1

Vins Lalande-de-Pomerol

L’AOC Lalande de Pomerol est située dans la région du Libournais, à environ 30 km à l’est de Bordeaux. Elle est séparée de Pomerol par la rivière Barbanne. Elle est implantée sur deux communes : Lalande de Pomerol et Néac. Proche du confluent de l’Isle et de la Dordogne, elle est située à moins de 100 km à l’ouest de l'océan Atlantique. Voir plus sur Lalande-de-Pomerol

    ​ ​ ​
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. ​ ​
L'appellation Lalande-de-Pomerol

Le vignoble de Lalande-de-Pomerol a été pensé et conçu par les Romains


Tout comme à Pomerol, les premiers vignobles de l'appellation ont été créés par les Romains, fins connaisseurs en termes de vignes, qui ont su apprécier le potentiel de la région. Au XIIe siècle et durant tout le Moyen Âge, elles étaient cultivées par les commanderies des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (prédécesseurs des chevaliers de Malte). Les pèlerins en route vers Saint-Jacques de Compostelle faisaient halte à Lalande de Pomerol et y étaient hébergés au cours de leur périple. Ils contribuaient à renforcer au cours de leurs voyages l'excellente réputation des vins du Libournais.

Détruits au cours de la guerre de Cent Ans, reconstruits à plusieurs reprises au cours des XVe et XVIe siècles, les vignobles de Lalande n'ont cessé de prospérer depuis lors. Au cours du XIXe siècle, le commerce du vin de la région par voie maritime est déjà prospère.

Hélas, comme l'ensemble du vignoble français, le territoire de l'appellation est frappé par la crise du phylloxera à la fin du siècle. C'est la fille d'un vigneron de la région, Caroline Ponsot, qui va contribuer au sauvetage des vignobles infectés en prenant fait et cause pour l'utilisation du porte-greffe américain, immunisé contre la maladie. L'AOC a été validée par décret le 8 décembre 1936.

Les vins de l'appellation Lalande-de-Pomerol offrent de multiples personnalités


À cheval sur deux communes, Lalande de Pomerol et Néac, l'appellation est située sur des paysages plats du côté de Pomerol, tandis qu'à l'est, du côté de Néac, le vignoble est planté sur un plateau en hauteur, composé en grande partie de terrasses alluviales. Le merlot est prépondérant dans l’assemblage de ces vins au caractère puissant qui sont très proches des vins de Pomerol.

Séparé de Pomerol par le ruisseau de la Barbanne, le terroir de Lalande de Pomerol donne des vins qui sont agréables jeunes. Cependant, à l'image des terroirs d'une grande variété, les vins de l'appellation offrent plusieurs visages : certains mettent l'accent sur le fruité sans avoir réellement de potentiel de garde, d'autres, plus charpentés, et assez proches de leurs voisins de Pomerol, sont destinés à être conservés plus longtemps.

La vigne bénéficie d'étés chauds et secs et d'hivers doux et plus humides, combinaison idéale, très propice à la culture du raisin. Le terroir de Lalande de Pomerol présente de nombreuses variations, qui se retrouvent dans les vins de l'appellation. Tour à tour graveleux, argilo-graveleux, argileux, argilo-sableux, sablo-limoneux, il repose sur un sous-sol riche en oxydes de fer. Sous la terre, d'anciens fonds marins constituent un plateau calcaire sur lequel reposent les racines du vignoble.

Érodé et découpé depuis trois millions d’années par les fleuves et les rivières qui y coulent encore aujourd’hui, les nombreux sédiments, pierres et cailloux qui ont été charriés à cet endroit ont contribué à la création du territoire de la région bordelaise. Notamment, des minéraux en provenance de la Dordogne, du Massif Central, des Pyrénées ont favorisé la grande diversité des vins de Bordeaux. Lalande de Pomerol étend donc ses 1200 hectares de vignes sur des terrasses alluvionnaires de l’ère tertiaire.

Les vins de l'appellation sont composés de merlot, de cabernet-franc et de cabernet sauvignon. Le merlot reste toujours dominant dans les assemblages. C'est pas moins de 54.000 hl/an de vins rouges qui sont produits sur l'ensemble de l'AOC.

Tanins puissants et veloutés caractérisent les vins de Lalande-de-Pomerol


Les vins de Lalande de Pomerol s'apprécient autant après quelques années de vieillissement que dans leur prime jeunesse. À l'œil, la robe est foncée, puissante, de teinte rubis et grenat. Leur bouquet aromatique est très riche, le nez s'ouvre sur des notes de petits fruits rouges, de vanille, de pain grillé, d'épices, de fruits confits, de pruneaux, de violette, de mousse et de truffe. Et pour les meilleurs d'entre eux, des arômes de cacao et de gibier peuvent venir nous chatouiller les narines.

En bouche, les tanins serrés se révèlent dès l'attaque, pour fondre et offrir au palais une sensation délicieusement veloutée.

Ils s'accommodent aussi bien avec la cuisine traditionnelle française qu'avec les cuisines asiatiques ou méditerranéennes. On pourra les marier avec les mets les plus raffinés ou les associer simplement à une grillade ou à un plat de pâtes. Mais c'est avec les viandes rouges et le gibier qu'ils expriment au mieux leur puissance ainsi que le caractère suave et nerveux de leurs accords.

2009 est le millésime du siècle pour les vins de Lalande-de-Pomerol


Les plus grands millésimes de l'appellation au cours de ces dernières années ont été 2005 et 2009, considérés comme millésimes du siècle. Cela ne s'était pas produit depuis 1929. Le dernier millésime exceptionnel remonte à l'année 1995, et enfin le dernier cru du millénaire en date est l'année 1990, à marquer d'une pierre blanche.

L'AOC Lalande-de-Pomerol bénéficie d'une alliance entre technologie de pointe et tradition

Château Belles Graves

Les vignes du domaine, anciennement lieu-dit Drouilleau, datent de la fin du Moyen Âge, mais c’est au XVIIIe siècle que le château est érigé. La chartreuse du domaine offre une vue sur les vignobles de Pomerol et Saint-Emilion. Xavier Piton conçoit à Belles-Graves des vins puissants et raffinés, élaborés à partir de méthodes traditionnelles. L'ensemble des vins du domaine vieillit en fûts de chêne français.

Château La Fleur de Boüard

C'est Hubert de Boüard de Laforest, propriétaire du château Angélus, grand producteur de Saint-Émilion, qui a décidé de racheter ce vignoble de l'appellation Lalande de Pomerol. Alliant technologie et savoir-faire traditionnel, tout est mis en œuvre pour produire des crus exceptionnels. Le domaine est situé en partie sur le plateau de Néac, bénéficiant ainsi de ses graves argileuses. Sa cuvée Le Plus de la Fleur de Boüard a pour volonté non dissimulée de rivaliser avec les grands crus de Pomerol.

Château des Arnauds

Le vignoble du château des Arnauds s'étend sur 14,5 hectares, à cheval sur deux aires d'appellation Lalande de Pomerol et Bordeaux. Le Château des Arnauds se transmet de père en fils depuis 1914, date à laquelle Jacques Arnauds acquiert les parcelles qui composent les vins fameux de l'appellation. L'encépagement est de 85 % de merlot et 15 % de cabernet franc. C'est le merlot, caractéristique des vins du Libournais, qui va donner au vin sa sa finesse. Le cabernet-franc lui offre sa charpente et son puissant bouquet aromatique.