1
Bordeaux

Domaine Chibaou

4.5
(16 avis clients)
Comment suis-je devenu vigneron ? Je pourrais vous dire que nous sommes vignerons depuis 10 générations, mais ce serait vous mentir. L’histoire commence au début des années 1900, mon arrière-grand-père, cocher, décide de tenter sa ruée vers l’or, à la française ! Il quitte sa Dordogne natale ... En savoir plus
24
5 résultat(s)
Livraison gratuite (5)
Prix (€)
0
50
100 et +
De à
Avis clients
  1. (3)
  2. (4)
Direct Producteur (5)
Millésime
  1. (3)
  2. (2)
Culture
  1. (1)
  2. (4)
Voir plus de filtres
Bordeaux :
Les rouges les mieux notés
Bordeaux :
Les blancs les mieux notés
24

Le Producteur

Comment suis-je devenu vigneron ? Je pourrais vous dire que nous sommes vignerons depuis 10 générations, mais ce serait vous mentir. L’histoire commence au début des années 1900, mon arrière-grand-père, cocher, décide de tenter sa ruée vers l’or, à la française ! Il quitte sa Dordogne natale et, après un long voyage d’au moins 50 kilomètres, arrive en Gironde. Et là, c’est le coup de foudre pour les paysages vallonnés de l’Entre-deux-Mers, l’odeur des vignes en fleurs... ou peut-être le beau sourire de Madeleine, qu’il croise au bal de Pellegrue et épouse quelques années plus tard ! Ils s’installent alors tous les deux à Castelviel : ce sont les premiers pas du domaine. Mon grand-père Robert, puis mon père Bernard, le moderniseront et le développeront. 100 ans plus tard - ou à peu près -, j’arrive ! J’ai passé quelques années à étudier le vin, le management, et deux ou trois autres choses... J’ai travaillé dans le Languedoc pour leur apprendre à faire du vin - ou l’inverse, je ne sais plus -, passé 2 ans aux États-Unis pour parfaire mon anglais et mon régime alimentaire. Puis en 2005, je suis de retour au domaine. Il y a alors 40 hectares, toujours en cave coopérative. C’est déjà bien, mais moi, j’aimerais bien faire du vin ! On achète alors 4 cuves, un petit pressoir et une pompe... et c’est parti sur 5 hectares ! On fait notre premier vin, le Château Grenet 2005, - et « chance du débutant » - il est médaillé au Concours de Bordeaux. Il reste encore quelques bouteilles bien cachées, à bon entendeur... Petit à petit, nous agrandissons le chai. En 2008, en plus de rencontrer Émilie - je vous en reparle plus tard -, nous décidons de passer en bio. En 2011, la cave coopérative, c’est terminé ! Les 40 ha sont vinifiés à Saint-Félix-de-Foncaude, où nous avons construit le chai. 2011, c’est aussi une année chargée : en plus de devenir papa (bisous Julie,... et Lisa ma deuxième fille, sinon elle va me faire la tête ! ), nous venons d’acheter une propriété sur Castelviel et Saint-Laurent-du-Bois, sur laquelle nous décidons de créer un centre équestre avec Émilie (celle de 2008 et la maman de Julie). Vous suivez toujours ? C’est sa partie : l’enseignement, l’élevage, la pension... On arrive presque au domaine tel qu’il est aujourd’hui... Entre temps, il y a eu l’aventure S&C Vignerons, avec Sylvain.
Inscrit depuis le 31/08/2020
1 lieu-dit Boulin ,
33540 Saint-Félix-de-Foncaude
5 vins disponibles
entre 8.4 € et 12.9 €
18 scans de ses vins
sur l'application Twil
Vins les mieux notés sur Twil :
Trouvez votre vin idéal
De à
Valider