Quelle est l'origine du vin ?

Histoire et origine du plus vieux vin du monde

08 Février 2018

De nos jours, la production et la consommation de vin s’étend sur tout le globe, symbole de notre mondialisation. Nous allons aujourd’hui vous compter l’origine du vin et comment il s’est répandu.

 

Remontons le temps à l’origine de la vigne

 

Les premières traces de vigne remontent à -55/ -65 millions d’années avant notre ère, retrouvées dans l’actuelle Marne. Cette vigne, alors trop acide pour servir à la confection de vin, est cueillie par nos ancêtres. À l’origine de nos cépages actuels, la vigne sauvage deviendra par différentes mutations et sélections une vigne cultivable.

 

L’invention du vin

 

Le témoignage le plus ancien de culture du vin remonte à -6000 ans avant notre ère pendant la période Néolithique en Géorgie, avec des résidus retrouvés par les archéologues sur des tessons de jarres. Il s’agirait donc de la région où la domestication du vin a commencé. Des complexes entiers de vinification (pressoir et cuve de fermentation) ont aussi refait surface, datés de -6100 AV JC. À noter que de nouveaux sites archéologiques ont été mis à jour en Arménie et en Azerbaïdjan et pourraient offrir de nouvelles preuves plus anciennes encore sur l’origine du vin. Les chercheurs n’ont cependant aucune certitude sur pourquoi et comment l’invention du vin est née. L’hypothèse retenue est celle de l’accident : le raisin pouvant fermenter naturellement dans les conditions adéquates, nos ancêtres auraient ainsi fait fermenter accidentellement les raisins et reproduit le mécanisme avant de le maitriser entièrement.

 

La culture du vin

 

La première représentation visuelle du vin, est, elle datée du IIIe millénaire avant notre ère par les Egyptiens. C’est aussi aux Egyptiens que l’on doit le premier vin identifiable, nommé Vin Noir du Mont-Liban et récupéré dans un tombeau. Il comprenait déjà un millésime et un nom de producteur.

Le savoir de la viti-viniculture c’est ensuite transmis entre les civilisations : d’Égyptiens à Grecs, de Grec à Romains et finalement de Romains à Gaulois.

 

C’est donc ainsi que la belle histoire du vin à commencer, à tous nos producteurs d’écrire la suite !