1

Vins Costières-de-Nîmes

Entre Cévennes, Rhône et Camargue, les Costières de Nîmes vous proposent des vins typiquement rhodaniens, imprégnés par des étés ensoleillés très secs, mais régulièrement soumis aux pluies intenses. Le résultat donne des vins des trois couleurs, typiquement méditerranéens et dont l’influence maritime est intense. Voir plus sur Costières-de-Nîmes

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ​ ​
L'appellation Costières-de-Nîmes

Plus de 2 500 ans d’histoire pour l’AOC des Costières-de-Nîmes


On doit aux Grecs la culture de la vigne dans la région cinq siècles avant Jésus Christ. Les Romains se chargent ensuite de son développement, avant que les moines ne reprennent le flambeau. L’abbaye de Saint Gilles devint alors le fournisseur des papes installés à Avignon.

Le XVIIe siècle voit l’explosion de ce vignoble, grâce au développement des moyens de transport, avec notamment l’expansion du chemin de fer et la construction du canal du Midi. Malheureusement, l’arrivée du phylloxéra en 1864 ravage tout sur son passage. Ce n’est qu’au lendemain de la Première Guerre Mondiale que le ministre de l’Agriculture de l’époque charge Philippe Lamour, brillant avocat parisien, résistant notoire et propriétaire dans les Costières de Nîmes de restructurer la région viticole.

Il travaille de concert avec le baron Leroy qui est à l'origine du renouveau des appellations vitivinicoles en France. C’est ainsi que naissent les VDQS, les Vins Délimités de Qualité Supérieure. Les Costières du Gard deviennent en 1989 l’AOC des Costières de Nîmes.

L’AOC des Costières-de-Nîmes produit des vins majoritairement rouges


Le domaine des Costières de Nîmes s’étend sur vingt-quatre communes, au nord de la Camargue et représente 4 500 hectares. Le terroir s’étend aux confins du Languedoc sur dix kilomètres de large entre Saint-Gilles et Beaucaire, et quarante kilomètres de long entre Meynes et Vauvert. Il s’agit de la partie à l’extrême sud-ouest de la vallée du Rhône.

Cette vallée est réputée pour son mistral qui souffle tout au long de l’année et les vignes des Costières de Nîmes n’y échappent pas. Elles profitent d’un excellent ensoleillement, souvent assombri par une forte saisonnalité des pluies. Les sols sont principalement constitués de galets roulés qui forment une couche drainante au-dessus des terres argilo-calcaires. La partie implantée sur la Petite Camargue jouxte la mer et les vignes reposent sur un lit d’alluvions caillouteuses, constituées d’argiles rouges et de galets roulés. La chaleur de la journée est tempérée par les brises nocturnes, mais les galets ont la particularité d’emmagasiner la chaleur du jour pour la restituer la nuit, favorisant ainsi la maturité du raisin.

Les trois couleurs de vins sont présentes dans les Costières de Nîmes. L’originalité est l’obligation, dans chacune d’elles, d’assembler au moins deux cépages. On compte 10 % de blanc, 10 % de rosé et le reste en rouge.

Les cépages des Costières de Nîmes proposent des blancs à base de grenache blanc, roussanne, marsanne, clairette, bourboulenc, viognier, macabeu et vermentino. Les rouges et rosés sont élaborés à partir de cépages de syrah, mourvèdre, grenache, ainsi que de carignan et cinsault, plus minoritaires.

Les Costières-de-Nîmes sont des vins très fruités, au caractère méridional bien trempé


Les blancs des Costières de Nîmes affichent une robe brillante d’un jaune doré. Ils sont vifs et savoureux, et roulent en bouche. Les palais délicats apprécient leurs notes fruitées, toujours généreuses, qui distillent des saveurs très fraîches d’agrumes, de fleurs blanches et de fruits exotiques.

Il vous est conseillé d’attendre trois années avant de déguster les blancs des Costières de Nîmes, afin de leur laisser le temps de développer leurs riches arômes de fruits jaunes, comme la pêche ou l’abricot. Avec le temps, vous découvrirez aussi des bouquets évoquant le miel.

Le beau rose tendre des rosés des Costières de Nîmes attire l’œil. S’ils sont rares, les rosés des Costières de Nîmes n’en sont pas moins délicieux. Ils sont particulièrement recherchés par les amateurs de fruits rouges. Si vous avez une prédilection pour les fraises et les framboises, ces vins amples et longs en bouche raviront votre gourmandise.

Les rouges bénéficient des assemblages obligatoires pour cumuler les qualités des différents cépages. Leurs robes sont variées, allant du rubis le plus pur, au grenat intense, tout en déclinant toutes les nuances intermédiaires. Ils peuvent se boire sans attendre si vous recherchez la fraîcheur des fruits rouges et des baies sauvages, comme le sureau et la mûre. Si vous attendez entre trois et cinq ans, vous découvrirez de nouveaux arômes que la garde aura révélés. C’est alors un festival de saveurs plus typées d’épices douces, d’olives noires, de violettes et d’autres fleurs de la garrigue.

Les vins rouges des Costières de Nîmes s’éternisent en bouche, grâce à une texture charnue qui embaume votre palais de ses délicieux tanins dont la fragrance évoque la réglisse.

Les Costières-de-Nîmes se dégustent à chaque occasion


Les Costières de Nîmes rouges se révèlent avec la viande rouge et le gibier. Ils aiment aussi les carpaccios et le fromage de chèvre. Le rosé est typiquement associé aux repas d’été, à l’extérieur, pour vos barbecues et pique-niques. Quant au blanc, il s’accorde à merveille avec le poisson sous toutes ses formes, mais aussi le porc au miel ou à la bière. Pensez-y au moment du fromage, et tout particulièrement le fromage de chèvre.

Les domaines à découvrir de l'appellation Costières-de-Nîmes

Le domaine Galus

Le domaine Galus porte un nom latin évocateur, puisqu’il signifie à la fois de Gaulois et le coq. Le vignoble du domaine Galus s’étend sur neuf hectares sur le plateau de Pazac. Depuis 2009, l’exploitation est passée en agriculture biologique. Les vins rouges du domaine Galus se prêtent à toutes les opportunités. Ils sont élégants et intenses, imprégnés des saveurs de fruits, et toujours conviviaux. Vous avez le choix entre quatre cuvées : Lina rosé dédié à vos pique-niques et barbecues ; Galvs est davantage consacré aux plats en sauce et viandes rôties ; G. se dévoile sur les viandes rouges, le gibier et le fromage de chèvre ; et la cuvée Salomé est à réserver pour vos desserts sucrés et vos repas de fête.

Le domaine M. Chapoutier

Le domaine de Michel Chapoutier fonctionne en biodynamie depuis 1991. L’idée de la biodynamie est simple : une plante ne vit jamais seule. Appliquée à la culture de la vigne, la biodynamie se passe de tout produit chimique et ce sont les éléments naturels qui préservent l’équilibre. Les vins du domaine M. Chapoutier proposent une très large palette de saveurs, dans les trois couleurs et restituent le meilleur des Costières de Nîmes.