mariage de la célèbre Aliénor d’Aquitaine et d’Henri II au 12ème siècle. Sous leur influence, la culture viticole s’est fortement développée dans toute la région bordelaise et Bordeaux est devenu un port d’exportation pour amener les vins jusqu’en Angleterre.

À la fin de la guerre de 100 ans, en 1453, la région redevient française et le Roi Charles VII interdit dès lors la vente du vin à l’Angleterre. La région perd alors son prestige et sa prospérité. Il faudra attendre le règne d’Henri IV au 16ème siècle pour voir se développer à nouveau la production viticole. En effet, grand amateur de vin, il fait appel à des techniques étrangères, principalement venues des Pays-Bas, pour développer la vigne dans la région.

Le 19ème siècle marquera le développement des grandes maisons et châteaux producteurs. Mais, comme toute la France, la région viticole de Bordeaux subira la crise du Phylloxéra de 1880 qui détruira certains cépages. Elle se relèvera plutôt rapidement de cette invasion et restera une grande région viticole.

Au 20ème, les vins seront de plus en plus exportés aux quatre coins du monde et la renommée de la région sera mondiale.

Caractéristiques du vignoble bordelais


Le vignoble bordelais s’étend sur tout le département de la Gironde. La présence de la Garonne et de la Dordogne apporte aux sols une bonne irrigation et permet aux vignes de pousser dans de bonnes conditions. Les fleuves permettent également de réguler des températures parfois élevées.

Le climat de la région est en effet océanique avec des hivers sont doux et les étés chauds. L’ensoleillement est très avantageux et la pluviométrie correcte. Cependant, les orages de grêles en fin d’été peuvent être parfois destructeurs.

Il faut également souligner que les forêts de pins sont un rempart naturel contre les vents parfois violent plus à l’Ouest. Le paysage de la région est assez plat et argileux. Cependant, on peut diviser les sols en deux zones distinctes : d’une part, le Blayais, le Libournais et l'Entre-deux-Mers avec des sols argilo-calcaires au PH neutre et d’autre part, le Sauternais, les Graves et le Médoc avec des sols graveleux et acides.

Ces sols différents permettent la production de vins divers et de qualité.

Les cépages de la région de Bordeaux


Les vins de la région bordelaise sont des vins d’assemblage. C’est-à-dire qui utilisent l’association de plusieurs cépages différents. Il existe de nombreuses associations possibles qui mélange plus ou moins de cépages. On compte 6 cépages pour les vins rouges et 7 cépages pour les vins blancs.

Les cépages des vins rouges de Bordeaux

Le Merlot est le plus répandu avec 60% de l’encépagement pour les vins rouges. Il est produit sur 65 000 hectares. C’est un cépage qui s’adapte à tous les sols. Ses baies bleues foncées, presque noires donnent des vins souples et aromatiques.

Le Cabernet Sauvignon arrive ensuite avec 27% de l’encépagement sur 30 000 hectares. Il demande beaucoup de patience car il est assez tardif et nécessite une grande attention. Il apporte aux vins leur caractère tannique et des arômes bien marqués.

Le Cabernet Franc, qui compte pour 13% de l’encépagement, est dispersé sur 14 000 hectares. Il pousse mieux sur les sols argileux à tendance sableux. Il donne aux vins des capacités de garde plus adaptées mais apporte moins de tannique que son grand frère le Cabernet Sauvignon.

On trouve ensuite trois cépages plus confidentiels. Le Malbec, 0,9% de l’encépagement car plus fragile et Le Petit Verdot avec 0,4 % de l’encépagement donnent des vins tanniques et colorés. Et Avec seulement 0,1% de l’encépagement on trouve également le Carménère sur 7 hectares.

Ces derniers sont des cépages historiques très peu présents car décimés pendant la crise du Phylloxera.

Les cépages des vins blancs de Bordeaux

On trouve 7 cépages utilisés pour les vins blancs de Bordeaux.

Le Sémillon qui donne des vins gras et moelleux aux arômes légers. Il représente 55 % de l’encépagement sur 8500 hectares de terre.

Le Sauvignon avec 33% de l’encépagement sur 5000 hectares. Il donne des vins aromatiques et plein de finesse.

L’Ugnin blanc, cépage discret semé sur 400 hectares. Et le Colombard qui représente seulement 2% de l’encépagement sur 250 hectares.

Et de manière très confidentielle, sur 100 hectares cumulés, on trouve le Merlot blanc, l’Ondenc et le Mauzac.

Les appellations de la région de Bordeaux


Le vignoble de la région de Bordeaux compte 40 appellations d’origines contrôlées qui méritent le détour. On peut sous catégoriser les appellations de bordeaux avec 3 appellations régionales, des appellations sous régionales, des appellations communales et une appellation particulière.

L’appellation particulière Côte de Bordeaux est reconnue depuis 2009. Elle regroupe 4 A.O.C. qui ont souhaité partager une appellation pour développer leurs ventes à l’étranger. Cela concerne l’AOC Premières Côtes de Blaye, Première Côtes de Bordeaux, Côtes de Castillon et Bordeaux Côtes de Francs.

Peut être ajouté à cette appellation particulière l’une de ces dénominations géographiques : Blaye, Cadillac, Castillon ou Francs.

Les appellations Bordeaux, Bordeaux supérieur et Crémant de Bordeaux sont des appellations régionales.

Les appellations sous régionales sont : Médoc, Haut-Médoc, Graves, Blayes, Côtes de Bourg et Entre-deux-mers.

On trouve également des appellations communales telles que Margaux, Pauillac et Saint-Julien par exemple.

Quelques précisions sur certaines appellations choisies de manière non exhaustives :

Premières-Côtes-de-Bordeaux

Présent sur environ 40 communes, ce vin blanc moelleux est cultivé au sud-est de la Gironde.

À l’œil, sa robe est dorée aux reflets verts. Au nez, on distingue des arômes d’acacia, d’agrumes et de pèche. Avec le vieillissement on notera des accents de miel. En bouche, ce sont des vins très aromatiques aux touches de fruits confits et d’ananas. Ils sont gras et moelleux. Vous pourrez les déguster en apéritif ou avec vos plats de viandes blanches ou desserts de fruits.

Grave

L’appellation Grave est disponible en vins rouges et vins blancs. Ils sont produits sur la rive Gauche de la Garonne dans le terroir du même nom.

Les vins rouges ont une robe marquée entre le pourpre et le rubis. Ils sont très reconnaissables grâce à leur parfum de violette et de fruits rouges. En bouche, ce sont des vins équilibrés et veloutés. Ils seront idéals pour accompagner vos viandes rouges et fromages.

Les vins blancs sont jaune pâle aux reflets or ou vert. Vous sentirez des arômes d’agrumes, de genêt et de fruits exotiques. En bouche, ils sont corsés, frais et aromatiques. On retrouve en bouche des parfums de fleurs. Vous pourrez les déguster avec vos plats de poissons et vos crustacés.

Saint Emilion

Cette AOC est produite aux alentours de la ville de Saint Emilion, cité médiévale très touristique. Elle nous offre des vins rouges savoureux.

Leur robe est rubis puis grenat après quelques années de vieillissement. Au nez, on distinguera des arômes de fruits des bois, d’épices et parfois de vanille. En bouche, ceux sont des vins tanniques et amples. Savourez-les avec de la charcuterie, des plats en sauce et du gibier.

Pomerol

La commune de Pomerol a donné son nom à l’AOC. Petite zone viticole par la taille mais grande par la saveur, elle nous offre des vins rouges exceptionnels.

À l’œil, ils dévoilent une robe rouge foncé aux reflets grenat. Au nez, ils sont puissants et sont distingués par leur arômes de violette et de truffe. En bouche, on retrouve les arômes découverts au nez. Ce sont des vins charpentés et onctueux. Vous pourrez les déguster avec tous vos plats et fromages secs.

Pauillac

Pauillac est une ville côtière. C’est une appellation de grande renommée avec des grands crus classés.

Ce sont des vins rouges tanniques, puissants et charpentés. Avec les années ils deviennent plus délicats et aromatiques. Leur robe est très profonde et sombre. On découvrira des arômes de griotte et de fruits rouges avec des accents de cuir et de vanille.

Vous pourrez les savourer avec vos viandes rouges et gibiers.

Haut-Médoc

Situé au sud de la Gironde dans le vignoble du Médoc, cette AOC peut être étoffée de six appellations communales.

Elle nous propose des vins rouges à la robe intense entre les couleurs bordeaux et grenat. Au nez, on distingue des arômes de cassis, de café et de bois. Ce sont des vins tanniques qui avec les années deviennent plus souples et charnus. Vous pourrez les servir avec toutes vos viandes et formages.

Barsac

L’AOC Barsac, qui peut bénéficier de l’AOC Sauternes, propose des vins blancs liquoreux concentrés en sucre. On distingue des arômes de miel, de noisette et de fruits. Avec les années on pourra remarquer des touches d’épices et de cognac. À l’œil, leur robe est dorée voire ambrée. En bouche, ils sont onctueux et généreux. Ce sont des vins frais et fruités. Ils accompagneront volontiers vos plats de poissons, de volailles et vos fromages puissants et secs.

Bon à savoir

Producteurs

5392 producteurs listés

Production

6 millions d'hectolitres/an (80% vins rouge + vins blanc (secs, doux et liquoreux), vins rosé, clairet et crémant)

Surface

117 200 ha

Sols et sous-sols

Graves, argilo-calcaire, sablonneux

Cépage

Rouges et rosés : 6 cépages rouges autorisés en AOC : Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec, Petit Verdot, Carmenère

Blancs : 5 cépages blancs autorisés en AOC (Sauvignon Blanc, Sémillon, Muscadelle, Colombard, Ugni Blanc, Merlot Blanc)