1

Quel vin boire avec un couscous ?

 

Le couscous est probablement l'un des plats favoris des Français. Mais avec toutes ses épices, il peut parfois être compliqué de l'accorder avec le bon vin. Pas de panique, nous sommes là pour vous aider à choisir le vin qui sublimera votre couscous  !

Si on aime le vin rouge

Le couscous étant un plat plutôt épicé, il faudra plutôt prendre des vins rouges corsés. Les vins rouges plus légers, comme ceux à base de Pinot noir ou encore de Gamay s'effaceront à la dégustation. Privilégiez donc les vins du sud généralement plus tannique et donc plus à même de tenir tête aux saveurs épicées et pimentées du couscous. Chez TWIL on aime  :

Si on aime le vin rosé

Avec le couscous, comme avec beaucoup de saveurs épicées, l'avantage du rosé est qu'il se marie à la perfection. À la fois puissante en goût et subtile en texture, il accompagne les plats relevés, sans les alourdir ni s'effacer. Bien évidemment, il ne faudra pas choisir n'importe quel rosé  ! Chez TWIL, on aime  :

Si on aime le vin blanc

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le vin blanc c'est possible, même avec des plats épicés comme le couscous. Bien que ce ne soit pas le premier accord qui vienne à l'esprit, il n'est pas impossible. Mais attention, pour que le vin ne disparaisse pas, il faudra choisir un vin blanc sucré, qui mettra en avant les épices du plat. Chez TWIL, on aime  :

  • Corazon Loco – Bodega Iniesta  : ce vin demi-sec d'Espagne, avec ses notes de fruits confits, apportera de la gourmandise au plat
  • Vin Doux  - Carrol de Bellel  : pour ceux que le sucre n'effraie pas, on peut carrément partir sur un vin doux. Celui-ci reste bien équilibré, et sera parfait avec la puissance du couscous.

Si on aime les bulles

Les bulles, alternative presque parfaite à toutes les associations mets et vins, prouvent encore dans ce cas que tout s'accorde avec des vins effervescents. Les bulles permettent d'apporter de la minéralité sans pour autant diminuer le potentiel aromatique, ni le gras des vins. Mais attention, on évite les «  non dosés  » ou les blancs de blancs, beaucoup trop secs pour ce type de gastronomie. Chez TWIL, on aime  :