1

Vin Crémant-du-Jura

L’AOC Crémant-du-Jura produit des vins effervescents selon la méthode traditionnelle champenoise, en rosé et en blanc. Ces vins ont séduit par leur finesse et représentent aujourd’hui 16% de la production jurassienne. Voir plus sur Crémant-du-Jura
12
L'appellation Crémant-du-Jura

L’AOC Crémant-du-Jura, des effervescents à découvrir


L’appellation Crémant-du-Jura a été obtenue en 1995, mais les vins effervescents sont produits dans le Jura dès le XVIIIème siècle. En effet, les vignerons du Jura maîtrisaient déjà la méthode traditionnelle champenoise qui consiste en une seconde fermentation en bouteille, permettant la création des bulles.

La zone d’appellation de Crémant-du-Jura se superpose sur les aires d’appellations des AOC Etoile, Arbois, Côtes-du-Jura et Château-Chalon, représentant ainsi 282 hectares. Les cépages de l’appellation sont le poulsard, le pinot noir, le trousseau, le chardonnay et le savagnin.

Ces vignes sont soumises à un climat tempéré continental est connaissent des sols argilo-siliceux.

Déguster le Crémant-du-Jura


Le Crémant-du-jura blanc a une robe jaune pâle, avec des reflets gris ou argentés, et ses bulles sont fines. Au nez, le chardonnay se laisse reconnaître avec des parfums de fruits blancs comme la pomme et la pêche, ainsi que les fleurs blanches, notamment l’aubépine. Des notes beurrées et briochées sont aussi fréquentes. La bouche est vive, souple, ronde, avec une fraîcheur qui persiste en fin de bouche.

Le rosé de l’AOC a une robe couleur groseille, assez vive. Le nez dévoile des senteurs de petits fruits rouges, avec la cerise, la fraise et la framboise. On remarque également une note de fleur de sureau. La bouche est gourmande, fraîche et fruitée.

Ces deux effervescents accompagnent à merveilles les apéritifs, les poissons fumés, les huîtres ou les desserts fruités. C’est un régal avec une charlotte aux fraises, une tarte aux framboises ou encore des sorbets. Osez le sorbet à la poire avec le crémant blanc !

Les appellations de Jura