1
Vallée du Rhône

Domaine Du Vieux Telegraphe

4.2
(38 avis clients)
Le domaine du Vieux Télégraphe est exploité par la famille Brunier, depuis 6 générations soit à partir de l'an 1891. Les vignes sont agées en moyennes de plus de 50 an. Sur le célèbre plateau de la Crau, haut lieu de la viticulture de Châteauneuf-du-Pape. Ce terroir marque les vins d’une minéralité specifique, comme filtrés au travers de la couche de galets roulés. En savoir plus
Recommandé par
Parker Wine Advocate - Jancis Robinson - Vinous
24
6 résultat(s)
Livraison gratuite (1)
Couleur
  1. (3)
  2. (3)
Prix (€)
0
50
100 et +
De à
Avis clients
  1. (4)
  2. (4)
Notes de guides
  1. (2)
  2. (2)
  3. (2)
  4. Voir plus
Millésime
  1. (2)
  2. (2)
  3. (1)
  4. Voir plus
Culture
  1. (1)
  2. (3)
Région
  1. (1)
  2. (5)
Appellation
  1. (1)
  2. (5)
Voir plus de filtres
Vallée du Rhône :
Les rouges les mieux notés
Vallée du Rhône :
Les blancs les mieux notés

Le Producteur

L’histoire du domaine


L’histoire familiale du domaine du Vieux Télégraphe débute en 1891 lorsque Henri Brunier fonde la propriété dans le village de Bédarrides, au sud-est de ce qui est aujourd’hui l’aire viticole de l’AOC Châteauneuf-du-Pape. Il donne à son fils Hippolyte des parcelles de terre sur la Crau, sur lesquelles ce dernier plante ses premiers ceps sur ce plateau.

Claude Chappe, l’inventeur du premier télégraphe optique, y ayant installé une de ses tours relais, le fils d’Hippolyte a ainsi l’idée de nommer le domaine “Vieux Télégraphe”. Ce dernier étend également la surface cultivable à 17 hectares de vignes.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, c’est Henri Brunier, deuxième du nom et de la quatrième génération qui va élargir le vignoble à 55 hectares, tout en en faisant un classique de l’appellation Châteauneuf-du-Pape et en le positionnant ses vins sur les plus prestigieux marchés du monde.

Repris par ses deux fils Frédéric et Daniel dans les années 1980, le domaine exploite désormais plus de 100 hectares de vignes en AOC Châteauneuf-du-Pape et 20 hectares en IGP Vaucluse et AOC Ventoux. À ce domaine, on peut ajouter les 25 hectares de vignes en AOC Gigondas du domaine Les Pallières, repris en 1998 avec Kermit Lynch, ainsi que le domaine Massaya au Liban, constitué de 50 hectares de vignes dans le nord-est de la plaine de la Beqaa.

Nicolas, fils de Frédéric, et Edouard, fils de Daniel, intègrent le domaine en 2015 et 2016.

Le terroir


Le vignoble est exploité depuis cinq générations par la famille Brunier. Les 150 hectares de vignes, d’un âge moyen de 60 ans, sont réparties sur un terroir de galets roulés constituant le plateau de la Crau.

Sur cet immense domaine, partout règnent les mêmes convictions prônant une agriculture raisonnée, bio et durable. Selon chaque parcelle, les pratiques sont adaptées afin de respecter au mieux le terroir et de produire les meilleurs fruits possibles. Tout est une question d’équilibre et d’attention.

La mise en application des principes de l’agriculture biologique vise d’une part à a obtenir des vins ne contenant aucun résidus, et d’autre part d’émettre une pollution extérieure minimale.

Les vins


Le Vieux Télégraphe rouge dégage une robe rouge profond et un nez de fruits rouges et noirs, aux nuances d’épices. La bouche est elle aussi fruitée, couplée avec une belle élégance et des tanins soyeux. Avec la maturation, des notes animales se démarquent.

Le Vieux Télégraphe blanc offre une robe jaune pâle. Son nez mêle arômes floraux et épices (anis, fenouil). En bouche, ce vin est rond et aromatique, tout en conservant une belle fraîcheur.
6 vins disponibles
entre 59 € et 145 €
295 scans de ses vins
sur l'application Twil
Trouvez votre vin idéal
De à
Valider