1

Vins Jura

Parmi les plus petites régions viticole de France, le Jura est aussi probablement la plus originale. S'appuyant sur des savoir-faire millénaires elle est aujourd’hui un grand nom de la viticulture mondiale. Le vignoble jurassien est exigeant de part sa géologie et sa climatologie. Les vignerons ont su s'adapter pour offrir une grande diversité de vin au caractère unique. Voir plus sur Jura

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. ​ ​
La région Jura

Le Jura est une région viticole pleine de diversité


La région viticole du Jura propose des vins atypiques et très divers avec des spécialités bien à elle tel que le vin de paille par exemple. À la limite de la Bourgogne, cette zone viticole s’étend sur près de 80 kilomètres de long et 1814 hectares et elle traverse l’ensemble du département du Jura du nord au Sud. On y décompte 200 exploitations viticoles. Petite par la taille mais grande par le cœur, on y trouve des vignerons passionnés qui veulent redonner aux vins du Jura toute leur noblesse.

Cette région produit des vins rouges et rosés assez tanniques ainsi qu’un crémant, mais sa grande spécialité est le vin blanc. Avec cinq cépages présents sur ce territoire, le Jura propose sept Appellations d’Origine Contrôlée (A.O.C.) et quatre Appellations d’Origine Protégée (A.O.P.). La spécialité locale reste le vin de paille. C’est un vin très particulier dont le nom provient de la fabrication. En effet, c’est un vin obtenu par pressurage et fermentation de raisins passerillés jadis sur des treillis de paille mais aujourd’hui sur claies en bois voire dans des chambres spécialisées. Le vin de paille est un vin ambré créé sans ajout d’alcool qui peut être moelleux ou liquoreux en fonction du cépage utilisé.

Les vins blancs sont également des vins très typiques de la région Jura. On en trouve de deux sortes : les vins blancs subtils aux accents de fleurs blanches et les vins blancs plus secs et puissants. La troisième spécificité du Jura sont les vins dit jaunes. C’est le cépage Savagnin qui permet de créer ce vin. Sa caractéristique est qu’il est conservé en fût de chêne pendant au moins six ans et trois mois, sans que le vigneron ne puisse intervenir pendant ce processus. On découvre alors un vin aux notes de noix, d’amandes et d’épices.

La production de vin est apparue dans le Jura dès l’Antiquité


Le vin du Jura était déjà cité en référence à l’époque par Pline Le Jeune, un sénateur romain. Au Moyen Age, les vins du Jura sont très réputés et considérés comme nobles. Ils se trouvent aux tables des plus grands Seigneurs et Rois. Malheureusement, au temps modernes, la guerre de dix ans ravage les vignobles. Mais les vignerons réparent peu à peu les dégâts pour recréer un vignoble riche en quelques années.

Au 19ème siècle, le Jura comptabilisait 20 000 hectares de vignes qui furent ravagées par le phylloxéra à partir de 1879 et pendant environ 15 ans. C’est un ampélographe jurassien, Alexis Millardet, qui, à la fin du 19ème siècle, réussi à créer des cépages hybrides résistants à cet insecte ravageur. On replanta alors 2000 hectares de vignes issues de ces nouveaux cépages.

En 1926, le Château-Chalon fait partie des cinq meilleurs vins blancs du monde. La région obtient ces premières A.O.C. en 1936 et 1937. De nos jours, le développement du tourisme vert et éco-responsable favorise la connaissance des vins du Jura et leur caractéristiques bien particulières.

Caractéristiques des vignobles du Jura


Le vignoble du Jura fleuri sur une géologie assez accidentée et à des altitudes différentes. Entre plaines et monts, les terrains viticoles poussent sur des sols divers. On trouve des sols de marnes, d’argiles et de calcaire qui donnent aux vins une typicité très forte.

Entre 250m et 400m d’altitude, on trouve les coteaux qui donnent les vins les plus goutus. Entre cépages locaux et bourguignons, ces zones donnent naissances au vin de paille et au vin jaune, très caractéristiques de la région. Le climat du Jura est continental et assez rude. Les hivers sont très froids et secs et les étés plutôt irréguliers mais assez chauds. C’est grâce à ce climat que les vins auront du caractère.

Dans cette région, la vendange peut s’effectuer jusqu’en novembre en fonction des différentes précocités des cépages. Les caractéristiques géologiques et climatiques du Jura donnent naissance à des vins uniques et très aromatiques.

Les cépages du Jura


Le Jura met en avant 5 cépages très caractéristiques : le Chardonnay (48% de l’encépagement), le Pinot Noir (11%), le Poulsard (18%), le Savagnin (17%) et le Trousseau (5%).

Le Chardonnay

Le Chardonnay est le cépage le plus répandu dans la région. D’origine bourguignonne, il s’est parfaitement adapté aux sols jurassiens. Les vins blancs issus de ce cépage sont très floraux avec des arômes d’agrumes et de pêche. En association avec le Savagnin, il propose des vins aux accents de noisette et d’amande.

Le Pinot Noir

Le Pinot Noir est le cépage du Jura le plus riche en composés phénoliques, ce qui apporte aux vins un goût très prononcé. Les vins issus du Pinot Noir sont des vins rouges à la robe intense, avec des arômes de sous-bois, de cerise et de fruits sauvages.

Le Poulsard

Le Poulsard est un cépage autochtone. Il est le plus répandu après le Chardonnay. Ses raisins noirs aux reflets bleus sont fins et juteux. Il créé des vins rouges à la robe pâle, couleur rubis, qui sont gourmands et aux notes de petits fruits rouges.

Le Savagnin

Le Savagnin est un cépage typique du Jura qui demande patience et exigence car il mûrit lentement. Il est cependant apprécié des vignerons car il est très résistant. Il est riche en alcool et en acidité. Idéal pour la formation sous voile, c’est un cépage qui donne des vins blancs puissants aux arômes divers mélangeant épices, amandes et fruits. On le découvre aussi ouillé, ce qui donne aux vins des arômes de citron et de fleurs blanches.

Le Trousseau

Le Trousseau est un cépage tardif aux petites grappes. Il nécessite des sols graveleux et chauds. Il propose des vins charpentés à la robe violacée et aux arômes poivrés avec des accents de fruits rouges.

Les appellations du Jura

L’appellation Arbois

L'AOC Arboispropose des vins blancs, rosés et rouges. Produite au nord du Jura, autour de la ville du même nom, elle est reconnue pour ses vins jaunes et ses vins de paille. Les vins jaunes sont issus du cépage Savagnin. Les vins de paille sont élaborés à partir de raisins rouges et blancs récoltés très tôt. Ces deux vins sont très distinctifs. À l’œil, le vin rouge Arbois à une robe très claire, que l’on peu confondre avec celle d’un rosé. Le vin blanc, quant à lui, est doré aux reflets verts. Comme son nom l’indique, le vin de paille à une couleur jaune, ocre.

En termes d’odorat, on se délectera d’une senteur de fruits rouges pour les rouges et les rosés et de notes de noix et de pommes pour le blanc. En bouche, on retrouvera les touches fruitées pour les rouges et rosés qui sont des vins légers et peu taniques. Le blanc d’Arbois nous laissera des arômes de noix et d’écorce d’orange dans une bouche longue. Les vins d’Arbois se marient très bien avec les poissons et les volailles.

L'appellation Château-Chalon

Implantée sur les plateaux du Jura, Château-Chalon est une appellation prestigieuse. Elle n’est produite que dans quatre villes, à savoir, Château-Chalon, Menétru-le-Vignoble, Nevy-sur-Seille et Domblans. Cette appellation ne propose que du vin jaune, mais d’une rare finesse. Il s’agit, de toute évidence, du vin jaune le plus renommé. C’est un vin de garde à l’odeur reconnaissable. À l’œil, il se fait remarquer par une robe jaune doré qui peut tendre vers l’ambre avec les années. Son odeur si particulière est provoquée par l’éthanal dont il est composé.

On peut également détecter des touches de noix, de pomme verte, de noisette et d’amande qui apportent une sensation de fraîcheur à ce vin. En bouche, on retrouve la noix à laquelle on ajoute des épices comme la cannelle par exemple. C’est un vin blanc sec et vivace. En cuisine, n’hésitez pas à le déguster avec des fruits de mer, de la volaille et des fromages à pâtes dures. Vous pouvez également l’utiliser pour l’élaboration de vos plats en sauces.

L’appellation Côtes-du-Jura

C'est la première appellation du Jura et propose principalement du vin blanc. Cependant, on y retrouve tous les types de vins. Entre 200 et 400 mètres d’altitude, on retrouve les cépages Chardonnay et Savagnin. À l’œil, les vins rouges ont une robe cerise aux reflets violets et plus orangées avec le vieillissement. Les vins blancs sont jaune pâle dans leurs jeunes années puis deviennent plus dorés. Le vin jaune est très doré et reconnaissable. Le vin de paille garde quant à lui sa couleur de blé.

En termes d’odorat, on distinguera des notes de fruits rouges et de cassis pour les vins rouges et des notes florales pour les vins blancs. Le vin jaune aura une odeur d’abricot et des touches d’épices. Le vin de paille proposera une palette de fruits exotiques et de fruits secs. En bouche, on sera sur des vins de caractères. Les rouges seront taniques et riches en arômes. Les blancs seront ronds et fruités avec des notes de noix et d’amandes. Le vin jaune doit avoir de longues années de garde pour proposer des arômes puissants. Le vin de paille se distinguera avec des notes d’abricot.

L’appellation Crémant-du-Jura

Elle propose des vins mousseux blancs et rosés. On retrouve pour leur fabrication tous les cépages présents dans le Jura. Mais le plus utilisé reste le Chardonnay pour les crémants blancs. À l’œil, la robe du crémant du Jura blanc est jaune pâle avec des reflets argentés. Le rosé, lui, se montre avec une robe intense aux reflets brillants. Les crémants blancs se remarquent par une odeur de fruits telle que la pèche et de fleurs blanches avec des notes de brioche et de biscuit. Les rosés tendent plus vers des notes de framboise et de fraise. En bouche, les blancs sont souples et ronds et se distinguent par leur fraîcheur persistante. Les rosés sont gourmands et fruités. Le Crémants du Jura est idéal à l’apéritif ou pour accompagner les poissons et desserts aux fruits.

L'appellation Etoile

C'est l’une des plus petites appellations du Jura. On la trouve aux alentours de Lons Le Saunier. On utilise ici les cépages Chardonnay, Savagnin et Poulsard pour créer des vins blancs, des vins jaunes et des vins de paille. À l’œil, le vin est souvent jaune pâle quand il est issu du Chardonnais. S’il provient du mélange des trois cépages, il obtient alors une couleur paille brillante.

Dans ses premières années, le vin d’Etoile dégage des senteurs très florales. Avec le vieillissement, viennent s’ajouter des notes d’amandes et de noisettes. En bouche, le vin est tenu et vif. Le Chardonnay apporte de la fraicheur, le Savagnin lui donne plus de caractère et le Poulsard de la rondeur. On distingue parfois des arômes de vanille.

L’appellation Macvin-du-Jura

Elle nous offre un vin de liqueur qui se déguste parfaitement lors des apéritifs. Sa recette a certainement été élaborée dans l’abbaye de Château-Chalon. Il est vieilli en fût de chêne pendant plus de de 18 mois pour proposer un vin de caractère. Cette appellation est disponible pour les vins rouges, rosés et blancs. À l’œil, les rouges sont brillants et rappellent la couleur terracotta. Les rosés sont pales et les blancs également très clairs avec des reflets verts.

Au nez, on distingue des arômes de raisins secs et de fruits rouges pour les vins rouges. Les rosés et les blancs sont très aromatiques. Plutôt fruité pour les rosés et exotique pour les blancs avec des notes florales. En bouche, ils sont tous aromatiques et on remarque particulièrement des notes de raisins et de baies pour les rosés et de fruits frais pour les blancs.

Bon à savoir

Producteurs

144 producteurs listés

Production

78 000 hectolitres (61% de vins blancs secs et doux, 31% de vins rouges et rosés)

Surface

La taille du vignoble est de 1814 hectares classés en AOC-AOP

Sols et sous-sols

Calcaire prédominant, marnes et argile

Cépage

Rouges et rosés : Poulsard (25%), Pinot noir (10%), Trousseau (5%)

Blancs : Savagnin (10%), Chardonnay (50%)

Les appellations de Jura

Arbois

Château-Châlon

Vin de France - Sans origine géographique

Vin de paille