1

Vins Moulis

Moulis est une AOC située dans la zone viticole du Haut-Médoc, dans le prestigieux vignoble de Bordeaux. Le Médoc fut le premier vignoble rouge de la région. Moulis offre ainsi des vins rouges secs, de la catégorie des vins tranquilles. Certains d’entre eux sont des crus non classés du Médoc, tant leurs qualités sont reconnues et appréciées. Voir plus sur Moulis

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. ​ ​
L'appellation Moulis

Moulis tire son origine du latin et signifie moulin


Moulis est une appellation consacrée à la production de vins rouges secs, dont la commune se situe dans la région viticole du Médoc, plus exactement dans le Haut-Médoc. Elle est entourée par les communes de Margaux au sud, et celle de Listrac au nord, et 49 vignerons en sont les producteurs.

Ce qui différencie Moulis de ses appellations voisines, c’est qu’elle est l’une des deux seules AOC communales avec Listrac, à ne posséder aucun des crus classés du Médoc. Moulis dispose du plus petit vignoble de la région, mais est aussi la plus ancienne AOC du Médoc, puisqu’elle fut créée officiellement en 1938. C’est donc sur la rive gauche de Bordeaux, qu’a évolué au fil des siècles cette appellation viticole tant appréciée.

La commune de Moulis tient son nom pour rendre hommage aux nombreux moulins présents dans le Médoc, construits au fil des ans. En effet, l’étymologie de ce mot vient du latin : molinis, qui signifie « moulin à eau », ou « moulin à vent ». Les vignes de cette appellation d’origine contrôlée sont cultivées depuis le Moyen Âge. Bien qu’elle soit désormais reconnue, la réputation de l’AOC Moulis n’a vraiment été révélée qu’à partir de la fin du XIXe siècle.

Elle possède une double appellation, soit Moulis et peut également être désignée sous le nom de Moulis-en-Médoc. Cette AOC, dédiée à l’élaboration de vin rouge, ne présente que des crus non classés, dont certains portent la mention « cru Bourgeois », ou « cru Artisan ». La production vinicole de l’AOC doit provenir de la commune de Moulis, ainsi que de 6 autres communes limitrophes : Arcins, Avensan, Castelnau-de-Médoc, Cussac-Fort-Médoc, Lamarque et Listrac.

Caractéristiques du vignoble de Moulis-en-Médoc


Le terroir bordelais est scindé en 4 régions viticoles : Moulis se trouve sur la première zone dite « les terrains de Graves », sur la rive gauche de Bordeaux. À sa droite, se trouve « l’Entre-Deux-Mers », puis au-dessus le « Libournais viticole » ; enfin au nord, se situe la dernière zone viticole « Bourgeais-Blayais ». Chacune de ces zones bénéficie d’un climat et d’un terroir différent.

Moulis est implanté sur l’un des trois vignobles des terrains de Graves, et possède le plus beau plateau de Graves du terroir. Le climat de cette partie de la région est typiquement océanique, ou océanique tempéré et craint les gelées printanières. Les températures étant de plus en plus douces ces dernières années, le vignoble de Moulis bénéficie de températures plus chaudes et davantage de beau temps.

Les terrains de Graves sur lesquels les vignes de Moulis sont cultivées bénéficient de divers types de sols. Les caractéristiques des vins de l’AOC varient en fonction de ceux-ci : Certaines parcelles sont composées de graves garonnaises, de graves Pyrénéennes, ou de sols argilo-calcaires, sableux mais aussi limoneux. Ces vins rouges secs sont issus de 6 cépages différents :

Le Merlot et le Cabernet-Sauvignon sont généralement présents en quantité identique. À ces deux principaux cépages s’ajoutent le Cabernet-Franc et le Malbec. Deux rares autres cépages viennent compléter l’assemblage des Moulis en plus petite quantité : le Petit Verdot et le Carménère. Les cépages introduits en petites quantités confèrent une belle complexité aux vins rouges de l’appellation, qui les rend vraiment uniques.

Cette petite AOC court sur un vignoble d’environ 600 hectares, en un long et étroit liseré de 400 mètres de large, sur environ 12 kilomètres de long. La production moyenne des vins de Moulis est d’environ 30 000 hectolitres par an, ce qui est plutôt correct étant donné la superficie de son vignoble. Le rendement de base autorisé est quant à lui limité à 57 hectolitres par hectare.

Dégustation des vins rouges secs de Moulis


L’AOC Moulis offre des vins rouges élégants, harmonieux et fondus, mêlant finesse et virilité. La richesse de son terroir offre un caractère et une typicité unique à ses vins de Bordeaux. Le bouquet d’arômes complexes d’un vin rouge de Moulis se traduit par des senteurs de fruits rouges et de fruits cuits, mais aussi de vanille, d’épices, de café torréfié, de réglisse, ou encore de cannelle…

La structure tannique de ces vins les rend robustes et puissants. Ils sont dotés d’une excellente capacité au vieillissement, devenant puissants et longs en bouche au fil des ans. Sa robe est particulièrement foncée, de couleur rubis. Plus le vin présente des reflets sombres, meilleur est son potentiel de garde.

Quels sont les grands millésimes en Moulis ?


L’appellation d’origine contrôlée de Moulis dispose d’un potentiel de garde très intéressant, qui varie entre 5 ans et 15 ans d’âge, voire plus. Les meilleurs millésimes élaborés sur le vignoble de Moulis ont été ceux des années : 1928, 1929, 1943, 1945, 1947, 1949, 1953, 1955, 1959, 1961, 1966, 1982, 1985, 1990, 1996 et 2005.

Les années d’exceptions sont les années 1949, 1986, 1989, 2000, et plus récemment 2009. Les années 1929 et 1945 sont des vins dits « crus du siècle » et les crus du millénaire ont été produits durant les années 1961, 1982, 1990 et 2005.

Avec quel plat accorder un Moulis ?


Le vin rouge sec de Moulis sera servi à une température idéale de 15 °C environ. Pour profiter d’une dégustation optimale, nous vous recommandons d’aérer le vin, surtout lorsqu’il est encore jeune. Plus le Moulis est âgé, plus il faudra le laisser décanter avant de le déguster. Les arômes et les saveurs du vin n’en seront que meilleures.

Le Moulis est un vin polyvalent. Il saura s’adapter à de nombreux types de plats, de l’apéritif, jusqu’au dessert. Comme de nombreux vins rouges, il convient parfaitement en accompagnement des viandes rouges, des gibiers, ou encore de l’agneau.

Les fromages parfaits à servir avec les vins de l’AOC sont : le Dauville, le Colombier de Sivry, le Cendré de Vergy ou le Rincette au calvados, etc.