Château Saint-Antoine

no
0 cuvée ● 0€ - 0€
photo
Château Saint-Antoine

Au départ, le domaine était une exploitation de polyculture : moutons, vaches, lin… Les premiers bâtiments n’étaient alors que des granges pour les animaux et la conservation des diverses récoltes annuelles. C’est en 1 830 que les propriétaires, la famille Girard, firent construire la maison bourgeoise devenue l’emblème actuel du Château Saint Antoine. La vigne apparut à Saint Antoine seulement au début du XXéme siècle, plantée par Monsieur Cassat descendant des Girard. Les granges cédèrent alors leur place à un chai équipé de cuves en béton, ce qui est une petite originalité le béton armé faisant à l’époque ses premiers pas. Ainsi démarra l’histoire viticole du château, avec la production exclusive de vin blanc plus ou moins moelleux à l’image de toute la région, l’entre-deux-mers. En 1 953, le syndicat viticole de l’Entre-Deux-Mers demanda à l’I.N.A.O, et obtint un décret de Contrôle instituant d’une part un type de vin qui dorénavant devait être sec avec un maximum de 4 grammes de sucre résiduel par litre, et d’autre part des conditions de production avec un contrôle de la qualité par l’analyse et la dégustation. Le vin blanc sec du château Saint Antoine vit alors ses premières dégustations en vue de l’obtention de l’appellation « Entre-deux-mers ». Monsieur Etienne Aubert, petit-fils de monsieur Cassat, connu à la même époque l’apparition du vin rouge dans la région, le vin blanc après son époque d’or commençant à régresser dans la consommation, concurrencé par d’autres boissons notamment à l’apéritif. En 1 970, ses fils Daniel et Jean-Claude Aubert reprennent l’exploitation et entament la reconversion du château. Le vignoble originellement formé de cépages blancs est alors graduellement remplacé par des cépages rouges. Les cuves en béton sont en même temps détruites en faveur de cuves inox. Dans les années 80, ils mettent en place, pour la première fois au château, la thermorégulation, encore jeune technologie à ce moment là. Puis au cours des années 90 ils continuent à améliorer l’exploitation. Aujourd’hui leurs enfants Vanessa, Héloïse et Yohann les rejoignent et perpétuent l’histoire familiale du Château, vieille de plusieurs siècles.

Les cuvées de Château Saint-Antoine ne sont pas disponibles sur Twil pour le moment, ou ne sont plus en stock.
Retrouvez les notes de dégustation de la communauté Twil sur les cuvées suivantes :

Référence Couleur Millésime Appellation Note de la communauté
Château Saint-Antoine Rouge 2011 Alsace Grand Cru Altenberg de Bergbieten Pas de note
Château Saint-Antoine Rouge 2012 Alsace Grand Cru Altenberg de Bergbieten Pas de note

Je souhaite obtenir un devis pour une cuvée

Notez vos coups de coeur et accédez aux fiches techniques complètes sur l'application Twil

On vous tient au courant !

Pour connaître les nouveaux producteurs qui rejoignent Twil et profiter des ventes privées du jeudi, inscrivez-vous à la newsletter Twil !
Bordeaux France ● 4711 likes ● 42347 twils ● 0 producteurs
Bordeaux et ses rouges mythiques. 119 000 ha et 60 appellations : la région bordelaise donne le tournis et fait rayonner de par le monde le savoir-faire français en matière de vin. Plus vaste vignoble d'AOC français, le Bordelais bénéficie d'un climat océanique tempéré, et de sols favorables, ce qui permet d'obtenir des vins de grande qualité. Des jus élaborés principalement à partir... En savoir plus.
Les suggestions de l'équipe Twil en région Bordeaux