Domaine "à Lafitte"

Millésime 1986 1986 | Armagnac | Blanc | 70cl

0 avis
70cl
i
Photo non contractuelle. Millésime vendu : 1986
Millésime 1986 - Domaine
Image précédente Image suivante

Le millésime 1985 a une robe cuivrée, très rayonnante. Lors de la dégustation, vous découvrirez un armagnac aux multiples arômes. Il vous transportera dans les sous-bois et vous fera sentir de la sève et la résine de bois ! Terroir: sable fauve Vinification: vieillissement en fut de chêne

Fiche Technique
  • Appellation

    Armagnac

    Voir plus

  • Services

    20°C

  • Alcool

    40%

    Cont.

    70cl

Dégustation
  • L'oeil

    Cuivré, très rayonnant

  • Le nez

    Fruits confits, Pruneau, Sous-bois, Sève

    Vin Floral

  • La bouche

    Pruneau, Sous-bois, Sève

    Vin Boisé | Elégant | Rond

Accords Mets & Vins
  • Entrées

    Foie Gras mi-cuit aux pruneaux

  • Desserts

    Vous serez surpris par le mariage du Bas-Armagnac Domaine « à Lafitte » 1985 avec des desserts à base de fruits ou à base de chocolat!

Avis clients
0
/5
0

Domaine "à Lafitte"

Millésime 1986
1986 | Armagnac | Blanc | 70cl

Domaine "à Lafitte"

France

Au fil des générations, au fil des années, l’habileté des uns, les innovations des autres, font progressivement de l’Armagnac « à Lafi

Voir sa page

Armagnac et Cognac

France

. Le Cognac et l’Armagnac sont des eaux-de-vie traditionnelles, aux zones de production géographiquement différentes, qui se sont imposées au fil des siècles dans le paysage viticole français et mondial comme des références du savoir-faire à la française et de la finesse de ses productions. Le vignoble de Cognac se situe à proximité des côtes atlantiques de la Charente, au nord du Bassin aquitain. Le terroir de l’Armagnac couvre quant à lui une partie de la Gascogne entre Garonne, Pyrénées et Landes. Bien que non limitrophes, les 2 régions ont un climat similaire aux influences contrastées, océaniques à l’ouest et continentales à l’est. Les vignes bénéficient ainsi d’une douceur quasi constante toute l’année et d’une pluviométrie modérée, très favorables à une maturation lente et équilibrée des raisins. Les sols, de nature sédimentaire, sont en revanche extrêmement variés : principalement argilo-calcaires pour le Cognac, ils peuvent être constitués de marnes, de sables marins et de boulbènes (argiles et sables) sur les coteaux armagnacais. Si chacun de ces sols peut exprimer une influence aromatique, la science de la distillation, le travail d’assemblage des maitres de Chai et les conditions de vieillissement restent les clés de voûte d’une eau-de-vie de qualité. Les cépages blancs doivent produire des vins acides et pas trop alcoolisés (l’Ugni blanc est, en ce sens, le cépage le plus répandu avec le baco 22A) qui sont distillés longuement dans un alambic avant d’être élevés minutieusement dans des fûts de chêne. Ronds, moelleux, légers, fins ou puissants, au nez floral ou fruité, et à la robe toujours magiquement ambrée, les Cognacs et les Armagnacs offrent une palette d’arômes et de sensations à la hauteur de leur réputation.

Voir les vins de la région
Bon à savoir
  • Producteurs

    25 producteurs listés

  • Production

    .

  • Surface

    .

  • Sols et sous-sols

    .

  • Cépage

    Rouges et rosés : .

    Blancs : .