1
Beaujolais et Lyonnais

Maison Piron

3.9
(64 avis clients)
Quand on dit Beaujolais, on pense très vite au Beaujolais nouveau... à tort ! Il y a en effet beaucoup d’autres crus dans la région, beaucoup plus qualitatifs. Une poignée de vignerons se distingue tout particulièrement en prônant un Gamay racé, bien travaillé, et qui détonne. L’objectif est de vous faire oublier l’image peu qualitative du Beaujolais Nouveau : Dominique Piron en est une des plus éminentes figures. En savoir plus.
Recommandé par
Bettane et Desseauve avant 2020 - RVF avant 2020 - Wine Spectator
24
24

Le Producteur

L’histoire


Le domaine Dominique Piron se trouve à Villié-Morgon, au coeur de la région des Crus du Beaujolais. C’est un des plus anciens domaines du village : pas moins de 14 générations s’y sont succédé. L’histoire de la vigne commence dans le Beaujolais au IIIe siècle avec les Romains. Elle est au début réservée à un usage privé chez quelques grands propriétaires, dont les villas se multiplient à l’époque. Mais on ne retrace l’histoire du domaine « que » depuis 1590, sous la houlette d’Etienne Bailly. Par alliance, l’exploitation serait ensuite passée dans les mains de la famille Piron, encore propriétaire aujourd’hui. C’est à dire pas moins de trois siècles dans la culture du Gamay !

À partir des années 1700, les vins du Beaujolais commencent à s’exporter à Paris, où la culture des céréales est beaucoup plus lucrative. Progressivement, le vin fruité et gouleyant du Beaujolais arrose aussi les bouchons lyonnais et sa renommée n’est plus à faire. Dans les années 1930, les vins de Morgon sont d’ailleurs aussi réputés que leurs meilleurs voisins de Bourgogne (de Corton ou du reste de la Côte de Beaune), ou encore que le sudiste Châteauneuf-du-Pape que tout le monde s’arrache.

À la recherche du prestige perdu


Le domaine Piron profite de ce coup d’éclat, mais subira comme tous les producteurs de Crus du Beaujolais, le voile que viendra poser le Beaujolais Nouveau sur l’ensemble de la région. Simple effet marketing pour vendre une boisson trop acide : c’est désormais l’image qui pèse sur les vins du Beaujolais.

Le domaine Piron redoublera alors d’efforts pour montrer que le Gamay est autant capable du plus banal que du meilleur. Sur des terroirs plus caractériels, granitiques (voire de schistes bleues en Côte du Py), ce cépage se révèle puissant, complexe, et surtout très loin du Beaujolais Nouveau. Piron innove en produisant des parcellaires sur les meilleurs climats (Morgon étant une des rares appellations à bénéficier de cette découpe du terroir à la bourguignonne), mais aussi quatre autres des 10 crus du Beaujolais, magnifiés selon le style de la maison.

Le style Dominique Piron


En 2013, une nouvelle page s’écrit : nouvelle identité propre, nouvelles étiquettes bien reconnaissables, le nom de Dominique Piron suffit désormais à vendre les vins ! Surfant sur quasiment toute la gamme des appellations qu’offre le Beaujolais, vous pourrez aussi bien trouver des AOC Beaujolais ou Beaujolais-Village que des Crus (cinq sur dix sont produits). Le point commun à toutes les cuvées ? Le cépage utilisé bien-sûr, comme dans le reste de la région. Mais surtout un savoir-faire traditionnel qui donne des vins dans la rondeur, le fruit et le plaisir. Bien que chacun ait ses spécificités, reflétant ainsi parfaitement son terroir !
Inscrit depuis le 08/07/2015
1216 route du Cru Morgon,
69910 Villié-Morgon
12 vins disponibles
entre 8.5 € et 17.33 €
117 scans de ses vins
sur l'application Twil
Vins les mieux notés sur Twil :
Trouvez votre vin idéal
De à
Valider