1
Bordeaux

Château Couhins

4.5
(7 avis clients)
Le Château Couhins-Lurton est un monument dans le paysage viticole bordelais. Connu dès la fin du XVIIe siècle, il a su se hisser comme un porte-étendard de l'appellation Pessac-Léognan. C'est sans doute une histoire riche en rebondissements ainsi que de prestigieux propriétaires successifs qui font de ce domaine un immanquable de la région. En savoir plus
Recommandé par
Parker Wine Advocate - RVF avant 2020 - Decanter
24
13 résultat(s)
Livraison gratuite (7)
Couleur
  1. (6)
  2. (7)
Prix (€)
0
50
100 et +
De à
Avis clients
  1. (5)
  2. (5)
Direct Producteur (7)
Notes de guides
  1. (6)
  2. (6)
  3. (5)
  4. Voir plus
Millésime
  1. (1)
  2. (2)
  3. (3)
  4. Voir plus
Culture
  1. (3)
  2. (9)
Voir plus de filtres
Bordeaux :
Les rouges les mieux notés
Bordeaux :
Les blancs les mieux notés
24

Le Producteur

Histoire


Les premières traces du domaine remontent en effet au XVIIe siècle avec des documents officiels mentionnant le nom de « Bourdieu de La Gravette ». À cette époque, la propriété appartenait à Maître Alphonse Banchereau (grand notaire) et n'est pas encore reconnue sous le nom de Couhins. Lorsque ce notaire acquit ces terres, il disposa d'une dizaine d'hectares avec la présence de quelques vignes.

En 1730, le domaine passa au mains de Jean-Baptiste Banchereau, le fils. Il changea considérablement la face de la propriété en rendant ce lieu plus convivial et paisible. Côté vigne, il s'intéressa d'un peu plus près que son prédécesseur puisqu'il se chargea de la promotion des vins issus du domaine. Le domaine connait alors un âge d'or afin de malheureusement sombrer quelques décennies plus tard.

En 1805, de nombreuses querelles familiales apparaissent avec pour sujet la succession du domaine. C'était en effet une situation complexe puisqu'il y avait 9 enfants Banchereau. C'est finalement une des filles, nommée Thérèse, qui en hérite dès 1822. Elle en fera donation en 1832 à un de ses amis, qui lui-même le revendra en 1844. Cet acheteur n'en profitera que 3 années avant de le mettre au enchères.
En 1847, il est donc acheté par Antoine Pestré puis revendu en 1855 à Antoine Lair... On peut dire que la stabilité n'était pas vraiment au rendez-vous.

Il faudra attendre 1883 pour retrouver un peu de sérénité avec l'arrivée de Catherine Sérès, petite-fille d'Antoine Lair et épouse de Victor Hanappier. Le château est alors restauré et embellit, notamment les jardins. Les Hanappier ainsi que les Gasqueton (les deux familles s'allièrent au XXe siècle) joueront un grand rôle dans l'histoire du domaine, qu'ils amélioreront sur tous les aspects... Dès 1959, la qualité des vins sera reconnue par l'INAO en classant le domaine au rang de Crus Classés de Graves.

Un nouveau nom


Après une succession de millésimes difficiles et le décès d'Edouard Gasqueton, le domaine connait à nouveau une sombre période. La veuve d'Edouard décide d'arracher la vigne mais André Lurton sauva quelques hectares restants. Une autre partie sera laissé à l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique).

En 1972, André Lurton acheta 1,5 hectares de vignes à cet organisme et créa ainsi le Château Couhins-Lurton. Dès 1992, il devient l'acquéreur de tout un domaine en reprenant des chais et des dépendances. Il engage 6 années plus tard de grand travaux de réaménagement qui permettra d'accueillir en 2002 les premiers raisins de cabernet sauvignon et de merlot.

Ce fut la résurrection pour ce domaine qui est aujourd'hui d'une superfie de 27 hectares (21 en rouge et 6 en blanc). L'encépagement est composé de merlot (50%) et de cabernet sauvignon (40%). Le petit verdot et cabernet franc se partagent à part égale la surface restante. En blanc, le sauvignon blanc pèse à 90% de la surface, complété par le sauvignon gris à 10%.

Depuis 2010, ces vignes sont traités dans une démarche de préservation de la nature. Le Château Couhins-Lurton a ainsi obtenu la certification HVE (Haute Valeur environnementale), preuve d'un travail attentionné tout au long de l'année...
Inscrit depuis le 19/11/2021
LA GRAVETTE ,
33140 VILLENAVE D'ORNON
13 vins disponibles
entre 14 € et 32.24 €
107 scans de ses vins
sur l'application Twil
Vins les mieux notés sur Twil :
Trouvez votre vin idéal
De à
Valider