1

Vins Vacqueyras

Nichée au cœur de la Vallée du Rhône, Vacqueyras est la dernière appellation enregistrée de la région. Cette AOC est la seule de la rive gauche du Rhône à produire des vins rouges, blancs et rosés, bien que les vins rouges restent les vins les plus produits et connus de l’appellation, pour leur complexité et leur concentration. Voir plus sur Vacqueyras

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. ​ ​
L'appellation Vacqueyras

Le Vacqueyras est un vignoble à la résurrection récente


L’histoire de l’AOC Vacqueyras diffère légèrement du reste de la région du Rhône, à partir du Moyen-Âge. En ce qui concerne l’arrivée de la viticulture dans la région et plus précisément à Vacqueyras, ce sont les romains qui l’apportent, pendant l’occupation, autour des premiers siècles après JC. Nous avons des traces de leur viticulture car de nombreuses amphores de l’époque ont été retrouvées dans le quartier de Mornas. La viticulture y est prospère à l’époque, et le vin de la région est chanté par un célèbre troubadour de la région, nommé Raimbault.

Cependant, lorsque les romains quittent le pays, autour du Ve siècle, la culture change dans cette partie du Rhône, et on ne retrouve plus de traces de vignes à l’ouest des Dentelles de Montmirail, mais ces espaces sont transformés en champs pour la culture céréalières tout au long du Moyen-Âge, et la région devient un véritable « grenier » pour les Papes, résidant à Avignon. Mais on retrouve des traces faisant mention de vignes à partir du XVe siècle. Ces dernières se développent au fur et à mesure jusqu’à devenir un vignoble d’importance, qui sera malheureusement stoppé dans son élan par le mildiou, l’oïdium et le phylloxera au XIXe siècle. En 1930, la zone d’appellation que nous connaissons comme Vacqueyras aujourd’hui rejoint l’appellation Vallée du Rhône, et il faut attendre 1990 pour que Vacqueyras obtienne son statut d’AOC à part entière.

L’AOC s’étend sur les villages de Vacqueyras, qui tient son nom du latin « Vallea Quadreria » qui signifie Vallée des Pierres, ainsi que sur le village de Sarrians. L’étendue totale de l’appellation est de 1488 hectares, et la production annuelle moyenne est d’en moyenne 40 000 hectolitres. Les rendements tournent donc autour de 28 hectolitres par hectares en moyenne, ce qui est très peu, et donc un gage de qualité.

Le terroir qui abrite l'AOC Vacqueyras est plein de richesse et d’équilibre


Le terroir de Vacqueyras est assez escarpé : les plus hautes terrasses culminent à plus de 200 m d’altitude. La variété des sols entre les rives de l’Ouvèze et les hauts plateaux est donc conséquente, et les raisins qui y sont cultivés sont donc très différents. Le climat est méditerranéen, particulièrement ensoleillé (plus de 2 800 heures de soleil par an), mais les vents assez frais permettent de conserver une belle fraicheur dans les raisins, que l’on retrouve sous forme de finesse dans les vins.

Les sols au plus près du fleuve sont principalement composés d’argile, et les premières terrasses à leur proximité sont caillouteuses, le tout sur des sous-sols de sables et de safres. En gagnant en altitude, les sols deviennent de plus en plus argilo-calcaires. Dans les premières pentes, le grès et le calcaire deviennent prépondérants, et sur les plus hauts coteaux, on retrouve des sables marneux mélangés à des gypses oligocènes. Ce terroir est donc d’une richesse particulière, permettant une production de vins à la fois très diversifiés et très complexes.

Les vins de l’appellation Vacqueyras sont produits en rouge (95 %), blanc (4 %) et rosé (1 %), à partir d’un certain nombre de cépages en assemblages. Pour les rouges, le cépage principal est le Grenache noir, qui doit au moins constituer 50 % de l’assemblage final, en plus de la Syrah et du Mourvèdre, qui doivent représenter au moins 20 % de l’assemblage. Au total, le fameux assemblage GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) doit représenter au moins 90 % de l’assemblage final. Les 10 % restants peuvent être composés des autres cépages présents dans l’appellation Vallée du Rhône. Les rosés sont élaborés à partir des mêmes cépages que les rouges, seule la vinification est différente. Pour les vins blancs, qui doivent également être d’assemblage, la Clairette, le Grenache blanc, le Bourboulenc, la Roussane, la Marsanne et le Viognier sont autorisés, à hauteur de 80 % maximum chacun.

Les blancs et les rosés sont à boire dans les 3 ans. Les rouges peuvent vieillir entre 5 et 10 ans en fonction de la qualité du millésime et de l’élevage.

Quels sont les caractéristiques d'un Vacqueyras ?

Vacqueyras rouges

À l’œil, la robe est dense, rubis dans leurs premières années, et devient grenat en vieillissant. Au nez, le vin dégage des notes de fruits rouges (cerise, fraise) et de fruits noirs (cassis, myrtille, mûre) et avec le temps de fruits confits. Le temps apporte plus d’épices, d’arômes boisés, légèrement fumés. En bouche, les vins sont riches, charnus, très structurés, avec beaucoup de matière et de puissance. L’équilibre entre la fraicheur des fruits et la structure des tannins marque la typicité de ce vin.

Vacqueyras rosés

À l’œil, ces vins sont d’un rose très tendre, corail, avec des reflets dorés. Le nez est fruité, parfumé, gourmand et plein de fraîcheur, sur des notes de groseille et de fraise. Ce rosé a beaucoup de corps et de longueur, véritable rosé de table, il évoque des arômes de fruits blancs comme la pêche.

Vacqueyras blancs

À l’œil, les vins blancs sont jaune clair, avec beaucoup d’éclat, et des reflets verts d’une grande brillance. Au nez, l’intensité de ces vins est très appréciable. Le nez est floral, dégageant de belles notes d’acacia, de genêt et d’agrumes. En bouche, la fraîcheur de ces vins est impressionnante, le plus souvent très fruités et amples, avec des arômes d’agrumes et de fruits exotiques. Les blancs élevés en chêne ont même des arômes de vanille et de beurre.

Quels sont les grands millésimes de l'AOC Vacqueyras


Les millésimes 2001, 2005 et 2009 sont souvent qualifiés de millésimes du millénaire ! Plus récemment, les millésimes 2015, 2016, 2017 et 2018 sont également des millésimes réellement réussis qui vous offriront de très belles dégustations.

Avec quel plat accompagner une bouteille de Vacqueyras ?


Les rouges accompagnent très bien les viandes assez fortes comme le gibier, l’agneau, le faisan, ou encore des lasagnes et les fromages. Les blancs sont parfaits à l’apéritifs, et accompagnent très bien les poissons grillés, ainsi que la gastronomie asiatique, à base de lait de coco notamment. Les rosés sont de bons compagnons pour les charcuteries, les grillades, les légumes marinés ou encore les cuisines épicées et pimentées.

Les domaines de Vacqueyras à découvrir

Domaine Fontaine Du Clos

Céline et Jean-François Barnier sont en charge de cette propriété familiale, où ils travaillent entre modernité et tradition pour offrir des vins généreux. Cette cuvée est parfaitement représentative et typique de l’appellation Vacqueyras.

Domaine Font Sarade

Le domaine s’étend sur 35 hectares et de nombreuses appellations prestigieuses de la Vallée du Rhône, sur lesquelles sont cultivées de nombreuses variétés de raisins dans le respect de la tradition et du terroir. Cette cuvée est particulièrement équilibrée, sur des notes de fruits noirs.