1
Bordeaux

Cos d'Estournel

4
(17 avis clients)
Second cru classé du Médoc, fleuron de l’appellation Saint-Estèphe, Cos d’Estournel est un domaine emblématique de la rive droite de Bordeaux. Que ce soit la bâtisse aux inspirations orientales ou ses vins forts en caractère, il ne passe jamais inaperçu et se classe dans la catégorie des « super-seconds » médocains. Au niveau des célèbres premiers crus classés, Cos d’Estournel tutoie donc l’excellence, millésime après millésime. Avec son voisin de Montrose, c’est ce qui se fait de mieux à Saint-Estèphe. En savoir plus.
Recommandé par
Parker Wine Advocate - Jancis Robinson - RVF
12
12

Le Producteur

La demeure du Maharadjah de Saint-Estèphe


Fondé par Louis-Gaspard d’Estournel au début du XIXème siècle, Cos d’Estournel connaît un succès immédiat et s’exporte jusqu’en Asie. Le propriétaire ne tarde alors pas à s’inspirer de ses succès en Orient, pour ériger un château des plus remarquables et reconnaissables du Médoc si ce n’est de France.

Cette extravagance sera la cause de la faillite de Louis-Gaspard d’Estournel qui est obligé de vendre le domaine dans les années 1850. S’ensuit plus un siècle de changements de propriétaires. Cette instabilité est la raison d’une baisse qualitative des vins du domaine jusqu’à l’an 2000 et l’arrivée de l’homme d'affaires Michel Reybier.

Le retour sur le devant de la scène


Michel Reybier ne recule devant rien pour redorer le blason de Cos d’Estournel avec notamment la construction d’un nouveau chai hyper-moderne, imaginé par Jean-Michel Wilmotte, star dans le monde du monde de l'architecture pour les domaines viticoles.

La consécration ne tarde pas pour Cos d’Estournel qui retrouve les sommets et intègre le groupe des « super-seconds », ces grands crus médocains qui auraient aujourd’hui le niveau de se classer parmi les premiers crus.

La modernité selon Cos d'Estournel


Cos d’Estournel propose cinq vins, une manière de décliner l’identité du domaine pour tous les budgets. Cela donne aussi l’opportunité au maître de chai de ne sélectionner que les meilleures grappes pour la production du grand vin, le reste étant déclassé dans le second puis le troisième vin. Lorsque l’on ouvre un Cos d’Estournel, on est donc en droit de n’attendre que la perfection et, disons-le-nous, c’est souvent ce à quoi on a le droit.
Marqué par l’intensité de ses arômes et la puissance de ses tanins, le premier vin doit attendre au moins une dizaine d'années avant de montrer son élégance, et tiendra plusieurs décennies selon le millésime. On l’aura compris, ce n’est pas là un vin pour les impatients.

Ils trouveront peut-être leur bonheur dans les Pagodes de Cos, second vin du domaine, sur l’aire d’appellation Saint-Estèphe, ou dans la Goulée, troisième vin, classé en Médoc. Ces derniers ne peuvent pas prétendre au titre de second cru classé, contrairement au grand vin, mais cela ne les empêche en rien d’être de superbes expressions de leurs terroirs respectifs, et correspondent à une consommation plus immédiate puisqu’ils sont plus rapidement prêts à boire.
Enfin, Cos d’Estournel a aussi la particularité de proposer des vins blancs. Là aussi, un premier et un second vin sont proposés, dans un style très bordelais, entre la gourmandise et la droiture.
10 vins disponibles
entre 28.29 € et 228 €
293 scans de ses vins
sur l'application Twil
Trouvez votre vin idéal
De à
Valider