1

L'appellation Vacqueyras

Parmi les grands vins dotés d’une Appellation d’Origine Contrôlée, les vins de Vacqueyras méritent particulièrement leurs lettres de noblesse. Découvrez les particularités de ces cépages d’exception.

Le terroir Vacqueyras


Situées dans le département du Vaucluse, les communes de Sarrians et de Vacqueyras bénéficient de conditions uniques. À flanc de colline, implantées sur le massif des dentelles de Montmirail, sur la rive gauche de l’Ouvèze, elles sont le berceau d’un terroir aux allures de garrigues de près de 1300 hectares. Cette situation très particulière a donné lieu à la seule appellation « rive gauche » des Côtes-du-Rhône à arborer fièrement les trois couleurs : rouge, rosé et blanc.

La naissance d’un grand vin


En 1937, l’AOC Côtes-du-Rhône est reconnue par décret officiel. Peu après, en 1955, le terroir de Vacqueyras lui est rattaché avant d’obtenir l’appellation Côtes du Rhône Vacqueyras en 1955, puis celle de Côte du Rhône Villages en 1967. Il faut donc attendre 1990 pour que le vignoble reçoive, enfin, sa propre AOC bien méritée. Pourtant, la présence de producteurs de vins y est attestée depuis la période moderne et existe sans doute depuis l’antiquité !

Des grands crus issus de cépages renommés


L’appellation Vacqueyras produit 97% de vin rouge, dont au moins la moitié provient de Grenache noir, les cépages Syrah et Mouvèdre pouvant y représenter un minimum de 20%. D’autres cépages de Côte du Rhône comme le Cinsault, le Carignan, le Brun Argenté, le Terret Noir ou encore le Counoise ne dépassant pas à eux tous les 10%. Les vins blancs comptent pour 2% de l’appellation et sont composés de Marsanne, de Roussanne, de Grenache Blanc, de Clairette, de Viognier et de Bourboulenc dans la limite des 80% de l’encépagement. Enfin, les vins rosés représentent 1% de la production totale. Ils sont composés principalement de Grenache Noir, de Cinsault et de Mouvèdre à raison, respectivement, d’au mois 60% maximum pour le premier et 15% minimum pour les deux autres.